Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite en direct avec Anne Tuffigo

00
heures
00
minutes
00
secondes

La parurésie : causes et symptômes de la peur d’aller aux toilettes en public

2 minutes de lecture

Sommaire

    Sommaire

    La parurésie est la peur des toilettes publiques sans aucune cause médicale. La parurésie est également connue sous le nom d’urophobie, de rein timide, de vessie timide ou de syndrome de la vessie timide (SVB). La parurésie touche les femmes et les hommes de tous âges et, lorsqu’elle est grave et non traitée, elle peut entraîner des complications médicales.

    La parurésie est considérée comme une phobie sociale. En général, si vous vivez avec la parurésie, vous craignez une évaluation négative de la part des autres en ce qui concerne l’utilisation des toilettes publiques. Si cette peur est grave et limite votre vie, elle peut être diagnostiquée comme un trouble d’anxiété sociale (TAS).

    Si vous souffrez d’une maladie qui vous empêche d’uriner, vous ne serez pas diagnostiqué comme souffrant de parurésie.

    Apprenez des meilleurs mentors

    Causes de la parurésie

    Tout comme pour le trouble d’anxiété sociale, il est peu probable qu’il existe une seule cause sous-jacente à la parurésie. En même temps, certaines expériences semblent être présentes chez certaines personnes souffrant de ce trouble :

    • Vous avez peut-être subi des brimades pendant votre enfance ou vos parents étaient trop critiques.
    • Vous avez peut-être vécu un épisode traumatisant au cours duquel vous n’avez pas pu uriner quand vous le deviez – par exemple, votre médecin ou un autre professionnel vous a peut-être demandé de fournir un échantillon d’urine.

    Il est également fréquent que la parurésie soit associée aux troubles mentaux suivants :

    Déclencheurs courants

    Si vous souffrez de parurésie, il y a probablement des éléments déclencheurs qui rendent plus difficile l’utilisation des toilettes publiques, notamment :

    • Les toilettes que vous devez utiliser sont très fréquentées.
    • Les toilettes n’ont pas de cloisons adéquates pour assurer l’intimité.
    • Vous vous sentez particulièrement anxieux, craintif ou pressé par le temps lorsque vous essayez d’utiliser les toilettes.
    • Quelqu’un vous attend pendant que vous utilisez les toilettes.
    • Vous avez l’impression que d’autres personnes écoutent pendant que vous utilisez les toilettes.

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Effets sur la vie quotidienne

    La parurésie peut entraîner des difficultés lors des déplacements, des obligations sociales et des engagements professionnels. Si vous êtes constamment préoccupé par l’utilisation des toilettes publiques, vous pouvez avoir l’impression de perdre le contrôle et d’avoir besoin de développer des stratégies pour y faire face.

    Par exemple, vous pouvez vous retrouver à structurer soigneusement votre journée de manière à éviter d’utiliser les toilettes publiques. Il se peut que vous buviez peu afin d’éviter d’avoir besoin d’uriner. Vous pouvez également uriner fréquemment à la maison pour ne pas avoir à le faire une fois que vous avez quitté le domicile. Certaines personnes font également couler le robinet ou la chasse d’eau pour que les autres n’entendent pas quand elles utilisent les toilettes.

    Bien que ces stratégies d’adaptation puissent sembler utiles, elles renforcent à long terme l’idée que vous devriez craindre d’aller aux toilettes ou que votre anxiété est justifiée.

    Gravité de la parurésie

    Pour certaines personnes, la peur liée à la parurésie ne se limite pas aux toilettes publiques, mais s’étend à celles des amis ou de la famille, voire à celles de votre propre domicile si vous recevez des visiteurs.

    L’impact de la parurésie peut également varier de léger à grave. Si vous avez un problème léger, vous êtes probablement incapable d’uriner dans certaines circonstances, mais capable de le faire dans d’autres. Si le problème est plus grave, il se peut que vous ne puissiez utiliser les toilettes que dans votre propre maison et lorsque personne d’autre ne vous rend visite.

    Traitement de la parurésie

    La forme la plus courante de traitement de la parurésie est la thérapie d’exposition graduée. Les autres traitements comprennent la thérapie cognitive et les médicaments contre l’anxiété. Bien que la thérapie d’exposition puisse être très efficace, elle est surtout utile si la parurésie est un problème autonome et ne fait pas partie d’un problème plus large d’anxiété sociale.

    Si vous vivez avec un certain nombre de peurs sociales, le traitement doit porter sur les problèmes d’estime de soi, de confiance en soi et de croyance en vos capacités. En outre, avant d’entreprendre un traitement psychologique de la parurésie, un professionnel de la santé doit exclure toute cause physique.

    Un mot de MentorShow

    Bien que la parurésie puisse être un problème embarrassant, il est possible, grâce à un traitement, d’apprendre à gérer son anxiété de manière à ce qu’elle n’interfère pas avec la vie quotidienne. Si vous ou une personne de votre entourage vivez avec la peur d’utiliser les toilettes publiques, demandez à votre médecin de vous orienter vers un professionnel de la santé mentale.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Web-conférence gratuite
    Comment et pourquoi nos défunts communiquent avec nous ?