Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite avec Anne Tuffigo dans

00
heures
00
minutes
00
secondes

Connaître et gérer le vertige de Ménière : informations essentielles pour les patients

5 minutes de lecture

Sommaire

    Sommaire

    Le vertige de Ménière est une affection qui touche de nombreuses personnes en France et a un impact significatif sur leur qualité de vie. Selon les données statistiques, environ 150 000 personnes en France sont atteintes de vertiges de Ménière, ce qui représente une prévalence notable.

    En l’absence de traitement, les symptômes de la maladie de Ménière s’aggravent avec le temps et peuvent entraîner une perte d’audition permanente et des troubles de l’équilibre. Entre symptômes, causes et traitements, découvrez les défis auxquels les patients souffrants de vertiges de Ménière sont confrontés au quotidien.

    Apprenez des meilleurs mentors

    Qu’est-ce que la maladie de Ménière ?

    La maladie de Ménière est un trouble de l’oreille interne qui provoque des problèmes d’équilibre et des symptômes tels que des vertiges, des acouphènes (bourdonnements dans les oreilles), une perte auditive et une sensation de plénitude dans l’oreille.

    Elle est généralement causée par une accumulation anormale de liquide dans l’oreille interne, ce qui perturbe son fonctionnement normal.

    Les épisodes de vertiges peuvent être très handicapants, entraînant des nausées, des vomissements et une incapacité à mener des activités normales. Bien que la maladie de Ménière puisse affecter n’importe qui, elle est plus fréquente chez les personnes âgées de 40 à 60 ans.

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    La maladie de Ménière est-elle grave ?

    La maladie de Ménière n’est pas une maladie mortelle, mais elle peut affecter la qualité de vie. Les personnes atteintes de cette maladie peuvent être confrontées à des symptômes qui surviennent sans prévenir, qui reviennent régulièrement et qui peuvent perturber leur vie quotidienne.

    Cette maladie donne l’impression que le monde tourbillonne autour de soi, même lorsqu’on est immobile. Certaines personnes peuvent ressentir le besoin de s’asseoir pour ne pas tomber. Le vertige peut survenir sans avertissement et être très grave.

    Certaines personnes atteintes de vertige ont des crises de chute, c’est-à-dire qu’elles basculent littéralement et tombent au sol parce que le vertige perturbe leur sens de l’équilibre.

    La maladie de Ménière affecte l’audition, provoquant des problèmes tels que des acouphènes et des troubles temporaires de l’audition, qui peuvent s’aggraver jusqu’à la perte de l’audition.

    Certaines personnes atteintes de la maladie de Ménière développent de l’anxiété, s’inquiétant de savoir quand et comment les futures crises de vertige les affecteront. Certaines personnes développent une dépression en raison des symptômes qui affectent l’audition et l’équilibre.

    La maladie de Ménière est-elle fréquente ?

    Non, elle est rare. Selon les données les plus récentes, environ 615 000 personnes sont atteintes de cette maladie aux États-Unis. (Les États-Unis comptent plus de 330 millions d’habitants).

    Qui est touché par cette maladie ?

    La maladie de Ménière touche généralement les personnes âgées de 40 à 60 ans. Environ 7 à 10 % des personnes ont des antécédents familiaux de cette maladie.

    Quels sont les quatre principaux symptômes de la maladie de Ménière ?

    Les quatre principaux symptômes sont les suivants :

    • Vertiges.
    • Perte d’audition.
    • Acouphènes.
    • Sensation de pression ou de plénitude.

    Ces symptômes se manifestent traditionnellement dans une seule oreille.

    Les autres symptômes sont les suivants :

    • Maux de tête.
    • Douleur au ventre (abdominale).
    • Des nausées.

    Qu’est-ce qui déclenche les symptômes de la maladie de Ménière ?

    Les professionnels de la santé savent que les symptômes de la maladie de Ménière surviennent lorsque l’endolymphe, un liquide présent dans l’oreille interne, s’accumule. En conséquence, cela perturbe le processus délicat que votre corps utilise pour gérer l’équilibre et l’audition. Cependant, ils ne savent pas pourquoi les niveaux d’endolymphe augmentent.

    L’endolymphe est comme un traducteur. Elle interprète les ondes extérieures et envoie des signaux que le cerveau et l’oreille interne utilisent pour vous permettre d’entendre et de maintenir votre équilibre. Lorsqu’il y a trop d’endolymphe dans l’oreille interne, ces signaux sont brouillés et le cerveau ne peut plus gérer l’équilibre et l’audition.

    Certaines personnes ont des antécédents familiaux de maladie de Ménière, ce qui signifie qu’elles peuvent en hériter.

    Comment les professionnels de santé diagnostiquent-ils la maladie de Ménière ?

    Les professionnels de santé examineront vos oreilles et vous demanderont si vous avez une perte d’audition, des acouphènes ou une sensation de plénitude dans l’une ou les deux oreilles. Il peut vous demander si vous avez régulièrement des vertiges et une perte d’audition.

    Si c’est le cas, il vous demandera si ces crises sont graves et combien de temps elles durent. Il peut effectuer des tests pour éliminer d’autres pathologies potentielles et confirmer que vous êtes atteint de la maladie de Ménière.

    Test auditif

    Les audiologistes utilisent des audiogrammes pour tester l’audition. Au cours de ce test, votre médecin vous fait entendre des sons dans un casque. Vous appuyez sur un bouton lorsque vous entendez un son. Les résultats mesurent votre capacité à entendre.

    Batterie de tests vestibulaires

    Les audiologistes effectuent une série de tests pour vérifier les réflexes du système d’équilibre de l’oreille interne (vestibulaire) et des muscles oculaires.

    Imagerie par résonance magnétique (IRM) du cerveau avec contraste

    Ce test d’imagerie permet d’éliminer les tumeurs cérébrales potentielles ou d’autres problèmes susceptibles de provoquer des vertiges ou une perte d’audition.

    Comment les professionnels de santé traitent-ils la maladie de Ménière ?

    Les professionnels de santé peuvent commencer par des traitements visant à réduire la pression exercée sur l’oreille interne par les niveaux élevés d’endolymphe. Ils peuvent également prescrire des médicaments pour soulager les vertiges, notamment :

    Diurétiques : Ce médicament réduit la quantité de liquide dans votre corps. La réduction de la quantité de liquide dans l’ensemble du corps peut faire baisser les niveaux de liquide dans l’oreille interne.

    Médicaments contre le mal des transports : Ces médicaments aident à contrôler les épisodes de vertige.

    Antihistaminiques : Ces médicaments peuvent réduire les crises de vertige.

    Injection intratympanique de stéroïdes : Un médecin peut injecter des stéroïdes dans le tympan afin de contrôler les épisodes de la maladie de Ménière.

    Quels sont les autres traitements ?

    Il existe aussi le traitement par impulsion de pression pour traiter les vertiges. Ce traitement utilise un appareil qui s’insère dans l’oreille externe pour exercer une pression d’air sur l’oreille moyenne. La pression de l’air sur l’oreille moyenne peut affecter les niveaux d’endolymphe.

    Les professionnels de santé peuvent recommander une thérapie cognitive pour aider les personnes à faire face au stress, à l’anxiété et à la dépression que la maladie de Ménière peut provoquer.

    Quels sont les traitements chirurgicaux de la maladie de Ménière ?

    Si les autres traitements ne réduisent pas les symptômes, les professionnels de santé peuvent avoir recours à la chirurgie pour traiter les cas très graves de la maladie de Ménière. Les options chirurgicales comprennent la réorientation ou le soulagement de la pression du liquide de l’oreille interne, par exemple :

    Procédure du sac endolymphatique

    Le sac endolymphatique est une poche creuse qui draine le liquide de l’oreille interne. Lors d’une intervention sur le sac endolymphatique, les soignants libèrent le liquide en pratiquant une incision dans le sac. Ils peuvent placer une endoprothèse dans le sac pour que le liquide continue à s’écouler du sac.

    Section du nerf vestibulaire

    Le nerf vestibulaire aide à réguler l’équilibre et l’audition. L’ablation du nerf permet de soulager les vertiges et de réduire la perte d’audition.

    Labyrinthectomie

    Cette opération consiste à retirer le labyrinthe, la partie de l’oreille interne qui contrôle l’équilibre. Les médecins ne pratiquent généralement cette intervention qu’après la perte d’audition de l’oreille touchée.

    Peut-on réduire le risque de développer la maladie de Ménière ?

    Non, mais si vous êtes atteint de la maladie de Ménière, vous pouvez réduire le risque d’aggravation de la maladie. Contactez votre médecin si vous avez soudainement des étourdissements qui peuvent être des vertiges. Ces symptômes peuvent indiquer la présence de la maladie de Ménière.

    Certaines personnes ont des membres de leur famille atteints de cette maladie. Si c’est votre cas, demandez à votre prestataire de soins de santé de surveiller votre état de santé général pour détecter tout signe de développement de la maladie de Ménière.

    La maladie de Ménière disparaît-elle ?

    La maladie de Ménière peut disparaître pendant des mois ou des années, mais elle revient toujours. Les professionnels de la santé disposent de médicaments et d’autres traitements qui réduisent les symptômes du vertige, mais la maladie de Ménière est une maladie chronique qui ne disparaît jamais vraiment.

    Vivre avec la maladie de Ménière : Comment prendre soin de soi ?

    Vous pouvez faire plusieurs choses pour réduire les symptômes de la maladie de Ménière, notamment :

    Suivre un régime pauvre en sel : Les aliments salés entraînent une rétention de liquide. L’excès de liquide dans l’oreille interne peut déclencher les symptômes de la maladie de Ménière. Réduire la quantité de sel dans votre alimentation peut aider à réduire l’excès de liquide.

    Consommer moins de caféine : Certaines études indiquent que la caféine, en particulier les boissons énergisantes, peuvent augmenter les crises de vertige.

    Obtenir de l’aide pour gérer le stress : Certaines recherches montrent que le stress déclenche les symptômes de la maladie de Ménière.

    Essayer de vous reposer davantage : L’excès de fatigue peut déclencher les symptômes.

    Quand consulter un médecin ?

    Si vous suivez un traitement, contactez votre professionnel de santé si vos symptômes s’aggravent

    Quelles questions dois-je poser à mon prestataire de soins ?

    La maladie de Ménière est une maladie rare, ce qui signifie que vous pouvez avoir de nombreuses questions à son sujet. Les questions que vous pouvez poser sont les suivantes :

    • Pourquoi ai-je la maladie de Ménière ?
    • Mes symptômes vont-ils s’aggraver ?
    • Comment traite-t-on cette maladie ?
    • Quels sont les effets secondaires du traitement ?

    Conclusion

    Si vous êtes atteint de la maladie de Ménière, vous pouvez avoir l’impression d’être traqué par une maladie qui surgit au moment où vous vous y attendez le moins. Les symptômes de la maladie de Ménière (crises de vertige et troubles de l’audition) surviennent sans prévenir et peuvent être très graves.

    Les vertiges, en particulier, provoquent des étourdissements, une désorientation et des nausées. Vous pouvez avoir l’impression de ne pas pouvoir mener une vie normale parce que vous ne savez pas quand vous aurez une nouvelle crise. Vous pouvez être anxieux, dans l’attente et l’inquiétude de la prochaine crise.

    Heureusement, les professionnels de santé disposent de traitements qui réduisent les symptômes de la maladie de Ménière, y compris les vertiges. Ils comprennent également comment cette maladie peut affecter votre santé mentale. Si vous souffrez de cette maladie, demandez à votre prestataire de soins de santé quels sont les programmes et les services qui peuvent vous aider à y faire face.

    Une réponse

    1. bonjour je suis atteinte de loreille gauche et la maladie gagne dans loreille droite vu suite examen je prends du diamox et cela mr donne des diarrhées et le pharmacien m’a dit que sa viendrait du diamox est ce possible et d’aprés mon ORL de LILLE jai la forme la plus importante de la maladie c’est tres invalidant crises d’angoisses depression qui suit la crise merci de m’aider a comprendre cette maladie

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *