Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite avec Anne Tuffigo dans

00
heures
00
minutes
00
secondes

L’adaptation dans la théorie du développement de Piaget

2 minutes de lecture

Sommaire

    Sommaire

    L’adaptation est la capacité de s’ajuster à de nouvelles informations et expériences. L’apprentissage consiste essentiellement à s’adapter à notre environnement en constante évolution. Grâce à l’adaptation, nous sommes en mesure d’adopter de nouveaux comportements qui nous permettent de faire face au changement.

    La théorie du développement cognitif de Jean Piaget, psychologue suisse du XXe siècle et épistémologue génétique, décrit quatre stades d’apprentissage. Ces stades comprennent le stade sensorimoteur (de 0 à 2 ans), le stade préopérationnel (de 2 à 7 ans), le stade opérationnel concret (de 7 à 12 ans) et le stade opérationnel formel (à partir de 12 ans) – toutefois, l’âge auquel chaque stade commence peut varier.

    Selon la théorie de Piaget, l’adaptation est l’un des processus importants qui guident le développement cognitif. Le processus d’adaptation lui-même peut se dérouler de deux manières : l’assimilation et l’accommodation.

    Apprenez des meilleurs mentors

    Les schémas de Piaget et l’apprentissage

    Les schémas sont des structures cognitives ou mentales qui sont formées sur la base d’expériences passées. Le concept a été décrit pour la première fois en 1932 par Frederic Bartlett, et Piaget a incorporé le terme dans sa théorie du développement cognitif.

    Les gens utilisent ces catégories mentales pour comprendre le monde qui les entoure. Les schémas influencent la manière dont une personne absorbe de nouvelles informations et les organise. Ils peuvent donc jouer un rôle important dans l’apprentissage. L’adaptation est un schéma qui décrit la manière dont les gens apprennent et comprennent de nouvelles informations.

    Un exemple de fonctionnement d’un schéma dans la vie réelle serait celui d’un enfant qui verrait un chien et apprendrait ce que c’est. La prochaine fois qu’il verra un chien, il pourra utiliser son schéma existant pour l’identifier

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Adaptation par l’assimilation

    Dans le cadre de l’assimilation, les personnes reçoivent des informations du monde extérieur et les convertissent pour les adapter à leurs idées et concepts existants. Les nouvelles informations peuvent parfois être facilement assimilées à un schéma existant.

    Cependant, ce processus ne fonctionne pas toujours parfaitement, en particulier pendant la petite enfance. Voici un exemple classique : Imaginez qu’un très jeune enfant voit un chien pour la première fois. Si l’enfant sait déjà ce qu’est un chat, il peut supposer que le chien est un chat : Cela correspond à son schéma existant pour les chats, puisque les deux sont petits, poilus et ont quatre pattes. La correction d’erreurs de ce type passe par le processus d’adaptation suivant, l’accommodation.

    Adaptation par l’accommodation

    Dans le cadre de l’accommodation, les personnes traitent les nouvelles informations en modifiant leurs représentations mentales pour les adapter à ces nouvelles informations. Lorsqu’une personne est confrontée à des informations totalement nouvelles ou qui remettent en question ses idées existantes, elle doit souvent créer un nouveau schéma pour intégrer ces informations ou modifier ses catégories mentales existantes.

    C’est un peu comme si l’on essayait d’ajouter des informations à une base de données informatique et que l’on s’apercevait qu’il n’existait pas de catégorie préexistante correspondant à ces données. Pour les incorporer dans la base de données, vous devrez créer un tout nouveau champ ou modifier un champ existant.

    L’enfant de l’exemple précédent qui pensait initialement qu’un chien était un chat peut commencer à remarquer des différences importantes entre les deux animaux. L’un aboie, l’autre miaule. L’un aime jouer tandis que l’autre veut dormir toute la journée. Au bout d’un certain temps, l’enfant s’adaptera à la nouvelle information en créant un nouveau schéma pour les chiens tout en modifiant son schéma existant pour les chats.

    Adaptation dans le développement cognitif

    Le processus d’adaptation est un élément essentiel du développement cognitif. Selon la théorie de Piaget, ce processus est ce qui facilite la croissance à travers chacun des quatre stades de développement.

    Grâce aux processus adaptatifs d’assimilation et d’accommodation, les enfants et les adultes sont capables d’assimiler de nouvelles informations, de se forger de nouvelles idées ou de modifier les idées existantes, et d’adopter de nouveaux comportements qui les préparent mieux à faire face au monde qui les entoure.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *