Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite avec Anne Tuffigo dans

00
heures
00
minutes
00
secondes

Comment entamer une conversation

6 minutes de lecture

Sommaire

    Sommaire

    Certaines personnes semblent avoir un don pour engager la conversation, tandis que d’autres ont du mal à faire la causette. Savoir entamer une conversation est une compétence sociale précieuse. Que vous souhaitiez impressionner un client potentiel, engager la conversation avec un amoureux ou discuter avec une nouvelle connaissance, savoir engager une conversation peut vous aider à vous sentir plus à l’aise et plus confiant dans diverses situations sociales.

    Si vous souhaitez mieux démarrer une conversation, découvrez quelques conseils pour améliorer votre communication. Il peut être utile de se préparer à l’avance, d’éviter les obstacles à la communication et d’utiliser des amorces de conversation simples.

    Apprenez des meilleurs mentors

    Préparez-vous à l’avance

    Si une pièce remplie d’inconnus est pour vous un cauchemar éveillé, entamer une conversation lors d’une soirée ou d’un événement professionnel peut être incroyablement décourageant. Ces situations sociales peuvent représenter un défi pour les personnes introverties, timides ou anxieuses.

    Une façon d’atténuer l’anxiété est de se préparer à l’avance. Revoyez mentalement ce dont vous voulez parler et envisagez même de vous entraîner avec un ami. La première étape pour devenir un excellent interlocuteur est de se préparer.

    Si vous êtes nerveux à l’idée d’entamer une conversation, essayez ces trois stratégies simples avant de commencer :

    1. Rester positif: Arrêtez de vous inquiéter de faire des erreurs et ayez confiance en vos capacités. Si vous vous inquiétez trop de ce que vous allez dire ensuite, vous risquez de perdre le fil de la conversation. Au lieu de cela, utilisez l’écoute active et restez concentré sur l’autre personne et ce qu’elle dit.
    2. Respirez profondément: Si vous êtes tendu et nerveux, vous aurez moins de chances de vous sentir à l’aise. Essayez de rester détendu et laissez la conversation se dérouler naturellement.
    3. Présenter vous : L’une des façons les plus simples de commencer est de se présenter et de donner à l’autre personne l’occasion de faire de même. Une fois que vous avez brisé la glace, essayez de poser une question simple ou de faire une observation simple afin d’encourager la discussion.

    Récapitulation

    Avant d’entamer une conversation, respirez profondément, concentrez-vous sur votre interlocuteur et commencez par vous présenter simplement.

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Méfiez-vous des tueurs de conversation

    Bien que cela aille de soi, il y a certaines choses que vous devriez éviter, à moins que vous ne connaissiez très bien votre interlocuteur.

    Si les commentaires politiques, les ragots, les plaintes et les blagues offensantes sont peut-être la façon dont votre oncle entame les conversations lors des réunions de famille, ce n’est probablement pas un exemple que vous devriez essayer d’imiter dans votre vie de tous les jours.

    Lorsque vous entamez une conversation, il convient d’éviter tout ce qui est offensant, controversé ou gênant. Il y a un temps et un lieu pour exprimer son opinion ou même essayer de persuader les autres, mais assurez-vous que ces sujets sont les bienvenus avant de vous lancer dans un débat passionné.

    Certaines recherches suggèrent que lorsqu’il s’agit d’ouvrir une conversation, il est préférable de s’en tenir à des commentaires plutôt inoffensifs. Dans une étude, on a demandé à des participants d’évaluer l’efficacité de plusieurs amorces de conversation susceptibles d’émaner d’un partenaire romantique potentiel : les répliques désinvoltes, les questions ouvertes et inoffensives, et l’approche directe

    Peu de répondants ont apprécié l’approche de la drague, mais les réponses étaient partagées en ce qui concerne les préférences pour les deux autres styles d’ouverture. Les femmes ont tendance à préférer les questions anodines (« Quelle est votre équipe préférée ? »), tandis que les hommes préfèrent l’approche plus directe (« J’aimerais vous offrir un verre ! »)

    Récapitulation

    Il est préférable de s’en tenir à une approche inoffensive lorsque l’on choisit un moyen d’engager la conversation avec un inconnu. Ce type d’ouverture de conversation tend à être moins menaçant tout en encourageant l’autre personne à fournir une réponse.

    Restez positif

    Essayez de commencer votre conversation sur une note optimiste. Évitez de vous plaindre ou de faire des observations négatives. Quelle que soit la situation, vous pouvez trouver quelque chose de positif à dire.

    Commentez le temps, la nourriture, la compagnie ou l’événement lui-même. Dire quelque chose d’aussi simple que vous passez un bon moment et espérer que votre interlocuteur en fasse de même est un bon moyen d’engager la conversation. Même si la situation elle-même n’est pas parfaite, essayez de la rendre positive.

    Commentaires pour commencer

    • « C’était une très bonne présentation, n’est-ce pas ? »
    • « La personne qui a organisé cet événement a fait un excellent travail ! »
    • « Votre présentation était excellente. J’ai l’impression d’avoir beaucoup appris ! »
    • « Il fait assez froid aujourd’hui, mais le bulletin météorologique annonce que demain sera beau et ensoleillé. »

    Les gens ont tendance à mieux réagir à un commentaire positif qu’à un commentaire négatif. Cela montre que vous êtes une personne agréable qui prête attention à ce qui se passe. Rester positif permet également de mettre les autres à l’aise. Par conséquent, les gens seront plus enclins à poursuivre la conversation avec vous.

    Commencez simplement

    Il n’est pas nécessaire que toutes les grandes conversations commencent par une observation profonde, philosophique ou bouleversante. De simples commentaires ou questions brise-glace sont un excellent moyen de commencer.

    Voici quelques exemples :

    • « Le temps est magnifique. »
    • « La nourriture est délicieuse. »
    • « Comment connaissez-vous l’hôte ? »
    • « Passez-vous un bon moment ? »

    Commenter le temps qu’il fait, la salle ou la nourriture peut sembler cliché, mais il y a une raison pour laquelle ce type d’activité brise-glace fonctionne si bien. C’est un moyen simple et facile d’engager la conversation, en offrant un terrain d’entente entre deux inconnus. Parler de choses sans importance peut conduire à des conversations plus approfondies sur les préférences personnelles, les antécédents, les passe-temps et des sujets plus profonds qui peuvent aider à forger des liens sociaux entre les gens.

    Ce que dit la recherche

    Dans une étude publiée dans la revue Psychological Science, des chercheurs ont effectué des observations naturalistes sur des participants afin d’enregistrer à la fois les petites conversations et les conversations approfondies sur plusieurs jours. Ce qu’ils ont découvert, c’est que les personnes qui s’engageaient dans des conversations approfondies et personnelles avaient également des niveaux de bonheur plus élevés.

    Cela pourrait signifier que les personnes heureuses sont plus susceptibles d’engager des conversations constructives avec les autres, mais cela pourrait également signifier que de telles conversations constructives peuvent conduire à un plus grand bonheur. Selon les chercheurs, « les résultats démontrent que la vie heureuse est sociale plutôt que solitaire et que les conversations sont profondes plutôt que superficielles »

    Tout le monde n’aime pas faire la causette, mais cela peut être un premier pas important vers des conversations plus profondes et plus significatives. Par exemple, demander à quelqu’un sur quoi il travaille actuellement peut conduire à une conversation plus approfondie sur les objectifs futurs.

    Alors que l’on commence souvent une conversation en se concentrant sur de petites choses insignifiantes, la recherche suggère que des conversations plus profondes peuvent être liées à un plus grand bonheur et à un plus grand bien-être.

    Apprendre à entamer une conversation peut vous aider à nouer des liens sociaux plus importants.

    Demandez de l’aide

    Demandez de l’aide

    Poser une question est un excellent moyen d’entamer une conversation. Cela vous donne non seulement une raison d’engager la conversation avec l’autre personne, mais cela lui donne également l’occasion d’être utile.

    Lorsque vous utilisez cette approche, commencez par quelque chose de simple qui peut être accompli sans trop d’efforts. Par exemple, vous pouvez demander à quelqu’un s’il sait à quelle heure commence un atelier ou comment se rendre à un endroit particulier.

    Amorce de conversation

    • « Savez-vous où je pourrais obtenir un horaire ? »
    • « Avez-vous vu une boucle d’oreille ? Il me semble que j’en ai perdu une. »
    • « Savez-vous s’il y aura des rafraîchissements après l’atelier ? »

    L’un des avantages de cette approche est que le fait de poser une simple question peut conduire à une conversation plus approfondie sur d’autres sujets. Une fois que vous avez posé votre question et que l’autre personne vous a offert son aide, cela crée une sorte de contrat social réciproque entre vous et votre interlocuteur.

    Puisqu’ils ont offert leur aide, c’est maintenant à vous de les remercier et de vous présenter. Cela peut être l’occasion pour vous d’en savoir plus sur l’autre personne – qui elle est, ce qui l’amène ici, et d’autres questions pertinentes compte tenu du cadre et de la situation.

    Vérifiez votre langage corporel

    Parfois, ce que vous ne dites pas est tout aussi important que ce que vous dites. Lorsque vous entamez une nouvelle conversation, il est important de prêter attention à votre communication non verbale.

    Le langage corporel peut être utilisé pour exprimer l’intérêt et l’émotion. Une expression amicale, une position confortable et un bon contact visuel, par exemple, peuvent aider à montrer que vous avez vraiment envie d’en savoir plus sur l’autre personne. En revanche, le fait de s’avachir, de détourner le regard et de froncer les sourcils peut donner à votre interlocuteur l’impression que vous vous ennuyez ou que vous n’êtes pas intéressé.

    Les signaux non verbaux encourageants comprennent :

      • L’image de l’homme et de la femme, c’est l’image de l’homme et de la femme
      • Une posture ouverte, qui consiste à garder le tronc de votre corps ouvert avec vos bras détendus, aide à transmettre un sentiment de convivialité.
    • Un bon contact visuel implique de regarder les yeux d’une personne. Ne fixez pas le regard, qui peut être menaçant. Au lieu de cela, restez naturel, regardez les yeux de l’autre personne tout en détournant le regard de temps en temps.
    • Le sourire peut être utile, à condition qu’il semble authentique et naturel. Évitez de faire un grand sourire et essayez d’adopter une expression détendue mais encourageante

    Ecoutez et exprimez votre intérêt

    Il peut être intimidant d’essayer de parler à quelqu’un quand on a l’impression d’avoir peu de choses en commun. Dans ce cas, il peut être utile d’amener l’autre personne à parler de ses propres centres d’intérêt, de son travail ou de son expertise pour entamer une conversation.

    Posez une question sur ce que fait l’autre personne, puis concentrez-vous sur l’écoute de ce qu’elle a à dire. Les gens aiment souvent parler de choses qui les passionnent, et le fait d’exprimer un intérêt sincère pour les choses que les autres apprécient peut être un excellent moyen d’engager une bonne conversation

    Texte ou conversations sur les médias sociaux

    Trouver l’équilibre

    Une bonne conversation ne repose pas sur une seule approche.

    Les meilleures discussions impliquent un mélange de questions, d’écoute de ce que les autres ont à dire et de partage de choses à propos de soi-même.

    Une conversation simple peut commencer par :

    • Demander quelques informations de base (« Avez-vous apprécié la présentation ? »)
    • Écouter la réponse (« C’était génial ! J’ai l’impression d’avoir beaucoup appris ! »)
    • Divulguer ses propres pensées (« C’est ce que j’ai pensé aussi. J’ai déjà quelques idées sur la manière dont je peux intégrer ces conseils dans mon processus de travail. »)
    • Par la suite, vous pouvez répéter le processus en posant une autre question, ou votre interlocuteur peut alors choisir de poser une question sur votre réponse précédente.)

    Il peut également être utile de poser des questions ouvertes auxquelles il n’est pas possible de répondre par un simple « oui » ou « non » Par exemple, vous pouvez demander « Comment avez-vous aimé l’orateur ? » au lieu de « Avez-vous aimé l’orateur ? »

    Apprendre à entamer une conversation est une compétence importante qui peut vous aider à établir des relations sociales dans un grand nombre de contextes. Cela peut s’avérer difficile au début, en particulier si vous souffrez de timidité ou d’anxiété sociale, mais une bonne dose de pratique est la clé pour devenir plus à l’aise pour parler à d’autres personnes.

    Essayez de considérer chacune de ces interactions comme une séance d’entraînement. Plus vous entamerez souvent des discussions avec d’autres personnes, plus vous renforcerez vos compétences en matière de conversation.

    3 règles pour une bonne conversation

    Trois règles simples peuvent vous aider à avoir une meilleure conversation :

    1. Écoutez attentivement et n’interrompez pas
    2. Posez des questions
    3. Maintenez une conversation positive

    Un mot de MentorShow

    L’établissement de liens sociaux solides est essentiel pour la santé physique et mentale. Des recherches ont montré que l’établissement de relations sociales est lié à un système immunitaire plus fort, à une longévité accrue, à des niveaux d’anxiété plus faibles, à une plus grande empathie pour les autres et à une meilleure estime de soi. En apprenant à entamer une conversation, vous serez mieux à même de nouer les liens sociaux qui sont si importants pour la santé et le bien-être.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *