Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite en direct avec Anne Tuffigo

00
heures
00
minutes
00
secondes

Vivre avec une dépression existentielle

3 minutes de lecture

Sommaire

    Sommaire

    La dépression existentielle est une forme de dépression dans laquelle une personne lutte pour trouver un sens à sa vie et à l’existence elle-même.

    Par conséquent, les personnes souffrant de dépression existentielle peuvent manquer de motivation dans leur vie quotidienne, se fixer sur des pensées de mort et de décès, se sentir indifférentes face à l’état « irrémédiable » du monde et éviter les relations avec les autres.

    Rappel

    Il est important de noter que la dépression existentielle n’est pas un diagnostic formel

    Apprenez des meilleurs mentors

    La dépression existentielle est-elle fréquente ?

    « Tout le monde fait l’expérience de la dépression existentielle à un moment ou à un autre de sa vie, et il est très courant de la rencontrer au cours du processus de maturation », explique Jed Turnbull, PhD, LCSW, CHT, travailleur social agréé et thérapeute.

    Questions courantes que les gens peuvent se poser et qui peuvent déclencher des sentiments de dépression existentielle :

    • Quel est le sens de la vie ?
    • Pourquoi la souffrance existe-t-elle ?
    • Pourquoi les gens doivent-ils mourir ?
    • Puis-je avoir un impact sur le monde ?
    • Pourquoi les méchants restent-ils impunis ?
    • Pourquoi les gentils souffrent-ils ?

    Selon une analyse sur le thème de la recherche d’un sens à la vie, seuls 25 % des adultes américains déclarent avoir un sens profond de leur vie. Environ 40 % d’entre eux déclarent ne pas avoir cette étoile qui les guide ou se sentent généralement indifférents.

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Signes de dépression existentielle

    La dépression existentielle est similaire à d’autres formes de dépression clinique en ce sens que la personne se sent triste et peut être moins intéressée par les choses qu’elle appréciait auparavant. Vous pouvez également constater des changements dans vos habitudes de sommeil.

    Les symptômes spécifiques de la dépression existentielle peuvent inclure des réflexions sur la mort et sur le sens de votre vie. Vous pouvez également réfléchir à votre vie. Il est important de noter que pour la personne souffrant de dépression existentielle, ces pensées sont inconfortables.

    Qui va-voir-la-dépression-existentielle ?

    Certaines personnes sont plus susceptibles de souffrir de dépression existentielle que d’autres. Par exemple, les personnes qui ont des attentes élevées – comme des attentes irréalistes ou des objectifs difficiles à atteindre – peuvent souffrir plus fréquemment et à un degré plus élevé de dépression existentielle que les autres.

    En outre, il semblerait que les personnes ayant un niveau d’intelligence élevé soient plus susceptibles que les autres de faire face à la peur existentielle et à la dépression.

    Certaines expériences de vie peuvent également déclencher une dépression existentielle :

    • Événements stressants de la vie : Les situations qui provoquent des bouleversements importants peuvent avoir un impact considérable sur votre vie. Par exemple, une étude indique que les patients atteints de cancer peuvent s’interroger sur le sens de la vie lorsqu’ils réalisent que la mort est une possibilité très réelle.
    • Mauvaise satisfaction au travail : La recherche a montré qu’il existe un lien entre la satisfaction au travail et la santé mentale. Par conséquent, si vous n’êtes pas satisfait de votre travail, vous risquez d’avoir une moins bonne santé mentale. Vous pouvez également commencer à vous demander quel est le but ou l’intérêt de votre travail.
    • L’absence de relations significatives : La science établit un lien étroit entre des relations sociales saines et certains aspects de notre santé et de notre bien-être.

    Impact de la dépression existentielle

    La dépression existentielle peut amener les gens à passer à côté d’expériences significatives ou à ne pas profiter pleinement de la vie. Par exemple, vous pouvez vous éloigner de certaines relations importantes dans votre vie.

    Le fait d’avoir un but dans la vie peut contribuer à améliorer les niveaux de satisfaction dans la vie. Cela se traduit par une humeur plus constante, une perspective positive et un contentement. En outre, des recherches ont montré que les gens ont tendance à vivre plus longtemps lorsqu’ils ont des niveaux élevés de « bien-être eudémonique », qui est décrit comme un sentiment de bonheur dérivé de l’impression que votre vie a un but significatif.

    Une autre étude publiée en 2018 a également noté que les personnes qui trouvaient un sens à leur vie connaissaient moins de problèmes de santé physique, notamment des accidents vasculaires cérébraux, des crises cardiaques, un mauvais sommeil, la démence et des handicaps physiques.

    Les moyens de gérer la dépression existentielle

    Comme c’est le cas à chaque fois que l’on est confronté à des difficultés émotionnelles, le fait de tendre la main à d’autres personnes ou de parler à un thérapeute peut s’avérer extrêmement utile. Cela peut vous inciter à trouver de nouvelles perspectives et vous aider à atténuer les sentiments dépressifs et les réflexions sur le sens de la vie.

    La première étape consiste à reconnaître que vous êtes bloqué et que vous ne disposez pas encore des outils nécessaires pour sortir de la boue.

    Souvent, cela implique de remettre en question nos hypothèses sur le monde et la façon dont il est « censé être »

    Selon M. Turnbull, le fait de remettre en question nos hypothèses ou nos croyances de longue date – et d’être ouvert à l’idée de se tromper sur ces hypothèses – nous offre l’espace nécessaire pour réapprovisionner et rajeunir nos valeurs. Cela peut également nous aider à retrouver un sens et un but à notre vie, ce qui peut nous aider à nous sentir mieux dans l’ensemble.

    « Dans des circonstances plus immédiates, le mode d’expression d’une personne peut être très utile pour soulager ses symptômes dépressifs », note Turnbull. « La tenue d’un journal ou l’écriture, ainsi que d’autres moyens d’expression abstraits tels que l’art et la musique, de même que l’apprentissage de quelque chose de nouveau, sont autant de moyens de réduire les symptômes dépressifs. »

    La recherche a mis en évidence une forte corrélation entre l’art-thérapie/l’expression créative et l’amélioration de la santé mentale.

    Un mot de MentorShow

    La dépression existentielle est une expérience humaine courante. Ces sentiments sont plus susceptibles de se manifester lorsque vous traversez des années particulièrement formatrices et que vous commencez à vous poser des questions plus profondes sur le monde. Cependant, la dépression existentielle peut survenir à tout moment. Si vous avez l’impression de lutter pour trouver un but et un sens à votre vie, essayez de partir à la découverte de vous-même. Il est également utile de parler avec d’autres personnes, y compris des amis et des membres de la famille en qui vous avez confiance et/ou un thérapeute qui peut vous guider à travers des pensées et des sentiments complexes

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Web-conférence gratuite
    Comment et pourquoi nos défunts communiquent avec nous ?