Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite avec Anne Tuffigo dans

00
heures
00
minutes
00
secondes

L’anxiété peut-elle vous rendre fatigué ?

4 minutes de lecture

Sommaire

    Sommaire

    L’anxiété provoque une poussée hormonale qui peut vous laisser un sentiment d’épuisement et de fatigue. L’effondrement est probablement temporaire, mais la sensation d’épuisement peut durer même après que vous vous soyez reposé(e).

    Si vous vous sentez souvent anxieux(se), vous pouvez reconnaître ce schéma émotionnel : Quelque chose vous stresse, un examen, une facture, un conflit, et l’anxiété commence.

    L’anxiété monte et monte tandis que les symptômes physiques – le cœur qui s’emballe, la respiration qui s’accélère – s’intensifient. Et dès que le stress s’arrête, c’est le coup de massue. Vous êtes soudain si fatigué que vous pourriez vous effondrer et dormir sur place.

    Même lorsque l’anxiété est de faible intensité ou de longue durée plutôt que de type « pic et chute », elle s’accompagne souvent d’un sentiment d’épuisement.

    L’anxiété et la fatigue sont-elles liées d’une manière ou d’une autre ? Voici ce que dit la science sur le lien entre les deux.

    Apprenez des meilleurs mentors

    Qu’est-ce que l’anxiété fait à votre corps ?

    L’anxiété est un sentiment de peur, de crainte ou d’appréhension. Elle peut être provoquée par un événement stressant ou par la façon dont vous envisagez cet événement. Il arrive que l’on se sente anxieux alors qu’il ne semble pas y avoir de déclencheur externe.

    Lorsque vous percevez une menace, votre hypothalamus, votre hypophyse et vos glandes surrénales libèrent un torrent d’hormones pour vous préparer à combattre, à fuir ou à vous figer. En réaction, vous pouvez ressentir l’un ou l’autre ou l’ensemble des symptômes physiques suivants :

    • tremblements
    • accélération du rythme cardiaque
    • douleurs thoraciques
    • respiration rapide et superficielle
    • bouche sèche
    • tension musculaire
    • étourdissements
    • nausées
    • diarrhée

    Compte tenu de la poussée d’hormones et de l’intensité de ces symptômes, il n’est pas difficile d’imaginer pourquoi vous vous sentez fatigué après une crise d’anxiété. Vous pouvez vous sentir soulagé, vidé ou même épuisé.

    La plupart du temps, une bonne nuit de sommeil suffit à rétablir votre niveau d’énergie. Parfois, cependant, la sensation de fatigue ne disparaît pas aussi rapidement que vous le souhaiteriez.

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Anxiété et fatigue

    La fatigue est un sentiment persistant de fatigue mentale ou physique. Elle peut se traduire par un manque d’énergie, un manque de motivation ou un manque de force.

    La National Health Interview Survey publiée par les Centers for Disease Control and Prevention a révélé que les femmes se sentent plus souvent fatiguées que les hommes.

    Elle peut être provoquée par un certain nombre de conditions physiques, notamment :

    • cancer
    • arthrite
    • diabète
    • troubles du sommeil
    • accident vasculaire cérébral
    • infections

    La fatigue est également associée à un bon nombre de conditions psychologiques, notamment :

    • deuil
    • stress professionnel ou financier
    • dépression
    • anxiété

    Est-ce une fatigue surrénalienne ?

    Le terme fatigue surrénalienne est parfois utilisé pour décrire une sensation de fatigue due au stress chronique et à l’anxiété. Certains prétendent que les glandes surrénales (deux petites glandes qui produisent les hormones de stress) peuvent être épuisées par tous les bouleversements.

    Une analyse de 2016 de 58 études a conclu qu’aucune recherche actuelle ne soutenait l’existence de la fatigue surrénalienne. Cela ne signifie pas que votre sentiment d’épuisement n’est pas réel. Cela signifie simplement que la raison n’est peut-être pas que vos glandes surrénales sont épuisées.

    Anxiété et mauvais sommeil

    L’anxiété peut vous faire perdre le sommeil, soit parce que vous avez du mal à vous endormir lorsque vous vous couchez pour la première fois, soit parce que des inquiétudes vous réveillent alors que vous seriez normalement en train de dormir. Si c’est le cas, vous pouvez vous sentir très fatigué pendant la journée.

    La relation entre le sommeil et l’anxiété est complexe. L’anxiété peut perturber votre sommeil et le manque de sommeil peut éventuellement vous rendre plus anxieux. Dans une étude de 2019, les personnes souffrant d’insomnie étaient 9,8 fois plus susceptibles de souffrir d’anxiété que les personnes de l’étude qui ne souffraient pas d’insomnie.

    Le travail de nuit et l’anxiété

    Des études montrent que les personnes qui travaillent de nuit courent un risque élevé de problèmes de sommeil parce que leurs cycles de sommeil (rythmes circadiens) sont perturbés. Cette perturbation du sommeil rend les travailleurs postés plus vulnérables aux troubles anxieux.

    Effets à long terme sur la santé

    L’exposition chronique au stress modifie votre cerveau et votre corps de manière essentiellement négative. Les chercheurs ont découvert que l’exposition au stress et à l’anxiété à long terme peut :

    • blesser votre mémoire
    • affecter votre jugement
    • entraîner des troubles de l’humeur
    • supprimer votre système immunitaire
    • provoquer des problèmes cardiaques
    • perturber votre système gastro-intestinal

    L’anxiété et la détresse à long terme sont également des facteurs de risque pour la santé et la sécuritél’anxiété et la détresse à long terme sont également associées au syndrome de fatigue chronique, une maladie qui vous fait vous sentir fatigué, même si vous vous reposez beaucoup.

    Que pouvez-vous faire pour contrer la fatigue ?

    Si le stress et l’anxiété vous ont rendu fatigué, il existe des remèdes et des activités qui peuvent vous aider à vous revigorer. En voici quelques-uns:

    • Essayez de revoir vos habitudes de sommeil. </Un espace de sommeil frais et calme, une heure de coucher régulière, des siestes limitées et des techniques de relaxation sont essentiels, tout comme la réduction de la caféine et la suppression des écrans une heure avant le coucher.
    • Faites régulièrement de l’exercice. L’exercice réduit la sensibilité à l’anxiété et favorise un sommeil sain et réparateur.
    • Méditer. Les techniques de relaxation comme la méditation et la pleine conscience peuvent aider à calmer votre esprit, à réguler votre respiration et à réduire la quantité de hormone de stress dans votre circulation sanguine.
    • Éliminez de votre alimentation les aliments qui causent des accidents. Les aliments entiers et non transformés, tels que les protéines maigres, les fruits et légumes brillants, les noix, les graines et les glucides complexes, peuvent vous donner une énergie durable. Les aliments riches en graisses saturées et en sucre sont associés à des niveaux d’anxiété plus élevés, studies show.
    • Parlez à un thérapeute. Un psychologue ou un conseiller peut vous aider à identifier vos déclencheurs d’anxiété et à développer des capacités d’adaptation qui vous permettront de réduire votre anxiété et de mieux vous détendre.
    • Envisagez de prendre des médicaments. Discutez avec votre fournisseur de soins de santé pour savoir si vos symptômes justifient un traitement aux anxiolytiques.

    Quand demander de l’aide médicale

    Si l’anxiété nuit à votre sommeil, à vos relations ou à votre capacité à fonctionner tout au long de la journée, il est probablement temps d’en parler à un fournisseur de soins de santé. L’anxiété peut entraîner de graves problèmes de santé si elle n’est pas traitée pendant trop longtemps. Il est donc conseillé de consulter un professionnel de la santé qui vous aidera à identifier les causes sous-jacentes et à mettre au point un plan de traitement viable.

    L’essentiel

    L’anxiété chronique et la fatigue vont de pair. L’anxiété peut nuire à votre capacité à dormir la nuit, ce qui peut aggraver votre somnolence diurne et entraîner d’autres problèmes de santé.

    Pour aider votre corps à se remettre d’une anxiété à court ou à long terme, vous pouvez essayer des techniques de relaxation, faire de l’exercice régulièrement, manger sainement et adopter de bonnes pratiques d’hygiène du sommeil. Un professionnel de la santé peut vous recommander une psychothérapie ou des médicaments si vous n’arrivez pas à vous débarrasser de ce malaise post-anxiété.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *