Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite en direct avec Anne Tuffigo dans

00
heures
00
minutes
00
secondes

L’erreur de l’arrivée : Atteindre un objectif vous rendra-t-il heureux ?

4 minutes de lecture

Sommaire

    Sommaire

    Le sophisme de l’arrivée est l’hypothèse erronée selon laquelle une fois que vous aurez atteint un objectif, vous connaîtrez un bonheur durable.

    Avez-vous déjà fait l’expérience de travailler dur pour atteindre un objectif dans la vie, et de constater qu’une fois la ligne d’arrivée franchie, vous êtes envahi par la dépression et le stress, plutôt que par le bonheur ? Si c’est le cas, il se peut que vous soyez victime d’une erreur d’arrivée.

    L’erreur d’arrivée découle de l’idée, ancrée chez beaucoup d’entre nous depuis notre enfance, que la clé du bonheur dans la vie est d’avoir un bon emploi, de gagner beaucoup d’argent, de se marier, de connaître la notoriété dans sa carrière – en général, d’avoir un état d’esprit tourné vers l’avenir et les objectifs.

    Mais la recherche a montré que ce genre de choses ne nous rend pas heureux, du moins pas à long terme.

    Examinons le concept d’erreur d’arrivée, son origine et sa signification, ainsi que quelques conseils pour vivre heureux sans que l’erreur d’arrivée ne vienne troubler notre quotidien

    Apprenez des meilleurs mentors

    Histoire et concept d’erreur d’arrivée

    L’expression « erreur d’arrivée » a été inventée par Tal Ben-Shahar, titulaire d’un doctorat en comportement organisationnel de l’université de Harvard. Ben-Shahar est un auteur et est bien connu pour ses conférences sur le bonheur à l’université de Columbia.

    Selon le New York Times, M. Ben-Shahar définit le sophisme de l’arrivée comme une illusion populaire selon laquelle la réalisation d’un certain objectif conduira au bonheur. Il mentionne que le sophisme de l’arrivée a été expérimenté par des célébrités et d’autres personnes très prospères qui finissent par souffrir de maladies mentales et de toxicomanie même après avoir réalisé leurs rêves.

    Selon M. Ben-Shahar, les personnes qui souffrent de l’erreur d’arrivée sont souvent malheureuses au départ et cherchent à atteindre un objectif qui est censé les soulager de leur tristesse. Lorsqu’elles découvrent que le succès ne résout pas leur malheur, non seulement elles sont déçues, mais elles peuvent finir par se sentir désespérées et déprimées. Souvent, l’erreur de l’arrivée ne fait qu’aggraver le malheur et l’état mental.

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Qu’est-ce qui cause l’erreur d’arrivée ?

    Il n’y a pas eu beaucoup de recherches sur l’erreur d’arrivée et ses causes, mais il y a eu une montagne de recherches sur ce qui rend les gens heureux.

    Lorsque l’on examine les facteurs de bonheur, des éléments tels que des relations enrichissantes et la capacité à se concentrer sur les aspects positifs arrivent en tête de liste. En revanche, les succès extérieurs tels que l’argent, l’ascension professionnelle et le statut social ne sont pas pris en compte. Les recherches ont montré que ces éléments n’apportent généralement pas le bonheur, du moins pas le bonheur à long terme.

    Pourtant, la société nous a inculqué l’idée que le bonheur est étroitement lié à la réalisation d’objectifs et au fait de devenir remarquable aux yeux des autres. Cette idée est encore très répandue. Par exemple, une étude menée en 2014 à Harvard a révélé que les enfants d’aujourd’hui sont toujours nourris de l’idée que la réussite et le succès personnel sont les clés du bonheur.

    En outre, ces qualités sont privilégiées par rapport à des éléments tels que l’attention portée aux autres ou l’équité.

    Conseils pour surmonter l’erreur d’arrivée

    L’erreur d’arrivée est assez fréquente et il peut être difficile d’y faire face lorsque l’on se retrouve déprimé ou stressé après avoir atteint un objectif que l’on attendait depuis longtemps. Voici quelques conseils pour y faire face, surmonter ces sentiments et, en fin de compte, atteindre un bonheur durable dans la vie.

    Concentrez-vous sur le processus

    Lorsque nous cherchons à atteindre un objectif particulier, nous sommes généralement hyper-concentrés sur cet objectif et sur le bonheur qu’il devrait nous procurer. Mais se concentrer sur le processus plutôt que sur l’objectif final pourrait être la clé du bonheur.

    Une étude publiée dans la Harvard Business Review a révélé qu’en matière de travail, les « petites victoires » sont celles qui apportent le plus de bonheur aux gens. Lorsqu’un employé a l’impression d’avoir accompli quelque chose au quotidien – même s’il ne s’agit pas d’atteindre un objectif – il est plus susceptible de se sentir motivé et satisfait.

    Selon la recherche, pour soutenir les progrès d’une personne, il faut lui accorder suffisamment de temps et de soutien, s’assurer que les objectifs sont clairs et reconnaître chaque petite réalisation en cours de route.

    Travailler à être présent dans le moment

    Lorsque vous cherchez à être heureux en atteignant un objectif, vous vivez dans le futur plutôt que dans le présent. De nombreuses études ont montré que pour être vraiment heureux, il faut apprendre à vivre dans le moment présent.

    La pleine conscience aide

    Par exemple, une étude de 2021 a révélé que les personnes qui pratiquent la pleine conscience ont un plus grand sens du but dans la vie et s’engagent davantage dans des activités qui leur apportent du bonheur. De plus, une étude de 2016 a révélé que les personnes qui pratiquent la méditation ont des niveaux plus élevés d’auto-compassion et de bonheur.

    Les personnes qui pratiquent la pleine conscience ont un plus grand sens du but dans la vie et s’engagent davantage dans des activités qui leur apportent du bonheur.

    Il peut être simple d’intégrer la pleine conscience dans votre journée. Vous pouvez y parvenir en commençant à pratiquer la méditation (en commençant par seulement 5 minutes par jour !) ou simplement en prenant le temps d’arrêter ce que vous faites, de respirer lentement et d’expérimenter ce que signifie être présent dans votre vie.

    Faites le point sur les choses dont il est prouvé qu’elles apportent le bonheur

    La vie est une affaire de famille

    Des recherches menées à Harvard sur la base de 75 années d’observation de ce qui rend les gens heureux ont révélé que le bonheur véritable et durable se résume à quelques éléments fondamentaux. Tout d’abord, les personnes les plus heureuses sont capables de laisser tomber tous les petits ennuis et inconvénients de la vie et de se concentrer sur les choses simples qui les rendent heureuses.

    Deuxièmement, le fait d’entretenir des relations chaleureuses avec les autres apporte plus de bonheur que n’importe quel autre type de succès extérieur dans la vie. Selon l’étude, il est également important de se débarrasser des personnes qui apportent de la négativité dans votre vie.

    Tenez un journal de gratitude

    Faire le point sur ce qui va bien dans votre vie est une autre façon de vous concentrer sur le moment présent plutôt que sur un objectif futur. C’est aussi un excellent moyen de se concentrer davantage sur les choses qui vous apportent de la joie et d’en faire une priorité dans votre vie. En fait, des recherches ont montré que les personnes qui se concentrent sur ce dont elles sont reconnaissantes sont moins susceptibles de souffrir de stress et de dépression.

    L’une des façons d’ajouter plus de gratitude à votre journée est de tenir un journal de gratitude. Il peut s’agir simplement d’écrire chaque jour une chose pour laquelle vous vous sentez reconnaissant, comme la façon dont votre enfant vous a tenu la main à la sortie de l’école, ou le fait que vous vous soyez réveillé et habillé malgré votre état dépressif.

    Envisagez une thérapie

    Si vous êtes victime d’un épisode d’erreur d’arrivée qui vous rend déprimé et anxieux et que vous avez du mal à vous débarrasser de ces sentiments, vous pourriez envisager une thérapie. Rencontrer un thérapeute est un bon moyen d’analyser ce que vous ressentez et d’élaborer des méthodes pour gérer vos sentiments.

    Votre thérapeute peut également vous aider à comprendre l’état d’esprit qui vous a conduit à la déception même lorsque vous avez atteint votre objectif, et vous aider à apprendre des façons plus positives de gérer l’établissement d’objectifs à l’avenir

    Un mot de MentorShow

    Si vous avez déjà été confronté au sophisme de l’arrivée ou si vous y êtes confronté aujourd’hui, sachez que vous n’êtes pas seul. Il est fréquent que les gens se sentent déprimés, déçus, anxieux, stressés et même désespérés après avoir atteint un objectif. Si vous avez du mal à faire face à vos sentiments ou si vous cherchez des moyens de gérer la fixation d’objectifs à l’avenir, envisagez de demander l’aide d’un thérapeute ou d’un conseiller

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Web-conférence gratuite
    Comment et pourquoi nos défunts communiquent avec nous ?