Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite en direct avec Anne Tuffigo dans

00
heures
00
minutes
00
secondes

L’Introspection : comment apprendre à se connaître ?

4 minutes de lecture
Pratiquer l'introspection pour aller de l'avant

Sommaire

    Sommaire

    Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi vous aviez réagi d’une certaine manière à une situation, l’introspection peut être un excellent moyen de trouver la réponse.

    L’examen de vos états mentaux par le biais de l’introspection peut améliorer vos relations et vos compétences en matière de prise de décision et votre bien-être général. Voici comment.

    Apprenez des meilleurs mentors

    Qu’est ce que l’introspection ?

    L’introspection est l’examen psychologique, philosophique et spirituel de vos pensées et de vos sentiments par le biais de l’auto-réflexion. C’est un processus psychologique qui aide à apprendre à se connaître.

    Bien que moins formellement définie comme un examen de conscience ou une prise de conscience de son esprit, l’introspection explore la différence entre vos croyances justifiées et vos opinions.

    Une définition aussi bien valable en épistémologie (étude de la connaissance humaine), en sciences cognitives qu’en psychologie scientifique.

    Les avantages de l'introspection
    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    À quand remonte le concept d’introspection ?

    L’histoire de l’introspection commence dans les années 1870 avec l’avènement de la psychologie expérimentale.

    À l’université de Leipzig, le psychologue Wilhelm Wundt a été le premier à utiliser la technique de recherche de l’auto-observation par le biais d’examens psychologiques et de rapports verbaux.

    Il encourageait ses patients à réfléchir méthodiquement à leurs processus mentaux et à leurs pensées conscientes.

    Son élève, Edward Titchener, a poursuivi son travail en créant un laboratoire de recherche à l’université de Cornell en 1894. Il y a développé des méthodes d’introspection précises qui permettent d’examiner la connaissance de soi et les processus de pensée d’un patient en réponse à un stimulus.

    Deux méthodes d’introspection

    Vous pouvez aborder le processus psychologique de l’examen introspectif de soi en employant l’une de ces deux méthodes populaires :

    1. L’auto-détection multiprocessus

    Selon le philosophe Eric Schwitzgebel, l’auto-détection multiprocessus utilise l’accès introspectif par la rumination pour interagir avec votre philosophie de l’esprit.

    Il crée un pont entre vos pensées et vos activités dans le monde réel.

    Par exemple, si vous êtes sur le point d’avoir un premier rendez-vous et que votre introspection vous amène à penser que ce rendez-vous se passera mal, votre jugement sur cette pensée peut vous donner de l’anxiété.

    En effet, une trop grande focalisation sur les émotions négatives peut nuire à votre bien-être.

    2. L’auto-contrôle

    Schwitzgebel note que la méthode la plus simple pour examiner votre expérience consciente consiste à remarquer et à suivre ce qui se passe dans votre esprit.

    La méditation de pleine conscience se concentre sur l’observation de vos pensées sans jugement. Elle aide à prendre du recul.

    Ce qui crée une conscience de soi observationnelle, détachée, qui permet un compte rendu précis de l’introspection et de vos états mentaux.

    Cinq avantages potentiels de l’introspection

    Une introspection régulière, pratiquée correctement, peut avoir des effets positifs sur votre santé mentale globale et votre développement personnel.

    Les avantages potentiels de l’introspection sont les suivants :

    1. Faire face à la peur

    Lorsque vous avez peur, vous pouvez vous retrouver dans un état d’esprit de lutte ou de fuite qui dicte vos actions sans trop réfléchir.

    En prenant le temps d’examiner vos préoccupations sans vous y attacher, vous parviendrez à prendre conscience que vous avez la force de surmonter les obstacles qui se dressent devant vous.

    2. Se défendre contre les préjugés de la communauté

    La psychologie sociale de l’homme a fait de nous une espèce orientée vers la communauté. La pensée de votre groupe peut facilement vous influencer, même si ce n’est pas dans votre intérêt.

    En examinant vos pensées, vous pouvez distinguer vos véritables sentiments de ceux de la foule qui vous entoure.

    3. Trouver l’épanouissement personnel

    L’auto-réflexion vous aide à définir les paramètres de votre bonheur personnel. En vous demandant ce qui vous rend heureux et pourquoi, vous pouvez vous fixer des objectifs pour atteindre l’épanouissement et l’équilibre dans votre vie.

    4. Apprendre à mieux se connaître

    Connaître son fonctionnement interne et ses valeurs personnelles permet de se regarder honnêtement et d’évaluer ce que l’on voit.

    L’honnêteté renforce l’estime de soi et ouvre la voie à des changements dans votre vie, si vous le souhaitez.

    5. Prendre de meilleures décisions

    L’examen de vos pensées au moment de prendre une décision vous aide à faire des choix qui vous semblent corrects d’un point de vue objectif et moral.

    Les rapports introspectifs, tels que l’énumération de vos sentiments à l’égard d’une situation, vous aident à peser vos options.

    Quatre limites potentielles de l’introspection

    Trop d’introspection peut devenir un fardeau. Voici quelques limites auxquelles il faut faire attention :

    1. Biais cognitif

    L’auto-réflexion peut conduire à l’illusion de l’introspection, un biais cognitif dans lequel vous croyez à tort que vous comprenez pourquoi vous vous sentez comme tel.

    2. Pensées négatives

    L’introspection exige que vous examiniez vos pensées et vos sentiments. En effet, les pensées négatives peuvent alimenter des actions négatives.

    Le fait de considérer vos pensées et vos sentiments avec détachement vous évitera de vous laisser entraîner dans un récit émotionnel erroné.

    3. L’introspection ne profite qu’aux adultes

    L’attribution d’une capacité d’introspection aux enfants soulève des questions parmi les experts.

    Bon nombre d’entre eux affirment qu’il est particulièrement difficile de mesurer l’introspection chez les très jeunes.

    4. Subjectivité

    L’étude de l’introspection pose des problèmes en raison de la subjectivité de la personne qui décrit son expérience.

    Il est peu probable que vous puissiez examiner ou répéter les résultats. Car, différentes personnes expriment des pensées et des sentiments différents à propos des mêmes stimuli.

    Comment faire une introspection de soi ?

    Même si la méditation de pleine conscience aide énormément à l’introspection, l’utilisation de questions guidées comme point de départ peut s’avérer tout aussi utile.


    Vous pouvez guider votre introspection à l’aide des questions suivantes, qui se complètent les unes les autres :

    1. Qui suis-je ? Qui est-ce que je veux être ?

    2. Comment est-ce que je me sens par rapport à moi-même ? Est-ce que je m’aime bien ? Est-ce que j’aime ma façon de me comporter dans le monde ?

    3. Qu’est-ce qui compte le plus pour moi ?

    4. Qu’est-ce qui me fait peur ? Quels sont mes soucis ?

    5. Est-ce que j’atteins les objectifs que je souhaite atteindre ? Quels sont mes objectifs ?

    6. Est-ce que je laisse des situations sur lesquelles je n’ai aucun contrôle me rendre anxieux ?

    7. Suis-je fidèle à moi-même ? À mes croyances et à mes désirs ?

    8. Est-ce que je prends soin de moi physiquement ?

    9. Est-ce que je m’accroche à une personne, à un regret ou à une croyance dont je dois me défaire ?

    10. Qu’est-ce qui compte le plus pour moi ?

    11. Quand ai-je défié une peur pour la dernière fois ?

    12. Qu’est-ce que j’aimerais changer à mon sujet et dans ma vie ?

    13. Quelle est ma façon préférée de passer la journée ?

    Envisagez d’utiliser un journal pour écrire vos pensées et vos réponses à ces questions, et évitez de juger vos réponses. Dans ce sens, il serait utile d’apprendre à tenir un journal.

    Mentor Lise Bourbeau
    Lise Bourbeau
    Enseigne comment guérir de vos blessures
    15 leçons
    4h

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    CES ARTICLES POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

    Web-conférence gratuite
    Comment et pourquoi nos défunts communiquent avec nous ?