Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite en direct avec Anne Tuffigo

00
heures
00
minutes
00
secondes

Comment cultiver la motivation extrinsèque chez soi et chez les autres ?

3 minutes de lecture
motivation extrinsèque

Sommaire

    Sommaire

    Il existe de nombreuses théories de la motivation. L’une d’entre elles, la théorie de l’auto-détermination, décrit deux types de motivation : la motivation intrinsèque et la motivation extrinsèque. Chacune d’elle fonctionne dans nos vies de manière régulière.

    La seconde désigne la force qui pousse une personne à réaliser une activité, non pour elle-même en premier, mais surtout en fonction de récompenses externes à venir. Éviter une punition par exemple.

    Analysons ensemble les effets de la motivation intrinsèque sur la performance, la croissance, l’apprentissage et le bien-être d’un individu.

    Apprenez des meilleurs mentors

    Mieux comprendre ce qu’est la motivation extrinsèque

    La motivation extrinsèque consiste à être motivé par des facteurs externes (également appelés récompenses extrinsèques), comme le fait de recevoir des récompenses matérielles ou d’éviter une punition.

    Elle s’oppose à la motivation intrinsèque, où l’individu se décide en premier à accomplir une tâche ou apprendre une nouvelle compétence, parce qu’il est d’abord motivé par un désir interne comme le plaisir ou la satisfaction.

    La motivation extrinsèque signifie que la personne accomplit la tâche non pas parce qu’elle y prend plaisir, mais parce qu’elle espère en retirer quelque chose. Dans cette théorie de la motivation, la motivation extrinsèque n’est pas caractérisée par l’auto-détermination mais par la pression, l’obligation ou la contrainte.

    Il existe de nombreux types de récompenses extrinsèques. Les plus évidentes sont les récompenses tangibles, comme le fait de gagner un salaire ou de bénéficier de réductions dans le cadre d’un programme de fidélisation.

    Mais, il existe également de nombreuses récompenses intangibles qui sont des motivations extrinsèques, comme les éloges ou la reconnaissance publique.

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Comment fonctionne la motivation extrinsèque ?

    La motivation extrinsèque est la meilleure motivation dans une situation très spécifique : lorsque vous avez un intérêt personnel dans une tâche que vous devez accomplir.

    Le moteur de la motivation extrinsèque

    Prenons l’exemple d’un pilote automobile qui se rend au travail non pas parce qu’il trouve intéressant de travailler sur sa voiture (ce qui serait une motivation interne). Mais parce qu’il veut un chèque de paie pour pouvoir payer son loyer et ses autres factures (une récompense externe).

    Dans cette situation, même si le pilote automobile n’aime pas son travail, il ira quand même travailler tous les jours, en raison de la motivation extrinsèque que représente le fait de recevoir une récompense. C’est-à-dire, de l’argent, un salaire, un revenu, des trophées.

    Quand utiliser la motivation extrinsèque ?

    La motivation extrinsèque est facile à mettre en œuvre dans n’importe quelle situation. Car, il est facile de se donner, ou de donner aux autres, des récompenses externes pour accomplir des tâches. Notamment, des friandises ou des primes sur le salaire.

    La motivation extrinsèque dans la vie courante

    Dans certaines situations, la motivation extrinsèque est un excellent moyen d’atteindre des objectifs.

    Accomplir des tâches à court terme que vous n’aimez pas

    Une récompense externe pour des tâches indésirables est un excellent moyen de vous motiver pour les exécuter. Il peut s’agir d’une corvée de balayage ou de nettoyage des vitres.

    Encourager les autres à augmenter la production

    Les managers utilisent les augmentations et les primes comme des motivations externes pour inciter les employés à travailler davantage. Cependant, les motivations extrinsèques ont leurs limites.

    Pour améliorer la qualité du travail, il est beaucoup plus efficace d’augmenter les motivations intrinsèques de ses employés.

    Les limites de la motivation extrinsèque

    1. L’effet de sur-justification

    Cela se produit lorsqu’une personne déjà intrinsèquement motivée pour accomplir une tâche, reçoit une motivation extrinsèque. À ce moment, sa motivation intrinsèque diminue.

    Reprenons l’exemple de notre bon vieux pilote. Admettons que cette personne aime travailler sur des voitures pendant son temps libre (ce qui est une motivation intrinsèque).

    À partir du moment où elle commence à participer à des courses automobiles et commence à recevoir un salaire (ce qui est un facteur extrinsèque), il se passe quelque chose. Sa source de motivation intrinsèque diminue.

    En d’autres termes, il se sentirait moins intéressé par le fait de travailler sur des voitures parce qu’il aime cela, et valorisera plutôt le chèque de paie.

    Ainsi, ajouter une motivation extrinsèque à une tâche pour laquelle vous êtes déjà intrinsèquement motivé peut miner votre intérêt initial pour cette tâche.

    2. Instabilité à long terme

    La motivation extrinsèque n’est pas viable à long terme si elle est le seul facteur de motivation.

    Si un pilote de formule 1 n’aime pas se rendre sur le circuit, mais qu’il se rend au travail uniquement pour le salaire, il finira par se sentir épuisé et insatisfait. Il lui sera difficile de continuer à travailler, surtout par rapport à un compétiteur qui adore son métier.

    Ainsi, les motivations extrinsèques ne sont généralement pas assez fortes pour durer à long terme.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Web-conférence gratuite
    Comment et pourquoi nos défunts communiquent avec nous ?