Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite en direct avec Anne Tuffigo

00
heures
00
minutes
00
secondes

Comment la dopamine influence votre santé mentale

5 minutes de lecture

Sommaire

    Sommaire

    La dopamine est un type de neurotransmetteur du cerveau qui joue un rôle dans de nombreuses fonctions de l’organisme, notamment la motivation, l’humeur, l’attention et la mémoire. Un neurotransmetteur est un messager chimique qui transmet des signaux dans le corps. Il agit également comme une hormone

    La dopamine a un impact direct sur le système nerveux central, composé du cerveau et de la moelle épinière. Elle joue également un rôle essentiel dans le système de récompense du cerveau, où elle renforce les sensations de plaisir que les gens éprouvent lorsqu’ils s’adonnent à des activités gratifiantes.

    Apprenez des meilleurs mentors

    La dopamine est une partie du centre de récompense de notre cerveau

    La dopamine est souvent appelée la « substance chimique du plaisir », mais il s’agit d’une appellation erronée, car la dopamine ne produit pas de plaisir à proprement parler. Elle renforce cependant les sensations de plaisir en les associant à certains comportements.

    « C’est une substance chimique qui procure un sentiment de bien-être », explique Tanya J. Peterson, NCC, DAIS, éducatrice en santé mentale. « Elle fait partie de notre centre de récompense, et lorsque notre cerveau produit de la dopamine en réponse à ce que nous faisons, nous nous sentons bien et nous voulons faire plus de ce qui nous fait nous sentir en bonne santé mentale. Cela entraîne à son tour une production encore plus importante de dopamine »

    Réactions de lutte ou de fuite

    La dopamine est également présente dans les réactions de lutte ou de fuite. En cas de menace perçue, réelle ou imaginaire, le système nerveux sympathique (SNS) est activé, déclenchant la libération de dopamine et d’autres catécholamines, qui aident à répondre au stress.

    Selon James Giordano, MD, MPhil, professeur de neurologie et de biochimie au Georgetown University Medical Center, la dopamine est produite à différents endroits du cerveau, notamment dans la substantia nigra, l’aire tegmentale ventrale, l’hypophyse et les voies de l’hypothalamus.

    Comment fonctionne la réaction de lutte ou de fuite

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Le rôle de la dopamine dans l’organisme

    La dopamine a un impact direct sur de nombreuses fonctions neurologiques, cognitives et comportementales de l’organisme, explique le Dr Giordano, notamment :

    • Arousal
    • Mouvement
    • Régulation de certaines hormones et glandes
    • Renforcement et récompense
    • Pensées et émotions

    La dopamine a un effet sur tout, de la façon dont nous pensons et bougeons à la façon dont nous nous souvenons et nous comportons. Cependant, chacun ressent la dopamine différemment

    Comment vous pourriez vous sentir avec de faibles niveaux de dopamine

    La dopamine est un élément essentiel de la santé mentale

    En cas de déficit en dopamine, vous pouvez ressentir un certain nombre de symptômes, tels que :

    • Anxiété
    • Constipation
    • Difficultés de sommeil
    • Hallucinations
    • Perte d’équilibre
    • Baisse d’énergie
    • Baisse de la libido
    • Sautes d’humeur
    • Crampes musculaires
    • Témors
    • Changement de poids

    Un manque de dopamine peut se traduire par des sensations d’oubli, d’anxiété, d’inattention, de repli sur soi et de mutisme émotionnel. Vous pouvez également avoir des problèmes d’estomac et de coordination.

    Comment vous pourriez vous sentir avec des niveaux élevés de dopamine

    Un taux élevé de dopamine peut entraîner des sentiments positifs, comme une grande énergie, mais il peut aussi avoir des effets négatifs. Si votre taux de dopamine est trop élevé, vous pouvez vous sentir.. :

    • Agressif
    • Energisé
    • Euphorique
    • Impulsif
    • Intéressé par le sexe
    • Incapable de dormir

    Récapitulation

    Si des niveaux élevés de dopamine peuvent accroître votre concentration, votre énergie, votre libido et votre capacité à vous concentrer, ils peuvent également entraîner un comportement compétitif et agressif et provoquer des symptômes tels que l’anxiété, les troubles du sommeil et le stress.

    Rôle de la dopamine dans la santé mentale

    Un trouble de la dopamine peut entraîner un déclin des fonctions neurocognitives, c’est-à-dire de la mémoire, de l’attention et de la capacité à résoudre des problèmes.

    Comme le neurotransmetteur sérotonine, qui aide à réguler l’humeur, la dopamine est impliquée dans de nombreuses maladies psychologiques. Le fonctionnement anormal des récepteurs de la dopamine joue un rôle dans certains troubles de la santé et de la santé mentale.

    Maladie de Parkinson

    La diminution des niveaux de dopamine peut se produire dans certaines maladies neurodégénératives, comme la maladie de Parkinson, où les cellules nerveuses responsables de la production et de la libération de la dopamine meurent, explique le Dr Giordano.

    Trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH)

    Des études ont montré qu’il existe des perturbations de la dopamine chez les personnes atteintes de TDAH, en corrélation avec les symptômes d’inattention et d’impulsivité. Les personnes atteintes de TDAH peuvent présenter des déficits de récompense et de motivation, ce qui les rend incapables de modifier leur comportement pour s’adapter à des conditions de récompense changeantes.

    Schizophrénie

    La schizophrénie est associée à des modifications des récepteurs cérébraux de la dopamine, ainsi que des voies de signalisation de la dopamine. Les médicaments antipsychotiques agissent comme des antagonistes de la dopamine, aidant ainsi certains patients atteints de schizophrénie.

    Troubles liés à l’utilisation de substances psychoactives et dépendance

    Les réponses conditionnées déclenchées par la dopamine qui résultent de certains comportements, tels que la consommation d’alcool, le tabagisme ou les jeux d’argent, peuvent conduire à la dépendance. La raison pour laquelle certaines personnes luttent plus que d’autres contre la dépendance pourrait être due à des différences préexistantes dans les circuits dopaminergiques

    Trouble dépressif majeur (TDM)

    La dépression majeure est l’un des troubles mentaux les plus courants et le déficit en dopamine peut conduire à l’anhédonie, l’incapacité à ressentir du plaisir, qui est souvent un symptôme de la dépression majeure.

    « Une diminution de la fonction dopaminergique peut survenir à la suite d’un stress et dans certains types de troubles dépressifs », explique le Dr Giordano. Une diminution de l’efficacité du métabolisme et de la signalisation de la dopamine peut entraîner des signes et des symptômes tels que :

    • Perte d’énergie
    • Diminution de l’appétit
    • Cravates pour des aliments gras et/ou sucrés
    • Diminution du désir et du plaisir pour diverses activités
    • Modifications de la libido

    Dans de tels cas, explique le Dr Giordano, les patients peuvent être traités avec des antidépresseurs, qui peuvent prolonger l’effet de la dopamine disponible sur ses sites récepteurs et, de cette manière, amplifier les effets médiés par la dopamine pour réduire ces signes et symptômes.

    Les médicaments qui affectent les niveaux de dopamine

    Certains médicaments peuvent être utilisés pour aider à équilibrer les niveaux de dopamine dans le cerveau. Le type de médicament prescrit peut augmenter ou inhiber l’action de la dopamine en fonction de la nature de l’affection traitée.

    Agonistes dopaminergiques

    Les agonistes de la dopamine sont des médicaments qui imitent la dopamine et activent les récepteurs de la dopamine. Ces médicaments peuvent traiter la maladie de Parkinson, la dépression, le TDAH, la baisse de la libido, l’hyperprolactinémie et le syndrome des jambes sans repos.

    Exemples d’agonistes de la dopamine

    • Dostinex (cabergoline)
    • Miraprex (pramipexole)
    • Requip (ropinirole)

    Antagonistes de la dopamine

    Les antagonistes de la dopamine sont des médicaments qui se lient aux récepteurs de la dopamine pour bloquer l’action de la dopamine dans le cerveau. Ces médicaments peuvent être utilisés pour traiter la schizophrénie et le trouble bipolaire. Ils peuvent également traiter les nausées et les vomissements.

    Exemples d’antagonistes de la dopamine

    • Abilify (aripiprazole)
    • Geodon (ziprasidone)
    • Reglan (métoclopramide)
    • Risperdal (rispéridone)
    • Zyprexa (olanzapine)

    Inhibiteurs de la recapture de la dopamine

    Les inhibiteurs de la recapture de la dopamine sont des médicaments qui empêchent la dopamine d’être réabsorbée par les cellules nerveuses. De ce fait, ils peuvent augmenter les niveaux de dopamine dans le cerveau. Ces médicaments peuvent traiter la dépression, l’hyperphagie boulimique et la narcolepsie. Ces médicaments peuvent également être utilisés pour aider les personnes à surmonter leurs dépendances.

    Exemples d’inhibiteurs de la recapture de la dopamine :

    • Cogentin (benztropine)
    • Provigil (modafinil)
    • Wellbutrin (bupropion)

    Façons naturelles d’équilibrer les niveaux de dopamine

    Les niveaux de dopamine sont difficiles à contrôler puisqu’ils se produisent dans le cerveau, mais il existe des moyens d’équilibrer vos niveaux de dopamine sans médicaments. La meilleure façon d’équilibrer vos niveaux de dopamine est de vous concentrer sur des habitudes saines.

    Si vous abusez de certaines activités productrices de dopamine, comme le sexe, la technologie ou les jeux d’argent, vous devrez faire des pauses intentionnelles. Mais si vous avez du mal à vous concentrer, si vous vous sentez démotivé ou fatigué, vous devrez prendre des mesures pour essayer d’augmenter votre production de dopamine.

    Consommez des aliments nutritifs

    « Les nutriments contenus dans certains aliments atteignent le cerveau et contribuent à la production de dopamine », explique Peterson. Manger beaucoup de fruits et de légumes, en particulier des bananes, peut augmenter la production de dopamine.

    Peterson recommande également de consommer des protéines, notamment des viandes maigres, du poisson, des haricots et des protéines d’origine végétale, ainsi que des aliments riches en acides gras oméga-3 comme le saumon, le maquereau, les huîtres, les graines de lin moulues, les graines de chia et les noix.

    Des recherches ont montré que la consommation de l’acide aminé tyrosine peut également augmenter la disponibilité de la dopamine. La tyrosine peut être trouvée dans un certain nombre de sources alimentaires, y compris :

    • Amandes
    • Avocados
    • Bananes
    • Fromage
    • Poulet
    • Poisson
    • Lait
    • Produits à base de soja
    • Turquie
    • Yogourt

    Faites de l’exercice régulièrement

    Faire une courte promenade, pratiquer le yoga, danser dans votre cuisine ou faire une séance d’entraînement à domicile peut contribuer à produire des niveaux de dopamine sains. L’exercice améliore également les habitudes de sommeil, ce qui favorise également l’équilibre des niveaux de dopamine.

    « Faites n’importe quelle activité physique que vous aimez. Se forcer à faire quelque chose que l’on déteste juste pour faire de l’exercice peut avoir des effets bénéfiques sur le plan physique, mais pour bénéficier pleinement des effets bénéfiques sur la santé mentale associés à la dopamine en particulier, choisissez des mouvements que vous trouvez agréables », explique M. Peterson.

    Célébrons les petits moments

    « Faire quelque chose de petit que vous appréciez et relier délibérément cet acte à une réalisation ou à quelque chose de merveilleux que vous remarquez indique à votre cerveau qu’il se passe quelque chose de grand et que vous en êtes le moteur », explique Peterson.

    Il peut s’agir de quelque chose d’aussi simple que de remarquer des fleurs dans le jardin, d’écouter votre chanson préférée, de sentir des grains de café ou de faire des bulles. Cela stimulera la production de dopamine, explique Peterson, et vous obtiendrez une amélioration durable de votre santé mentale.

    Un mot de MentorShow

    Si vous êtes préoccupé par votre taux de dopamine, parlez-en à votre médecin traitant. La dopamine jouant un rôle essentiel dans le corps et le cerveau, il est important de remédier au déséquilibre. Sachez simplement que de nombreuses personnes présentent des niveaux de dopamine déséquilibrés, mais que ceux-ci peuvent être facilement corrigés.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Web-conférence gratuite
    Comment et pourquoi nos défunts communiquent avec nous ?