Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite en direct avec Anne Tuffigo

00
heures
00
minutes
00
secondes

Comment passer une journée de la santé mentale avec votre enfant ?

2 minutes de lecture

Sommaire

    Sommaire

    Pour atteindre un bien-être mental sain, nous devons prendre le temps de nous ressourcer et de nous reposer au travail ; les enfants en ont également besoin. Les enfants en ont également besoin. Qu’il s’agisse d’effectuer de nombreux travaux scolaires, de maîtriser les activités extrascolaires ou de faire face aux pressions sociales, les enfants ont beaucoup de choses à l’esprit. Voici comment vous pouvez passer une journée de la santé mentale avec votre enfant.

    Apprenez des meilleurs mentors

    Qu’est-ce qu’une journée de la santé mentale ?

    Une journée de la santé mentale est une journée qui permet de se détendre, de décompresser et de prendre soin de soi sans s’engager dans des sources majeures de stress ou de frustration.

    Une journée de santé mentale pour les enfants est similaire à celles que les adultes prennent pour le travail. Les enfants ne vont pas à l’école ce jour-là pour réduire le stress, prendre soin de leur santé mentale et éviter l’épuisement. C’est l’occasion pour eux de se ressourcer, de se remettre d’un stress trop important, de faire le vide dans leur esprit et de reposer leur corps.

    Il est important de tenir compte de quelques éléments clés avant de décider si votre enfant devrait bénéficier d’une journée de santé mentale.

    • Il s’est passé quelque chose à l’école qu’ils ne veulent pas affronter et gérer ?
    • S’est-il senti plus anxieux, contrarié ou accablé ces derniers temps ?
    • Vient-il de terminer un projet scolaire d’envergure ? Ont-ils étudié dur pour un examen important ?
    • Des changements importants ou des événements stressants se sont-ils produits à la maison ? Par exemple, un divorce, le décès d’un être cher, une maladie grave, un grand déménagement ou une perte d’emploi.
    • Y a-t-il quelqu’un qu’il veut éviter ? Se sent-il en sécurité à l’école ?
    • A-t-il beaucoup de devoirs à faire et de dates à respecter ?

    La compréhension des besoins individuels de votre enfant permet de déterminer ce qui l’aidera à se sentir mieux, si une journée consacrée à la santé mentale est appropriée ou s’il faut consulter un professionnel de la santé.

    S’ils veulent sécher l’école pour sortir avec leurs amis ou ne pas passer un examen, ce ne sont probablement pas des raisons valables pour une journée de la santé mentale.

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Bénéfices des journées de santé mentale pour les enfants

    Chaque année, un enfant sur six âgé de 6 à 17 ans souffre d’un trouble de santé mentale. En 2019, plus d’un lycéen sur trois a éprouvé un sentiment persistant de tristesse ou de désespoir.

    Les journées de la santé mentale sont délibérément appelées ainsi afin d’éliminer la stigmatisation liée à la recherche de soins pour notre bien-être émotionnel. Elles soulignent qu’il est tout aussi important de prendre soin de notre santé mentale que de notre santé physique. Il s’agit d’un temps et d’un espace dédiés à l’enfant pour lui permettre de faire une pause.

    S’épuiser et dépasser ses limites fait plus de mal que de bien. Les parents peuvent aider leurs enfants à reconnaître qu’il est temps de s’aérer l’esprit, de se détendre et de se ressourcer. Il a été démontré que les journées consacrées à la santé mentale améliorent la qualité du sommeil, diminuent le stress, améliorent la régulation émotionnelle et augmentent la relaxation.

    Il existe une tendance législative qui reconnaît et soutient la santé mentale de nos enfants. Certains États ont adopté des lois qui accordent aux élèves un certain nombre de jours de santé mentale et/ou d’absences excusées à l’école.

    En collaboration avec Parents, MentorShow Mind a interrogé plus de 1 000 parents ou tuteurs américains d’un enfant âgé de 8 à 12 ans ou de 13 à 17 ans pour en savoir plus sur l’impact et l’utilisation des journées consacrées à la santé mentale des enfants.

    Quoi faire lors d’une journée de santé mentale avec votre enfant

    Chaque personne réagit différemment au stress et dispose de moyens différents pour y faire face. Explorez une variété d’activités avec votre enfant et laissez-le prendre l’initiative de ce qui lui convient.

    Voici quelques idées pour vous aider à démarrer.

    Connectez-vous émotionnellement

    L’une des meilleures choses que vous puissiez faire pour votre enfant lors de sa journée de la santé mentale est d’être présent et disponible. Accordez-lui toute votre attention et abordez-le avec ouverture et honnêteté. Il se peut qu’il n’ait pas envie de se confier tout de suite, mais soyez patient avec lui. Créez un espace sûr qui l’encourage à partager ses préoccupations. Écoutez-les attentivement, évitez de les juger et ne tirez pas de conclusions hâtives lorsqu’ils s’expriment. Faites-leur savoir que vous êtes là pour les soutenir et les comprendre.


    Bougez votre corps

    L’exercice fait des merveilles non seulement pour votre corps physique, mais aussi pour votre santé mentale. Le mouvement permet à notre corps de libérer naturellement des endorphines de bien-être et de réduire les hormones de stress. Il contribue à protéger contre la dépression et l’anxiété, améliore l’image corporelle et accroît l’estime de soi.

    Demandez à votre enfant comment il veut bouger son corps. S’il n’arrive pas à trouver une solution, mettez de la musique amusante et organisez une fête dansante impromptue.

    Faites jaillir votre créativité

    La création

    Qu’il s’agisse de peindre, de dessiner, de bricoler, de tenir un journal, de composer une chanson ou d’écrire une courte pièce de théâtre, la création artistique est un moyen efficace d’exprimer nos pensées, nos idées et nos émotions. Concentrez-vous sur le plaisir et oubliez les structures et les règles. Laissez libre cours à leur imagination.

    Il a été démontré que les activités créatives telles que l’engagement musical, la thérapie par les arts visuels, l’expression créative basée sur le mouvement et l’écriture expressive diminuent l’anxiété, le stress et les troubles de l’humeur et améliorent le bien-être psychologique et physique ainsi que la qualité de vie.

    Laissez la nature vous éduquer

    Prenez l’air et profitez de la nature. Promenez-vous dans le parc ou faites un pique-nique dans la cour. S’il pleut, habillez-vous en fonction du temps et trouvez un endroit couvert pour écouter la pluie.

    Il a été démontré que le fait d’être en plein air abaisse la tension artérielle, améliore l’humeur et l’attention, réduit l’anxiété et la dépression et diminue les hormones de stress.

    Pratiquez la pleine conscience

    La méditation peut être difficile pour les jeunes enfants, mais intégrer la pleine conscience dans des activités calmantes peut les aider à apprécier la joie d’être et à se concentrer sur le présent.

    Nourrissez votre corps


    Supplément d’activité

    Pendant les journées d’école chargées, les repas peuvent sembler être une case à cocher. Au lieu de cela, lors de la journée de la santé mentale de votre enfant, ralentissez et prenez le temps de préparer un repas ensemble.

    Recherchez une recette saine pour le plat préféré de votre enfant et préparez-la ensemble. Pendant que vous mangez, vous pouvez apprécier les saveurs et les textures des ingrédients.

    Écouter de la musique

    La musique est un langage qui transcende les cultures et les générations. Demandez à votre enfant de vous parler de ce qu’il écoute.

    Il a été démontré que l’écoute de la musique diminue le stress, favorise la relaxation, encourage la respiration profonde et augmente l’énergie.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Web-conférence gratuite
    Comment et pourquoi nos défunts communiquent avec nous ?