AccueilForme et SantéNutritionTout ce que vous devez savoir sur la pancréatite

Tout ce que vous devez savoir sur la pancréatite

Écrit par MentorShow
Le 09 October 2023 | 7 minutes de lecture

La pancréatite est une inflammation du pancréas. La pancréatite peut survenir et disparaître rapidement ou être un problème chronique. Le traitement dépendra de la nature aiguë ou chronique de la pancréatite.

Le pancréas se trouve derrière l’estomac, près de l’intestin grêle. Il libère des enzymes qui vous aident à digérer les aliments et régule également la façon dont votre corps gère le glucose.

Lorsque le pancréas est enflammé, ce processus fonctionne mal. Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur la pancréatite.

Types de pancréatite

La pancréatite est généralement aiguë ou chronique. La pancréatite nécrosante peut résulter de cas extrêmes de pancréatite aiguë. Le traitement de chaque cas de pancréatite dépend de la gravité des symptômes.

Pancréatite aiguë

La pancréatite aiguë est l’une des principales causes d’admission à l’hôpital pour des problèmes gastro-intestinaux.

Selon l’Institut national du diabète et des maladies digestives et rénales (NIDDK), environ 275 000 personnes sont admises à l’hôpital pour une pancréatite aiguë chaque année aux États-Unis.

L’apparition de la pancréatite aiguë est souvent très soudaine. L’inflammation disparaît généralement dans les jours qui suivent le début du traitement, mais certains cas peuvent nécessiter une hospitalisation.

La pancréatite aiguë est beaucoup plus fréquente chez l’adulte que chez l’enfant. Les calculs biliaires sont la première cause de la pancréatite aiguë chez l’adulte.

L’affection peut également évoluer vers une pancréatite chronique, en particulier si vous fumez ou buvez beaucoup d’alcool. En savoir plus sur la pancréatite aiguë.

Pancréatite chronique

La pancréatite chronique est une inflammation du pancréas qui revient régulièrement ou qui se produit sur une longue période.

Les personnes atteintes de pancréatite chronique peuvent avoir des lésions permanentes du pancréas et d’autres complications. Le tissu cicatriciel se développe à partir de cette inflammation continue.

La pancréatite peut endommager les cellules qui produisent l’insuline. L’insuline est une hormone que le pancréas libère pour réguler la quantité de sucre dans le sang. Lorsque la pancréatite endommage ces cellules, elle entraîne un diabète chez environ 45 % des personnes atteintes de pancréatite chronique.

Une consommation excessive d’alcool à long terme peut provoquer une pancréatite chez les adultes. Les maladies auto-immunes et génétiques, telles que la mucoviscidose, peuvent également causer une pancréatite chronique chez certaines personnes. Découvrez comment prendre en charge la pancréatite chronique.

Pancréatite nécrosante

Les cas graves de pancréatite aiguë peuvent évoluer vers une pancréatite nécrosante, qui désigne la mort des cellules due à la maladie. Cela se produit dans environ 10 pour cent des cas de pancréatite aiguë, généralement lorsque la pancréatite n’est pas traitée.

L’inflammation due à la pancréatite peut entraîner une fuite d’enzymes digestives dans le pancréas. Cela peut entraîner des lésions et la mort du tissu, conduisant à une pancréatite nécrosante. Si vous souffrez de pancréatite nécrosante, votre médecin peut prélever un échantillon du tissu mort pour s’assurer qu’il n’est pas infecté. Si vous avez une infection, vous devrez probablement prendre des antibiotiques. L’infection des tissus morts augmente le risque de décès par pancréatite nécrosante, il est donc très important de se faire soigner le plus rapidement possible. En savoir plus sur le diagnostic et le traitement de la pancréatite nécrosante.

Symptômes de la pancréatite

La plupart des personnes atteintes de pancréatite aiguë ou chronique ressentent généralement une douleur abdominale supérieure au milieu de la gauche comme principal symptôme.

Certaines personnes atteintes de pancréatite chronique peuvent présenter une inflammation sur les examens d’imagerie diagnostique, mais elles peuvent ne présenter aucun autre symptôme.

Symptômes de la pancréatite aiguë

  • douleur qui commence lentement ou soudainement dans la partie supérieure de l’abdomen
  • douleur qui peut s’étendre au dos
  • douleur légère ou sévère
  • douleur qui peut durer plusieurs jours
  • fièvre
  • nausées
  • vomissements
  • abdomen gonflé ou sensible
  • fréquence cardiaque rapide

fièvre rythme cardiaque rapide

Symptômes de la pancréatite chronique

  • douleur dans la partie supérieure de l’abdomen ou absence de douleur
  • douleur pouvant s’étendre au dos
  • douleur pouvant s’aggraver après avoir mangé
  • douleur pouvant s’aggraver après avoir mangé
  • s’aggraver après avoir mangé
  • diarrhée
  • nausée
  • perte de poids
  • vomissements

Les personnes atteintes de pancréatite chronique peuvent également souffrir de stéatorrhée, c’est-à-dire des selles graisseuses qui dégagent une odeur nauséabonde.

La stéatorrhée peut être un signe de malabsorption. Cela signifie que vous ne recevez pas tous les nutriments essentiels parce que votre pancréas ne sécrète pas suffisamment d’enzymes digestives pour décomposer vos aliments.

Les causes de la pancréatite

La pancréatite aiguë et la pancréatite chronique ont de nombreuses causes en commun. Ces incluent :

  • cailloux
  • boire beaucoup d’alcool
  • certains médicaments
  • cancer du pancréas
  • chirurgie abdominale
  • infections
  • fibrose kystique
  • blessure au ventre

Des taux élevés de calcium ou de triglycérides (un type de graisse) dans le sang peuvent également conduire à une pancréatite chronique.

Les calculs biliaires sont la cause la plus fréquente de pancréatite aiguë. Les calculs biliaires sont de petites masses solides qui se forment à partir de la bile, un liquide qui facilite la digestion.

Un calcul biliaire suffisamment gros peut se coincer à la jonction du canal pancréatique principal et du canal cholédoque. Ces conduits se déversent dans le duodénum, la première partie de l’intestin grêle.

Le canal pancréatique transporte les enzymes digestives du pancréas. Le canal cholédoque transporte la bile ou d’autres substances provenant du foie et de la vésicule biliaire.

Un calcul biliaire coincé peut provoquer un reflux de ces substances, entraînant une inflammation dans le canal cholédoque et le pancréas.

Facteurs de risque de la pancréatite

Plusieurs facteurs augmentent votre risque de développer une pancréatite. Ces incluent :

  • la consommation excessive d’alcool (plus de deux verres par jour)
  • obésité
  • fumer des cigarettes
  • génétique

Une combinaison de facteurs de risque, comme le tabagisme et les antécédents familiaux de pancréatite, augmente votre risque de contracter une pancréatite.

Fumer ou boire de l’alcool peut également augmenter le risque que la pancréatite aiguë se transforme en pancréatite chronique.

Complications de la pancréatite

Certaines personnes peuvent développer des complications à la suite d’une pancréatite. Ces complications sont rares, mais elles sont plus fréquentes chez les personnes atteintes de pancréatite chronique :

  • cancer du pancréas
  • malnutrition
  • diabète
  • infections du pancréas

La pancréatite peut entraîner la formation de pseudo-kystes lorsque des tissus et d’autres débris s’accumulent sur le pancréas. Ces pseudocystes peuvent disparaître d’eux-mêmes. S’ils se rompent, ils peuvent provoquer une infection et une hémorragie qui peuvent être fatales en l’absence de traitement.

Diagnostic de la pancréatite

Votre médecin utilisera probablement une combinaison d’analyses sanguines et d’examens d’imagerie pour établir un diagnostic. Si vous souffrez d’une pancréatite aiguë, vous ressentirez de fortes douleurs abdominales. Les analyses de sang peuvent montrer une augmentation importante du taux d’enzymes pancréatiques. </Différents types d’échographie, d’IRM et de tomodensitométrie peuvent révéler l’anatomie de votre pancréas, des signes d’inflammation et des informations sur les canaux biliaires et pancréatiques.

Un test de graisse fécale peut également déterminer si vos selles ont une teneur en graisse supérieure à la normale.

Si vous avez besoin d’aide pour trouver un médecin de premier recours ou un gastro-entérologue, vous pouvez consulter les médecins de votre région grâce à l’outil MentorShow FindCare.

Traitement de la pancréatite

Le traitement de la pancréatite aiguë ou chronique implique souvent une hospitalisation. Le pancréas joue un rôle essentiel dans votre processus digestif et a besoin de se reposer pour guérir.

Pour cette raison, il se peut que vous receviez des liquides et des nutriments spécifiquement adaptés par voie intraveineuse (IV) ou par l’intermédiaire d’une sonde qui va de votre nez directement dans votre estomac. Il s’agit d’une sonde nasogastrique.

Les médicaments peuvent aider à gérer la douleur. Vous pouvez également recevoir des enzymes digestives artificielles pour la pancréatite chronique si votre pancréas n’en produit pas suffisamment par lui-même.

La reprise d’un régime alimentaire par voie orale dépend de votre état. Certaines personnes se sentent mieux après quelques jours. D’autres ont besoin d’une semaine ou deux pour guérir suffisamment.

Chirurgie

Vous pouvez avoir besoin d’une intervention chirurgicale si les autres traitements ne fonctionnent pas. Si votre médecin diagnostique des calculs biliaires, une intervention chirurgicale visant à retirer la vésicule biliaire peut s’avérer utile. La chirurgie peut également permettre d’enlever les parties malades du pancréas.

Test de la fonction pancréatique

Le test de la fonction pancréatique, également appelé test de stimulation de la sécrétine, indique si votre pancréas réagit normalement à la sécrétine. La sécrétine est une hormone qui pousse le pancréas à libérer un liquide qui aide à digérer les aliments.

Au cours du test, votre médecin fera passer un tube dans votre nez ou votre gorge et dans votre intestin grêle. Il injectera de la sécrétine dans votre veine, puis prélèvera des échantillons de liquide par le tube.

Votre médecin enverra le liquide à un laboratoire pour l’aider à diagnostiquer la pancréatite ou d’autres maladies affectant votre pancréas. Apprenez à vous préparer à un test de la fonction pancréatique.

Régime alimentaire pour la pancréatite

Un régime alimentaire équilibré et pauvre en graisses joue un rôle majeur dans la guérison de la pancréatite. </Les personnes atteintes de pancréatite chronique, en particulier, doivent surveiller la quantité de graisses qu’elles consomment, car la fonction de leur pancréas est compromise. Essayez de limiter ou d’éviter les aliments suivants:

  • viande rouge
  • frites
  • laitages gras
  • desserts sucrés
  • boissons sucrées
  • caféine
  • alcool

Mangez de petits repas tout au long de la journée afin de réduire la pression sur votre système digestif. Privilégiez les aliments riches en protéines et en antioxydants. Buvez beaucoup pour rester hydraté.

Remèdes maison contre la pancréatite

Il est important de consulter votre médecin si vous pensez souffrir de pancréatite, en particulier si vous ressentez une douleur constante au niveau de l’abdomen. Il existe des mesures que vous pouvez prendre à la maison pour compléter votre traitement et aider à prévenir la pancréatite.

Changement de mode de vie

Si vous fumez ou buvez, arrêtez de fumer du tabac et réduisez votre consommation d’alcool pour vous aider à guérir plus rapidement et complètement. Votre médecin peut vous conseiller si vous avez besoin de soutien.

Le maintien d’un poids modéré peut vous aider à éviter les calculs biliaires, une cause primaire de la pancréatite. Une alimentation équilibrée et une bonne hydratation peuvent également vous aider à vous rétablir et à prévenir la pancréatite.

Techniques alternatives pour le contrôle de la douleur

Vous allez probablement recevoir des analgésiques par voie intraveineuse à l’hôpital. Si les traitements conventionnels ne réduisent pas votre douleur, vous pouvez essayer :

  • yoga
  • exercices de relaxation tels que la respiration profonde
  • méditation

Ces traitements alternatifs se concentrent sur des mouvements lents et mesurés qui peuvent vous faire oublier votre inconfort.

Une petite étude de 2017 a montré que l’acupuncture pouvait soulager la douleur à court terme chez les personnes souffrant de pancréatite chronique.

Douleur de la pancréatite

La douleur associée à la pancréatite peut durer de quelques minutes à plusieurs heures. Dans les cas graves, l’inconfort lié à la pancréatite chronique peut devenir constant.

Votre douleur est susceptible d’augmenter après avoir mangé ou lorsque vous êtes allongé. Essayez de vous asseoir ou de vous pencher en avant pour vous sentir plus à l’aise.

Prévention de la pancréatite

Selon la cause, il se peut que vous ne puissiez pas prévenir la pancréatite. Néanmoins, plusieurs mesures peuvent être prises pour réduire les risques:

  • limiter la consommation d’alcool
  • arrêter de fumer
  • maintenir un poids modéré
  • manger équilibré

Manger des aliments riches en fibres et éviter le sucre peut vous aider à prévenir les calculs biliaires, qui sont la principale cause de la pancréatite aiguë.

A retenir

Vous pouvez gérer la pancréatite en adoptant un mode de vie sain et équilibré et en suivant un traitement médical si nécessaire. Il est particulièrement important d’éviter de fumer et de boire beaucoup d’alcool pour réduire le risque de pancréatite et vous aider à vous rétablir.

Si l’un de vos symptômes réapparaît, parlez-en à votre médecin dès que possible.

Laissez-nous un commentaire