Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite en direct avec Anne Tuffigo dans

00
heures
00
minutes
00
secondes

Qu’est-ce que l’attitude défensive ?

9 minutes de lecture

Sommaire

    Sommaire

    L’attitude défensive est à la fois un sentiment et un comportement. Le sentiment est généralement suscité lorsque vous avez l’impression que quelqu’un vous critique, et se traduit par de la honte, de la tristesse et de la colère.

    A son tour, le comportement résulte généralement de ce sentiment, comme le fait d’être sarcastique, de donner à quelqu’un un traitement silencieux, ou d’être critique en retour

    But de la défensive

    Les comportements défensifs ont pour but de vous détourner de vos sentiments de blessure et de honte. L’objectif (que vous le réalisiez ou non) est d’attirer l’attention sur les fautes de l’autre personne, de sorte que vous vous sentiez mieux dans votre peau à ce moment-là.

    Si les comportements défensifs peuvent vous aider à vous sentir mieux à court terme, à long terme, ils vous font généralement vous sentir moins bien.

    En soulignant les défauts de l’autre personne pour éviter de vous sentir attaqué, vous finissez par mettre l’autre personne sur la défensive. Il en résulte un cercle vicieux de comportements défensifs en va-et-vient que ni l’un ni l’autre n’a vu venir (ni même probablement compris).

    Apprenez des meilleurs mentors

    Signes que vous êtes sur la défensive

    Vous ne savez pas si vous avez adopté un comportement défensif ? L’attitude défensive peut être difficile à reconnaître lorsqu’elle vient de l’intérieur. Examinons quelques-uns des signes les plus courants qui indiquent que vous agissez peut-être de manière défensive.

    Lorsque vous vous sentez critiqué, adoptez-vous l’un des comportements suivants ? Lisez la liste et voyez si l’un d’entre eux vous correspond :

    • Cesser d’écouter l’autre personne.
    • Faire des excuses à propos de ce qui vous est reproché.
    • Recuser l’autre personne pour ce qu’elle vous reproche.
    • Accuser l’autre personne de faire la même chose.
    • Faire des excuses à propos de ce qui vous est reproché.
    • Recuser l’autre personne pour ce qu’elle vous reproche.
    • Tentez de justifier vos actions.
    • Rappeler les erreurs passées de l’autre personne et éviter de parler du problème actuel.
    • Dire à l’autre personne qu’elle ne devrait pas ressentir ce qu’elle ressent.
    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Causes-de-la-defensivite

    Si vous avez commencé à vous rendre compte que vous êtes sur la défensive, vous vous demandez peut-être pourquoi cela a commencé, ce qui l’a provoqué et ce qui pourrait être sous-jacent.

    Voici quelques-unes des causes ou origines typiques d’une attitude défensive:

      • Une réaction à un sentiment d’insécurité ou de peur. Par exemple, si vous avez été victime d’intimidation dans votre enfance, vous pouvez vous transformer en intimidateur pour vous sentir plus puissant sur le moment en créant une illusion de sécurité
      • Une réaction aux traumatismes ou aux abus subis dans la petite enfance. Là encore, être sur la défensive est un moyen de se sentir plus puissant.
      • Une réaction à l’anxiété ou à l’incapacité de s’affirmer. Si vous n’avez pas les compétences nécessaires pour communiquer avec assurance ou si vous vous sentez anxieux en société, cela peut se traduire par un comportement défensif.
      • Une réaction à la honte ou à la culpabilité. Si vous vous sentez coupable de quelque chose et que quelqu’un d’autre aborde un sujet connexe, vous risquez de réagir de manière défensive
      • Une réaction à la dissimulation de la vérité. Vous pouvez vous mettre sur la défensive si vous essayez de cacher la vérité sur quelque chose ou si vous mentez.
      • Une réaction aux attaques contre votre caractère ou votre comportement. Si vous avez l’impression de devoir justifier des actions que vous avez entreprises ou un aspect de votre personnalité, vous pouvez réagir de manière défensive
      • Une réaction au sentiment d’impuissance à changer. Si quelqu’un vous fait remarquer une partie de vous que vous voulez changer mais face à laquelle vous vous sentez impuissant, vous pouvez réagir de manière défensive.
      • Un symptôme d’un trouble mental. Parfois, l’attitude défensive fait partie d’un problème de santé mentale plus important, tel qu’un trouble de la personnalité, un trouble de l’alimentation, etc
      • Un comportement acquis. L’attitude défensive peut également être un comportement appris d’un parent ou d’un conjoint, comme mode de relation avec les autres

      En général, le fait d’être sur la défensive résulte de causes psychosociales plutôt que de causes biologiques ou chimiques. Il s’agit d’une manière d’appréhender le monde qui est généralement ancrée dans les expériences de vie ou le contexte social.

      Types de défenses

      Maintenant que vous connaissez les signes d’une attitude défensive, vous vous demandez peut-être s’il existe différents types d’attitude défensive.

      En fait, il existe plusieurs façons d’être sur la défensive. Voyez si l’un des types d’attitude défensive suivants vous convient :

      • Attaque ad hominem : Attaquer l’autre personne d’une manière ou d’une autre pour la discréditer.
      • Rappeler le passé : Rappeler à l’autre personne qu’elle a commis une erreur dans le passé.
      • Traitement silencieux : Ne pas adresser la parole à quelqu’un pour se venger d’une critique.
      • L’éclairage au gaz: Faire douter l’autre personne de sa santé mentale ou de sa mémoire en niant avoir fait des choses ou en mentant à ce sujet. Il s’agit généralement d’insinuer que l’autre personne est irrationnelle ou qu’elle n’a pas les idées claires
      • Blaming/agression : rejeter sur l’autre personne la responsabilité de ce qui vous est reproché.
      • Indignation vertueuse : agir comme si vous ne deviez pas être interrogé sur ce sujet pour une raison quelconque (par exemple, dire que vous travaillez dur et que c’est une excuse pour ne pas passer de temps avec votre famille).
      • Victime innocente : Accepter la critique, mais pleurer et se blâmer pour culpabiliser l’autre et susciter sa sympathie (et éviter d’autres critiques).

      Impact de la défense

      Si vous avez du mal à vous mettre sur la défensive, vous savez que cela peut avoir un impact négatif sur votre vie. Vous vous sentez peut-être bloqué et incapable de changer votre comportement défensif, même si cela ne fait qu’aggraver votre situation à long terme.

      Voici quelques-uns des effets négatifs que le comportement défensif peut avoir sur votre vie :

        • Vous ne vous comportez pas d’une manière qui corresponde à la personne que vous voulez être ou à ce que vous pensiez que votre vie deviendrait.
        • Vous finissez par faire en sorte que d’autres personnes se sentent mal sans en avoir l’intention, ce qui vous fait vous sentir encore plus mal.
        • Vous rendez les situations plus tendues et plus hostiles qu’elles ne devraient l’être et vous avez l’impression que tout dégénère en dispute ou en bagarre.
        • Vous finissez par avoir l’impression d’être un paria et que vous ne vous intégrez à personne, où que vous alliez.

      Les problèmes ne sont jamais résolus ; au contraire, vous avez l’impression de ressasser les mêmes questions.

      • Au fil du temps, votre bonne volonté et votre empathie envers les autres se sont érodées.
      • Vous vous retrouvez dans des situations d’obstruction, où les autres refusent de changer à cause de votre comportement défensif.
      • Dans l’ensemble, vous vous sentez négatif la plupart du temps et vous avez perdu votre capacité à voir le positif dans tout ce qui se passe dans votre vie.

      Comment être moins défensif

      Vous demandez-vous comment être moins sur la défensive ? Il existe un certain nombre de stratégies et de techniques d’adaptation que vous pouvez utiliser pour vous aider à vous sentir moins sur la défensive, ce qui vous permettra d’adopter un comportement moins défensif. Vous trouverez ci-dessous quelques idées pour vous mettre sur la voie d’un comportement moins défensif.

      Prenez conscience de votre caractère défensif

      La première étape pour mettre fin à votre comportement défensif consiste à prendre conscience du moment où il se manifeste. Il est facile d’éviter de se confronter à son comportement ou de reconnaître que l’on se comporte de manière défensive.

      Au lieu de cela, essayez de prêter attention, dans l’instant, à ce que vous ressentez et à la façon dont vous réagissez aux autres. Vous pouvez également tenir un journal sur vos sentiments à la fin de chaque journée, et explorer comment différentes situations vous ont fait sentir ou comment vous avez réagi.

      Validez vos sentiments

      Une fois que vous avez commencé à remarquer quand vous vous mettez sur la défensive, il est important de commencer à valider vos sentiments lorsque vous êtes critiqué. Le simple fait de reconnaître que vous vous sentez blessé, inquiet, honteux, craintif ou peu sûr de vous peut contribuer à désamorcer la situation.

      Au lieu de vous sentir plus mal à cause de ces sentiments, essayez de ne pas aggraver le problème. Au lieu de vous sentir plus mal à l’aise, essayez de ne pas aggraver le problème. Reconnaissez plutôt vos sentiments afin de ne pas vous focaliser sur eux.

      Evitez d’agir selon vos sentiments

      En validant vos sentiments de blessure ou de honte et en faisant preuve de compassion envers vous-même pour ce que vous ressentez, vous pouvez également reconnaître le fait que vous n’avez pas besoin d’agir sur l’impulsion de réagir de manière défensive.

      S’il est logique que vous vous sentiez sur la défensive, cela ne veut pas dire que vous devez nécessairement agir. Au lieu de cela, vous pouvez faire preuve de compassion pour ce que vous ressentez et reconnaître que tout le monde se sent ainsi de temps en temps.

      Choisissez de vous aligner sur vos valeurs

      Votre comportement défensif correspond-il à ce que vous voulez être en tant que personne ? Si ce n’est pas le cas, il est temps de clarifier votre comportement. Lorsque vous avez l’impression d’être sur la défensive, comment la meilleure version de vous-même gérerait-elle la situation ? Si vous n’êtes pas sûr de vous, utilisez votre journal pour dresser une liste de choses que vous pourriez faire sur le moment au lieu d’agir en fonction de vos sentiments défensifs.

      Vous trouverez ci-dessous quelques idées d’actions que vous pourriez entreprendre pour vous empêcher d’agir de manière défensive à l’avenir :

      • Dites à l’autre personne comment ses commentaires vous font sentir et pourquoi vous vous sentez blessé
      • Assumez-vous et demandez le respect de l’autre personne quelle que soit la critique qu’elle choisit d’émettre
      • Restez sur le sujet et discutez des solutions au problème plutôt que de vous laisser distraire

      Anticipez les moments où vous risquez de devenir défensif

      Savez-vous quand vous êtes le plus susceptible d’être sur la défensive ? Peut-être est-ce en présence d’une certaine personne ou dans une certaine situation. La meilleure chose à faire est de dresser une liste des situations qui sont les plus susceptibles de vous mettre sur la défensive.

      Si vous vous sentez pris au dépourvu ou surpris par quelqu’un, il est plus probable que vous réagissiez de manière défensive. Par conséquent, si vous pouvez anticiper le moment où cela risque de se produire, vous pouvez prévoir comment faire preuve de compassion envers vous-même et comment vous aimeriez réagir.

      Renforcez votre estime de soi

      S’il y a des questions ou des domaines spécifiques de votre vie à propos desquels vous êtes plus susceptible d’être sur la défensive, il peut être utile de faire des choses qui vous permettent de vous sentir plus confiant ou de renforcer votre estime de soi.

      Par exemple, si vous vous sentez mal lorsque quelqu’un évoque votre santé physique, vous pourriez vous sentir plus confiant si vous savez déjà que vous faites tout ce qui est en votre pouvoir pour être la version la plus saine de vous-même.

      Voir un thérapeute

      Si vous êtes aux prises avec une attitude défensive et que vous n’arrivez pas à la maîtriser seul, vous pouvez envisager de suivre une thérapie ou des conseils pour travailler sur ce problème. Cela pourrait s’avérer particulièrement utile si vous êtes confronté à une attitude défensive dans votre relation de couple.

      En fait, vous pourriez même suivre une thérapie de couple pour améliorer votre communication en tant que couple.

      Prendre ses responsabilités

      Au lieu de réagir immédiatement au sentiment d’avoir été blessé ou critiqué, vous pouvez essayer d’assumer la responsabilité de la situation, quelle qu’elle soit.

      Par exemple, si l’on vous a demandé de faire quelque chose et que vous ne l’avez pas fait, vous pouvez répondre en disant : « Vous avez raison, j’aurais dû le faire. Je m’en excuse. »

      Le fait de reconnaître que vous jouez un certain rôle dans le problème contribuera à désamorcer la situation et vous permettra de collaborer avec l’autre personne pour résoudre le problème.

      Améliorez vos compétences en matière de communication

      Une autre façon de gérer l’attitude défensive est d’améliorer vos compétences en matière de communication. Si vous savez qu’un sujet particulier vous blesse ou vous met en colère, il est acceptable de dire à votre interlocuteur que vous ne voulez pas en discuter, sauf si l’objectif est de trouver une solution.

      Continuer à ressasser des problèmes pour le plaisir de se disputer n’est pas une communication efficace. Pour améliorer votre communication, essayez d’abord de vous entraîner dans des situations à faible enjeu ou d’imaginer comment vous aimeriez communiquer avant que la situation ne se produise.

      Imaginez-vous en train de rester calme et posé pendant que vous discutez d’un problème, au lieu de réagir sur la défensive.

      Comment arrêter de mettre les autres sur la défensive

      Nous avons beaucoup parlé de ce qu’il faut faire si vous êtes sur la défensive et de la manière d’être moins sur la défensive. D’un autre côté, vous souhaiterez peut-être savoir comment cesser de faire réagir les autres de manière défensive.

      S’il est vrai que chaque personne est responsable de ses propres sentiments et réactions, la façon dont vous choisissez de communiquer peut également être à l’origine de la réaction des autres.

      Faites des demandes, ne critiquez pas

      Plutôt que de commencer par une critique, essayez plutôt de formuler ce que vous voulez sous la forme d’une demande. Pour ce faire, exprimez quelque chose de positif dont vous avez besoin de la part de l’autre personne.

      Par exemple, si vous voulez que votre conjoint vous aide à la maison, vous ne direz pas : « Tu ne fais jamais rien pour nettoyer ici » Vous feriez plutôt une demande spécifique : « Pourrais-tu m’aider à sortir les poubelles le mardi ? » ou « Pourrais-tu m’aider à passer l’aspirateur sur les tapis le samedi ? »

      Dans un cas, il semble que vous vouliez simplement vous plaindre. Dans l’autre cas, votre communication a un objectif clair et l’autre personne peut facilement s’y conformer. Si vous souhaitez réduire davantage le risque que l’autre personne se mette sur la défensive, ajoutez un commentaire à la fin de votre demande, tel que « Cela m’aiderait beaucoup » ou « J’apprécierais vraiment cette aide »

      Arrêtez d’essayer de contrôler l’autre personne

      Si vous essayez de contrôler l’autre personne, vous risquez d’avoir une réaction défensive. Rappelez-vous que vous êtes responsable de votre propre comportement et de vos propres réactions ; l’autre personne n’a pas besoin de se comporter d’une certaine manière pour que vous vous sentiez mieux.

      Cela peut être particulièrement problématique si vous avez l’impression d' »aider » l’autre personne et que vous ne comprenez pas pourquoi elle est sur la défensive.

      À moins que leur comportement n’ait un impact direct sur votre vie, il est important de laisser aux autres la liberté de choisir leur propre chemin dans la vie.

      Reconnaissez vos propres faiblesses

      Si vous n’êtes pas disposé à admettre que vous pouvez avoir tort et que vous agissez comme si vous étiez supérieur dans votre communication, vous risquez de susciter une communication défensive de la part des personnes qui vous entourent.

      Par-dessus tout, il est important d’être conscient de ses propres faiblesses et de les reconnaître. Non seulement cela vous rend plus affable et plus humble, mais cela supprime les défenses de l’autre personne qui a l’impression d’être attaquée pour ses propres problèmes.

      Reconnaître que tout le monde a des problèmes est le moyen le plus sûr d’améliorer la communication.

      Évitez de porter des jugements

      Au lieu de porter un jugement, décrivez plutôt ce dont vous voulez discuter de manière neutre.

      Par exemple, si votre voisin joue de la musique forte, demandez-lui de baisser le volume de la musique au lieu de porter un jugement sur ce qu’il fait. Une communication directe sera toujours mieux reçue qu’une attitude moralisatrice.

      Exprimez votre inquiétude et votre empathie

      Il est préférable de faire preuve d’empathie et de se préoccuper de quelqu’un qui réagit de manière défensive que d’être soi-même sur la défensive. Comme vous l’avez appris, être sur la défensive est le résultat d’un sentiment de honte, de blessure, de culpabilité, d’attaque, etc.

      Si une personne se trouve dans cette situation, répondre par d’autres critiques risque de ne déboucher que sur un blocage ou une dispute. Au lieu de cela, faites preuve d’empathie et d’intérêt pour la situation que vit l’autre personne. Ce n’est pas pour rien qu’on appelle cela « désarmer » quelqu’un par son charme.

      Soyez un résolveur de problèmes

      Plutôt que d’aborder les situations dans une attitude combative, considérez que vous et l’autre personne adoptez une approche d’investigation. Considérez et évaluez tous les points de vue et essayez de trouver ensemble une solution au problème.

      Si vous vous concentrez sur la résolution d’un problème, plutôt que de vous disputer avec l’autre personne ou de l’attaquer, vous contribuerez à désamorcer toute tension et à vous concentrer sur les solutions.

      Comment répondre à une personne sur la défensive

      Que faire si, malgré votre meilleur comportement, l’autre personne réagit de manière défensive ? Vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour faire face à cette situation et la désamorcer lorsque vous êtes confronté à une personne sur la défensive.

      • Ignorez l’attitude défensive de l’autre personne et concentrez-vous sur la résolution de problèmes et une bonne communication, même si cela vous semble difficile.
      • Restez calme même si vous avez envie d’être sur la défensive en retour (car cela ne résoudra rien)
      • Trouvez un point sur lequel vous pouvez vous mettre d’accord avant d’essayer de résoudre le problème, afin de partir sur un terrain d’entente.

      Surmonter un comportement défensif à long terme

      Si vous avez du mal à être sur la défensive dans vos interactions avec les autres, il est important de prendre en compte les émotions qui sous-tendent vos réactions. Il est possible que vous ne reconnaissiez pas que vous êtes en fait blessé, en colère, triste, honteux ou que vous vous sentez rabaissé lorsque vous réagissez de manière défensive.

      La première étape pour mettre fin à vos réactions défensives consiste à prendre conscience du moment où elles se produisent et de vos sentiments à ce moment-là. Un bon moyen d’être plus conscient de ses réactions est de les consigner dans un journal ou de tenir un registre écrit.

      En prenant conscience de vos schémas, il vous sera plus facile de reconnaître les moments où vous risquez de subir un revers et de planifier à l’avance la façon dont vous réagirez

      Enfin, si vous constatez que d’autres personnes autour de vous réagissent de manière défensive, il se peut que votre comportement déclenche ces réactions défensives. Dans ce cas, il est important de reconnaître l’intérêt d’aborder les situations comme des problèmes à résoudre plutôt que comme des disputes à avoir.

      La capacité à faire preuve d’empathie et de respect à l’égard des personnes qui vous entourent vous permettra également d’éviter le piège de la défensive réciproque.

      Un mot de MentorShow

      L’attitude défensive est un comportement appris, ce qui signifie qu’il est possible de le désapprendre. Si, malgré tous vos efforts, vous avez encore du mal à mettre fin à votre comportement défensif, cela peut signifier que vous avez besoin d’une aide professionnelle.

      N’hésitez pas à consulter un thérapeute, un conseiller ou un autre professionnel de la santé mentale. Cela pourrait faire la différence pour vous en termes d’amélioration de vos compétences en communication et de gestion de vos réactions défensives.

      Vous n’êtes pas le seul à ressentir cela et vos réactions sont tout à fait normales. Toutefois, si elles ne correspondent pas à la personne que vous voulez être ou au comportement que vous voulez adopter, il n’y a rien de mal à travailler pour changer votre façon de réagir. Vous et tous ceux qui vous entourent en tirerez profit.

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Web-conférence gratuite
      Comment et pourquoi nos défunts communiquent avec nous ?