AccueilDiversMotivationQuelles sont les méthodes pour retrouver la motivation au travail ?

Quelles sont les méthodes pour retrouver la motivation au travail ?

Écrit par MentorShow
Le 19 January 2024 | 9 minutes de lecture

Meta description : Vous aimeriez améliorer la motivation de vos équipes au travail, mais vous ne savez pas par où commencer ! Cet article met en lumière les nombreux avantages d’une équipe motivée et soudée. 

Vous manquez de confiance en vous ou de motivation pour atteindre vos objectifs ? Découvrez sur MentorShow la masterclass de Max Piccinini (19 leçons), coach de motivation reconnu.

Pourquoi être motivé au travail est-il important ? 

Pensez à la dernière fois où vous avez procrastiné. Pensez à la dernière fois que vous n’avez pas réussi à accomplir une tâche ou à atteindre un objectif. Il peut s’agir de préparer votre déclaration d’impôts ou de commencer à pratiquer la méditation. Diriez-vous que vous ne l’avez pas fait parce que vous avez décidé que ce n’était plus important ? Probablement pas. La plupart des gens reconnaîtront qu’ils n’ont pas commencé ou terminé la tâche parce qu’ils ne se sentaient pas motivés à ce moment-là. 

Il est facile de croire que la motivation est un sentiment qui se manifeste lorsque nous devons agir, nous laissant dans l’attente de cette sensation magique. Lorsque ce n’est pas le cas, nous sommes obligés de blâmer tous nos délais ou souhaits manqués pour l’absence de motivation.

La motivation : mais c’est quoi au juste ? 

La motivation est la force motrice qui nous pousse vers quelque chose dont nous avons besoin ou qui nous tient à cœur. Cela peut être aussi simple qu’une gorge sèche qui vous pousse à prendre un verre d’eau pour calmer votre soif. Elle peut être aussi importante que l’engagement d’un ami à faire un Ironman ensemble, qui vous motive à nager dans la baie avant l’aube tous les jours. Ainsi, la motivation est une force qui nous pousse à agir et à aller jusqu’au bout des choses. 

Elle est également le moyen de faire avancer les choses lorsque nous avons un objectif qui nous tient à cœur. Cela semble logique et facile, sauf que nous sommes aussi exceptionnellement doués pour perdre notre motivation.

Les différents types de motivation.

Bien qu’il existe de nombreux types de motivation, ils se classent généralement dans l’une des deux catégories suivantes : la motivation intrinsèque et la motivation extrinsèque.

Motivation extrinsèque

Également appelée “motivation par la carotte et le bâton“, ce type de motivation agit par récompenses, comme de l’argent, ou pour éviter des conséquences négatives, comme la perte d’un emploi. Avec la motivation extrinsèque, nous n’avons que peu ou pas de contrôle sur les conséquences positives ou négatives elles-mêmes. En revanche, nous sommes motivés pour gérer les domaines sur lesquels nous avons un contrôle.

La motivation intrinsèque

Lorsque nous sommes motivés intrinsèquement, nous accomplissons une tâche pour le plaisir ou le sentiment de satisfaction que nous en retirons. Contrairement aux motivations extrinsèques, ce type de motivation n’est pas récompensé par des facteurs externes. Les avantages de la motivation intrinsèque sur le lieu de travail comprennent des niveaux plus élevés de satisfaction des employés et des taux de rotation plus faibles.

Pourquoi la motivation est-elle importante sur le lieu de travail ?

À première vue, l’impact d’une main-d’œuvre bien motivée est évident. Le management d’employés motivés est plus productif. Comme nous l’avons mentionné plus haut, cela ne s’arrête pas là. Outre l’efficacité de vos équipes et de leur psychologie au travail, il est également prouvé que la motivation favorise la fidélisation du personnel et améliore la valorisation de l’entreprise. 

Voyons comment un lieu de travail motivé profite à la fois aux employés et à l’entreprise.

Les avantages de la motivation pour l’entreprise.

  • Atteindre et dépasser les objectifs de l’entreprise. 

Sans un lieu de travail motivé, les entreprises pourraient avoir du mal à tenir les promesses faites aux clients, ne pas réussir à exécuter les opérations quotidiennes, laisser échapper des opportunités pour l’avenir et font fuir les éventuelles recrues motivées.

  • Accroissement de la productivité de l’entreprise. 

Les employés heureux ont une productivité supérieure de 31 %. La satisfaction des employés est à prendre au sérieux, car elle conduit à une croissance positive et augmente la durabilité des employés dans l’entreprise.

  • Augmentation des ambitions et de l’intégration dans l’entreprise. 

Les employés motivés sont souvent émotionnellement liés à leur entreprise. Les employés émotionnellement connectés sont trois fois plus susceptibles de devenir des ambassadeurs de la marque.

  • Une clientèle satisfaite.  

Les travailleurs fournissent des efforts supplémentaires, ce qui se traduit par une augmentation de la production, d’un meilleur service après vente et le ressenti d’une bonne cohésion d’équipe . 

  • Augmente la qualité générale. 

La qualité s’améliore lorsque le personnel est plus fier de son travail, ainsi il mettra tout en œuvre pour être satisfait et combler son employeur. 

  • Des employés engagés et expérimentés. 

Une équipe de travail motivée permet de mieux fidéliser le personnel et de réduire le taux de démission.

Les avantages de la motivation pour l’individu.

  • Auto-efficacité et confiance en sa capacité à réussir des tâches professionnelles difficiles
  • Proactivité et créativité accrues
  • Optimisme et attributions positives quant à l’avenir de sa carrière ou de son entreprise
  • L’espoir et la réorientation vers les objectifs professionnels face aux obstacles
  • Résilience sur le lieu de travail et capacité à rebondir après une situation défavorable.

L’impact du sens sur la motivation.   

La motivation est un ensemble de facteurs qui encouragent les individus à s’engager et à s’intéresser à quelque chose dans la durée. Le sentiment d’intérêt intense et le désir d’agir peuvent être momentanés. Cela vous permet de savoir que vous êtes dans la bonne direction, mais ce sont les différents aspects qui vous ont poussé à ressentir ce sentiment qui maintiendront vos actions. 

Ces facteurs peuvent être différents d’une personne à l’autre. Trouvez-les en répondant aux questions suivantes :

  1. À quoi est-ce que j’attache de l’importance ?
  2. Pourquoi est-ce que j’y attache de l’importance ?
  3. Qu’est-ce qui me donne un sentiment de vitalité ?
  4. Qu’est-ce qui me fait me sentir engagé ?
  5. Qu’est-ce qui donne un sens à ce que je fais ? 

En tant que coach, j’ai rencontré de nombreuses personnes qui ne se sentaient pas motivées au travail. Le premier symptôme était un sentiment de perte de sens. Ainsi, lorsque nous sommes confrontés à la démotivation sur le lieu de travail, nous devons commencer par nous demander quelle est la valeur qui se cache derrière la tâche.

La motivation est étroitement liée au sens que nous donnons à ce que nous faisons. Souvent, cette signification n’est pas liée aux résultats immédiats de notre travail ou à la tâche spécifique. Nous donnons un sens à notre travail en fonction d’un résultat plus large ou d’un objectif plus important. 

Par exemple, vous pouvez être passionné par la création de votre propre entreprise, mais ne pas aimer les activités de marketing. Vous pouvez être très motivé pour accomplir des tâches marketing désagréables parce que vous savez à quel point la croissance de votre entreprise en dépend. Le fait de relier la tâche de promotion de votre entreprise à votre objectif de croissance, et de vous rappeler ce lien, peut vous permettre d’avoir une meilleure énergie et une meilleure attitude. 

Lorsque les employés ne se sentent pas aussi engagés ou liés à quelque chose d’important, lorsqu’ils ne peuvent pas s’identifier à la mission de l’entreprise ou qu’ils ne voient tout simplement pas l’importance de leur rôle à plus grande échelle, ils perdent souvent leur motivation.

Homme motivé travaillant à l’ordinateur dans un bureau lumineux à domicile

Les causes les plus courantes de démotivation au travail. 

Certains des facteurs de démotivation les plus courants au travail sont assez banals, voire triviaux. Ils semblent pouvoir être résolus, mais le degré auquel ils sont vécus est symptomatique d’un décalage plus important au niveau de l’objectif, du sens et des valeurs.

  • Le micromanagement
  • L’absence de progrès ou d’opportunités de croissance 
  • L’insécurité de l’emploi 
  • Le manque de confiance dans les dirigeants de l’entreprise
  • La mauvaise communication
  • La mauvaise cohésion d’équipes
  • L’ennui  

Bien qu’ils soient d’importants facteurs de démotivation, il est probable qu’ils nous affectent moins lorsque la personne ressent un lien plus profond avec ce qu’elle fait.

Remarquez également ce qui ne figure pas sur la liste des facteurs de démotivation :  les “projets difficiles”, “l’ambiguïté et l’incertitude”, “les longues heures de travail” et “les attentes élevées”. Bien que ces facteurs puissent créer du stress pour l’individu, c’est le type de stress qui facilite la croissance et l’apprentissage. Tant que le travail ou le résultat est quelque peu intéressant ou important pour l’individu, les défis, la complexité et les missions exigeantes sont bien plus motivants qu’un travail facile ou prédéfini.  

Exploiter la motivation individuelle par la curiosité, le désir d’avoir plus d’impact et l’inclination à se connecter avec les autres sur quelque chose de plus grand que soi crée une vitalité qui profite à la fois à l’organisation et à l’individu.

Comment accroître la motivation personnelle au travail ?

1. Renouvelez votre motivation.

La motivation a besoin d’être renouvelée, parfois quotidiennement. Lorsque nous n’obtenons pas de récompense immédiate ou que nous éprouvons du plaisir à éviter une tâche fastidieuse, il est important de nous rappeler pourquoi ce que nous faisons est pertinent ou contribue à quelque chose de plus pertinent. Comment ? En passant au niveau supérieur et en trouvant toujours l’objectif le plus important.

2. Soyez conscient de la valeur de votre travail et de ce qu’il reflète de vous.

Soyez fier de votre travail, même si la situation privilégie la quantité – faites en sorte que votre travail soit le meilleur possible compte tenu des circonstances. Souvent, nous nous fixons des objectifs quantifiables, tels que finir 20 factures. Ce faisant, nous nous concentrons uniquement sur l’atteinte de ce nombre et nous sommes moins enclins à prêter attention à ce que nous faisons et à apprécier le processus. 

3. Laissez-vous inspirer par des modèles.

Avoir quelqu’un que l’on admire peut être un puissant moyen de se motiver. Cependant, cela peut aussi être frustrant si nous nous concentrons uniquement sur ce qu’elle a accompli et oublions le COMMENT sans enviez la personne. Apprenez-en plus sur ce qui l’a mené là où il est et laissez-le vous inspirer. Qu’il s’agisse d’un collègue ou d’un PDG célèbre, apprenez leur histoire.

4. Organisez vos objectifs.

Cela peut sembler évident, mais nous oublions parfois de diviser nos objectifs en actions gérables. Des victoires plus petites et plus fréquentes peuvent créer une dynamique, à condition qu’elles soient significatives et qu’elles pointent clairement vers l’objectif à long terme. Lorsque nous sommes débordés, nous avons tendance à perdre de vue le but et la raison d’être de nos actions. Pour rester connecté à votre objectif, vous devez avoir une vision claire de la manière dont chaque étape que vous franchissez vous rapproche de votre but. 

5. Exploitez votre auto-compassion.

Peu de choses peuvent diminuer la motivation plus rapidement que le doute et le discours négatif sur soi. Nous ne pouvons pas tout réussir tout le temps. Essayez donc d’être indulgent avec vous-même lorsque des erreurs se produisent.

Comment motiver ses employés ?

Se motiver soi-même est un défi en soi. Essayer de motiver des employés et des équipes en est un autre. Cela demande des compétences spécifiques et une capacité de tirer parti d’une variété de compétences en matière de leadership. Voici huit conseils pour motiver votre équipe dans des contextes à la fois incertains et plus prévisibles.

1. Manifester de l’intérêt.

Demandez, écoutez et agissez. Si vous voulez motiver un membre de votre équipe, demandez-lui ce qui lui tient à cœur. De quoi a-t-il besoin pour se sentir intégré ? Pour que vos employés se sentent écoutés, il ne suffit pas de poser des questions, mais d’écouter, ET de fournir un retour d’information par des actions que vous tenez compte de leurs préoccupations. 

2. Encadrer et soutenir.

Lorsque les employés n’ont pas à se soucier de contrôler la perception de leurs supérieurs et de leurs collègues, ils sont plus enclins à demander ouvertement un retour d’information. L’énergie d’une collaboration libre, sans politique ni manœuvre, est incroyablement gratifiante et motivante. Le leadership du coaching et le soutien contextuel favorisent la sécurité psychologique sur le lieu de travail. Cela vous permet de créer une relation de confiance avec vos employés, ce qui accroît la satisfaction et la motivation des deux parties. 

3. Valoriser les contributions individuelles et collectives.

Faites prendre conscience de l’impact de chaque membre de l’équipe à un niveau plus large en évoquant la manière dont son travail a influencé les objectifs de la direction, par exemple. Comment chaque rôle est-il lié à la réalisation de la mission de l’entreprise ? Posez-leur des questions qui suscitent la réflexion et facilitent une vision plus large de l’impact de leurs actions et de leur contribution au fonctionnement global de l’entreprise.

4. Créer un environnement de travail positif.

La motivation comme la démotivation peuvent être contagieuses. Créez un environnement positif en donnant l’exemple. Dites bonjour à tout le monde, demandez-leur des nouvelles de leur famille, faites des blagues, apportez des amuse-gueules aux réunions et veillez à maintenir votre enthousiasme et votre motivation authentiques. Il n’y a pas de mal à s’essouffler ou à se décourager de temps en temps, mais montrez à votre équipe comment vous continuez à trouver votre propre motivation.

5. Soyez attentif à vos employés et à leur bien-être au sein de l’entreprise.

Encouragez les membres de votre équipe à travailler ensemble et à se soutenir mutuellement. Aidez-les à comprendre qu’ils peuvent tirer profit de l’apprentissage de leurs collègues et du coaching mutuel, dans le cadre d’une saine concurrence.

6. Responsabilisez vos employés.

Faites-leur confiance et motivez-les à prendre des initiatives. Permettez-leur d’apporter des idées et donnez-leur la liberté de prendre des décisions sans avoir à vous consulter, en laissant toujours la porte ouverte aux questions et à l’accompagnement. Invitez-les à participer au processus de planification et de fixation des objectifs. 

7. Prendre en compte la qualité de vie des employés.

Favorisez l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée en connaissant vos employés et en les laissant faire de leur famille et de leur santé une priorité. Si quelqu’un vous demande d’arriver en retard pour assister au récital de sa fille ou à un rendez-vous médical, dites oui. Les employés reconnaissants sont plus enclins à se surpasser.  Par ailleurs, veillez à ce que les exigences soient suffisamment stimulantes pour éviter l’ennui, mais suffisamment souples pour permettre à vos employés d’avoir une vie après le travail. 

8. Investissez dans l’évolution de carrière.

Faites en sorte que chaque étape ait un sens. Que ce soit pour apprendre ou pour postuler à une promotion, votre employé doit sentir que tout ce qu’il fait se traduira par de la croissance, de l’expérience et de la mobilité. Assurez-vous d’avoir discuté avec lui de son avenir et de l’avoir aidé à transformer son travail en un processus d’apprentissage qui a du sens.

Est-ce que je motive suffisamment mes employés ?

L’une des meilleures façons de mesurer l’efficacité de vos techniques de motivation est de vous poser fréquemment quelques questions sur votre équipe :

  1. Prennent-ils des initiatives ?
  2. Sont-ils unis en tant qu’équipe ?
  3. Fournissent-ils un retour d’information ?
  4. Montrent-ils de l’intérêt et de l’engagement pendant les réunions ?

D’autres méthodes, plus traditionnelles, de mesure de la motivation peuvent être instructives, mais elles sont souvent à la traîne. Lorsque vous les voyez, il est trop tard. Elles peuvent néanmoins fournir des informations qui vous aideront à comprendre la situation dans son ensemble.

Comment mesurer la motivation au travail ?

Ces moyens formels de comprendre et de façonner la motivation sont les suivants

Les évaluations des performances. 

Elles vous permettront non seulement de mesurer les performances, mais aussi de motiver les employés en examinant en détail ce qui fonctionne pour eux et ce qui ne fonctionne pas. Elles constituent également une excellente occasion de parler de l’impact de leur travail et de comprendre ce qu’ils apprécient et ce qui les motive. 

Enquête sur la motivation et l’engagement des salariés. 

Lorsqu’elles sont réalisées de manière anonyme, ces enquêtes sont un excellent reflet de l’environnement de travail. La combinaison d’un questionnaire quantitatif et de quelques questions ouvertes vous permettra d’obtenir un bon échantillon de la motivation et de l’engagement de vos employés.

Diminuer les rotations du personnel et l’absentéisme.

Votre taux de rotation du personnel ou d’absentéisme est-il élevé ? Ces deux indicateurs importants sont des signaux d’alarme qui reflètent la motivation et la satisfaction de notre main-d’œuvre. 

Soutenir la motivation au travail.

La première étape consiste à mesurer la motivation de vos employés et la vôtre. Une fois que vous disposez d’une base de référence, vous pouvez mettre en pratique certaines de ces initiatives afin d’instaurer une culture de la motivation. Bien que la motivation au travail ne soit pas une constante – tout le monde a des jours difficiles – le fait d’être attentif et proactif dans votre approche vous placera, vous et votre équipe, sur la voie du succès à long terme.

Laissez-nous un commentaire