Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite en direct avec Anne Tuffigo dans

00
heures
00
minutes
00
secondes

Horaire à intervalle fixe et conditionnement opérant

2 minutes de lecture

Sommaire

    Sommaire

    Dans le cadre du conditionnement opérant, un schéma à intervalles fixes est un schéma de renforcement dans lequel la première réponse n’est récompensée qu’après un laps de temps déterminé. Ce schéma entraîne une forte réponse vers la fin de l’intervalle, mais une réponse beaucoup plus lente immédiatement après l’administration du renforçateur.

    Comme vous vous en souvenez peut-être, le conditionnement opérant repose sur le renforcement ou la punition pour renforcer ou affaiblir une réponse. Ce processus d’apprentissage implique la formation d’une association avec un comportement et les conséquences de ce comportement.

    C’est le psychologue B.F. Skinner qui a décrit pour la première fois ce processus de conditionnement opérant. Il a observé qu’en renforçant les actions, celles-ci devenaient plus fortes. En revanche, en punissant les comportements, on les affaiblit. Outre ce processus de base, il a également noté que le rythme auquel les comportements étaient renforcés ou punis jouait également un rôle dans la rapidité avec laquelle une réponse était reçue et dans la force de cette réponse.

    Apprenez des meilleurs mentors

    Comment fonctionne un horaire à intervalle fixe ?

    Pour mieux comprendre le fonctionnement d’un calendrier à intervalles fixes, commençons par examiner de plus près le terme lui-même. Un horaire fait référence au rythme auquel le renforcement est fourni ou à la fréquence à laquelle une réponse est renforcée. Un intervalle fait référence à une période de temps, ce qui suggère que le rythme d’exécution dépend du temps écoulé. Enfin, le terme « fixe » suggère que le moment où le renforcement est administré est fixé selon un calendrier prévisible et immuable.

    Par exemple, imaginez que vous entraîniez un pigeon à picorer une clé. Vous soumettez l’animal à un programme à intervalle fixe 30 (FI-30), ce qui signifie que l’oiseau recevra une boulette de nourriture toutes les 30 secondes. Le pigeon peut continuer à picorer la clé pendant cet intervalle, mais il ne recevra un renforcement que pour le premier coup de bec donné à la clé, une fois l’intervalle fixe de 30 secondes écoulé.

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Caractéristiques

    • Il en résulte une pause assez importante dans la réponse après le renforcement
    • Les réponses ont tendance à augmenter progressivement à mesure que le temps de renforcement se rapproche

    Le problème majeur de ce type d’horaire est que le comportement a tendance à se manifester juste avant que le renforcement ne soit administré. Si un étudiant sait qu’il aura un examen tous les vendredis, il ne commencera à étudier que le jeudi soir. Si un enfant sait qu’il recevra son argent de poche le dimanche à condition que sa chambre soit propre, il ne rangera probablement pas sa chambre avant le samedi soir.

    Le taux de réponse dans un programme de renforcement à intervalles fixes est assez prévisible ; il augmente au fur et à mesure que le temps de renforcement arrive, puis chute précipitamment immédiatement après le renforcement.

    Exemples

    Il peut être utile d’examiner quelques exemples différents de l’horaire à intervalles fixes afin de mieux comprendre le fonctionnement de cet horaire de renforcement et l’impact qu’il peut avoir sur le comportement.

    Horaires à intervalles fixes dans un laboratoire

        • Imaginez que vous entraînez un rat à appuyer sur un levier, mais que vous ne renforcez la première réponse qu’après un intervalle de dix minutes. Le rat n’appuie pas beaucoup sur la barre pendant les cinq premières minutes suivant le renforcement, mais il commence à appuyer sur le levier de plus en plus souvent au fur et à mesure que l’on se rapproche de l’intervalle de dix minutes.

    Les horaires à intervalles fixes dans le monde réel

          • Une paie hebdomadaire est un bon exemple d’horaire à intervalles fixes. L’employé reçoit un renforcement tous les sept jours, ce qui peut se traduire par un taux de réponse plus élevé à l’approche du jour de paie.
          • Les examens dentaires se déroulent également selon un calendrier à intervalles fixes. Les personnes qui se rendent chez le dentiste pour un examen et un nettoyage tous les six mois prennent souvent soin de se laver les dents juste avant l’examen, mais elles ne sont peut-être pas aussi assidues au quotidien pendant les six mois précédant l’examen.

    Un mot de MentorShow

    Les horaires à intervalles fixes peuvent être un outil important pour enseigner de nouveaux comportements. Parfois, ces horaires sont naturels, tandis que d’autres fois, ils sont créés artificiellement et contrôlés par des systèmes de récompenses. Si vous envisagez d’utiliser un programme de renforcement pour enseigner un comportement, il est important de prendre en compte la manière dont le programme à intervalles fixes peut influencer la vitesse d’apprentissage ainsi que le taux de réponse.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Web-conférence gratuite
    Comment et pourquoi nos défunts communiquent avec nous ?