Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite en direct avec Anne Tuffigo

00
heures
00
minutes
00
secondes

Les 5 étapes de la plupart des relations amoureuses

3 minutes de lecture
Les 5 étapes de la plupart des relations amoureuses

Sommaire

    Sommaire

    Lorsque vous êtes dans une relation amoureuse, vous avez l’impression de vivre une expérience intensément imprévisible. Cette personne sera-t-elle « la bonne » avec laquelle vous vous installerez ? Ou bien cela va-t-il déboucher sur une rupture qui vous obligera à tout laisser tomber et à passer un an à voyager en solo ?

    Selon le chercheur Mark L. Knapp, les relations amoureuses peuvent naître et se former de différentes manières, mais elles ont en fait tendance à partager un cadre commun.

    Les relations amoureuses peuvent naître et se former de différentes manières, mais elles ont en fait tendance à partager un cadre commun.

    Apprenez des meilleurs mentors

    Étape 1 : Initiation (premières impressions)

    Vous croisez quelqu’un pour la énième fois dans votre café préféré et lui adressez un léger signe de tête complice. Vous êtes peut-être en train de siroter un café au lait, mais vous levez les yeux et dites nonchalamment « content de vous voir »

    Selon M. Knapp, cette brève formule de politesse est en fait un scénario que beaucoup d’entre nous suivent lorsqu’ils rencontrent quelqu’un pour la première fois. Vous reconnaissez sa présence, vous la jaugez et vous essayez de faire bonne impression.

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Ce qu’il faut garder à l’esprit à ce stade

    • L’ambiance. Le cadre joue un rôle important dans le type de conversations que vous aurez. Il est beaucoup plus probable que vous saluiez quelqu’un de manière formelle et non personnelle dans un bureau, par exemple, que dans un bar à l’heure de l’apéritif.
    • Le choix du moment est primordial. Dire rapidement « bonjour » en croisant cet inconnu dans la rue n’est pas la même chose que de s’arrêter à sa table pour lui demander ce qu’il fait.

    Étape 2 : Expérimentation (apprendre à se connaître)

    Comme le nom de cette étape l’indique, c’est ici que vous commencez à tâter le terrain. Vous pouvez demander à votre collègue s’il est allé au nouveau restaurant thaïlandais du centre-ville ou s’il a vu le nouveau film Avatar.

    En d’autres termes, il s’agit d’engager la conversation et, en fonction de sa réponse, vous verrez s’il est réceptif ou s’il partage vos centres d’intérêt.

    Cette étape vous permet également de savoir si vous devez poursuivre l’interaction à l’avenir ou non.

    Ce qu’il faut garder à l’esprit à ce stade

    • N’oubliez pas le langage corporel. Prêtez attention au langage corporel et au ton de la voix de l’autre personne. Se retourne-t-il pour vous faire face ? Répond-elle à vos questions avec une politesse enjouée ? Ou détourne-t-elle le regard et feint-elle l’intérêt ? Il s’agit là d’indices subtils qui peuvent vous aider à savoir comment l’aborder.
    • Attendez-vous à plus de bavardages. Le bavardage peut également avoir lieu dans le cadre de relations développées. Lorsque vous passez en revue votre journée avec un parent ou un partenaire, vous vous apprêtez à aborder des sujets plus profonds et plus substantiels.

    Étape 3 : Intensification (approfondissement)

    Vous êtes enfin prêt à baisser votre garde et à vous investir émotionnellement dans l’autre personne. Selon Knapp, vous vous ouvrez davantage à ce stade. Vous commencez à partager des secrets intimes et passez des moments plus intenses ensemble.

    Il se peut aussi que vous commenciez à faire des blagues, à donner des surnoms et à utiliser d’autres formes de communication décontractées.

    Ce qu’il faut garder à l’esprit à ce stade

    • La lenteur et la régularité gagnent la course. Cette étape peut s’étaler sur plusieurs semaines, plusieurs mois, voire plusieurs années, mais il ne faut pas la précipiter. Au lieu de demander immédiatement à ce nouvel ami de venir en vacances avec vous, invitez-le d’abord à dîner.
    • Écoutez votre instinct. À ce stade, vous êtes plus enclin à lui accorder des faveurs, comme le raccompagner chez lui après le travail ou l’aider à déménager ses affaires. Prenez note si l’autre personne vous en demande trop, trop tôt, et ne vous rend pas la pareille, ce qui peut rapidement mener à une détérioration de la relation.

    Étape 4 : Intégration (fusion)

    Vous commencez à dépendre davantage l’un de l’autre et à ressentir un sentiment de fusion des identités. Ce phénomène est particulièrement visible dans les relations amoureuses, mais il peut également se produire entre des amis de longue date ou des membres d’une famille proche.

    À ce stade, vous allez partout ensemble, vous regardez tous les mêmes films, vous partagez des opinions étrangement spécifiques sur les restaurants et vous planifiez des voyages dans des pays lointains.

    Ce qu’il faut garder à l’esprit à ce stade

    • Conservez votre identité. Les gens commenceront à vous considérer comme une seule et même personne. Il se peut même que vous commenciez à utiliser généreusement le terme « nous » Veillez toutefois à conserver votre individualité en passant du temps avec vos amis et en vous adonnant à vos loisirs.

    Étape 5 : Se lier (s’engager formellement)

    Cette dernière étape concerne principalement les relations amoureuses et représente le niveau de proximité le plus élevé. À ce stade, vous vous engagez publiquement et exclusivement l’un envers l’autre, que ce soit par le biais d’un mariage, d’une cérémonie d’engagement ou d’une autre manifestation publique.

    C’est ici que la théorie de Knapp, née dans les années 1970, commence à sembler un peu dépassée. Aujourd’hui, de nombreuses personnes constatent que le mariage et l’exclusivité ne sont pas nécessairement des conditions nécessaires à la réussite d’une relation.

    Pour les personnes qui vivent des relations polyamoureuses, par exemple, l’engagement amoureux n’implique pas nécessairement l’exclusivité.

    Quelle que soit votre situation, cette dernière étape implique un engagement à long terme. Pour certains, il s’agit du mariage. Pour d’autres, il peut s’agir d’une conversation privée sur les intentions et l’engagement.

    Ce qu’il faut garder à l’esprit à ce stade

    • L’engagement public peut intervenir plus tôt. Les rituels d’union, qu’il s’agisse d’un grand mariage ou d’une cérémonie d’engagement intime, peuvent avoir lieu à n’importe quel stade d’une relation et ne signifient pas nécessairement que la relation fonctionnera à long terme.
    • Il n’y a pas de « bonne » approche. Cette dernière étape peut s’accompagner d’une forte pression extérieure pour franchir de grandes étapes, comme se marier ou avoir des enfants. Essayez de vous concentrer sur ce que vous souhaitez pour votre avenir avec cette personne. Tant qu’il y a de l’amour et du respect mutuels, vous ne pouvez pas vous tromper.

    Le fond du problème

    Chaque relation est unique, mais la plupart d’entre elles ont tendance à suivre un chemin similaire comprenant cinq étapes. Si vous n’êtes pas sûr de la place de votre relation dans ce modèle, ne vous en faites pas. N’oubliez pas que certaines relations passent rapidement d’une étape à l’autre, tandis que d’autres mettent des années à franchir chacune d’entre elles.

    Lorsque vous rencontrez quelqu’un de nouveau, continuez à tâter le terrain et à faire confiance à votre instinct. N’oubliez pas qu’en fin de compte, le fait d’être un peu plus vulnérable avec les personnes qui vous entourent vous aidera grandement à trouver votre tribu.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Web-conférence gratuite
    Comment et pourquoi nos défunts communiquent avec nous ?