Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite en direct avec Anne Tuffigo

00
heures
00
minutes
00
secondes

Comment arrêter de culpabiliser sur tout ?

4 minutes de lecture

Sommaire

    Sommaire

    Vaincre la culpabilité est possible, même si elle perdure depuis un certain temps.

    La culpabilité est un sentiment de regret ou de responsabilité à l’égard de pensées, de paroles ou d’actions. Elle peut survenir lorsque vous avez l’impression d’avoir fait du mal à quelqu’un, que vous pensez avoir commis une erreur ou que vous êtes allé à l’encontre de votre code moral personnel.

    Le sentiment de culpabilité peut être une émotion positive dans certains cas et peut même vous aider à apprendre de vos erreurs.

    Mais vous pouvez également vous sentir coupable de situations dont vous croyez être responsable ou même d’incidents qui n’étaient pas du tout de votre faute. Qu’il s’agisse d’une culpabilité mal placée, d’une culpabilité appropriée ou d’une culpabilité provoquée par d’autres, il existe des moyens efficaces de la gérer et de la surmonter, même si vous la portez depuis un certain temps.

    Apprenez des meilleurs mentors

    Qu’est-ce qui est à l’origine de la culpabilité ?

    Une étude de 2018 suggère que la culpabilité est une émotion sociale apprise qui peut jouer un rôle dans la réussite des interactions et de la coopération au sein d’un groupe.

    La culpabilité, lorsqu’elle est présente, peut être un signe vous invitant à examiner de plus près certaines situations ou certains comportements. La culpabilité peut également résulter de la responsabilité supposée et non réelle d’un événement ou d’une situation.

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Qu’est-ce que la culpabilité toxique ?

    La culpabilité toxique est un type de culpabilité qui ne vous motive plus à faire des changements positifs.

    Une étude de 2018 suggère que la culpabilité peut s’étendre au-delà de l’incident qui la provoque et se généraliser à l’ensemble de la personne. En outre, la culpabilité toxique peut résulter du fait de ne pas savoir comment gérer efficacement les sentiments de culpabilité et de la culpabilité que d’autres personnes peuvent vous imposer.

    Si vous vous apercevez souvent que la culpabilité guide vos choix ou vos comportements, il se peut que vous souffriez de culpabilité toxique.

    Comment arrêter de me sentir coupable ?

    La culpabilité peut sembler lourde et difficile à évacuer. Déterminer d’où elle vient peut aussi être un défi.

    Cependant, il est possible de dépasser les sentiments de culpabilité, peu importe depuis combien de temps ils persistent.

    Apprendre à gérer la culpabilité, c’est d’abord en identifier la source. Voici quelques questions que vous pouvez vous poser pour comprendre l’origine de votre sentiment de culpabilité :

    • Qu’est-ce qui s’est passé pour provoquer ce sentiment de culpabilité ?
    • Quel aspect précis de la situation me fait culpabiliser ?
    • Ai-je réellement fait quelque chose de mal, ou est-ce que je perçois que j’ai fait quelque chose de mal ?
    • Est-ce que quelqu’un d’autre me fait culpabiliser ?
    • Est-ce que j’ai le contrôle pour régler la situation ?
    • Les réponses à ces questions peuvent vous aider à comprendre l’origine de la culpabilité et la meilleure façon de la gérer. Mais n’oubliez pas que la culpabilité peut également être associée à des troubles mentaux tels que la dépression, le syndrome de stress post-traumatique (SSPT) et les troubles obsessionnels compulsifs (TOC). Si vous avez du mal à gérer votre sentiment de culpabilité, il pourrait être utile de parler de vos préoccupations à un professionnel de la santé mentale.

    10 conseils pour arrêter de vous sentir coupable

    Une fois que vous avez compris pourquoi vous vous sentez coupable, l’étape suivante consiste à trouver un moyen de gérer ce sentiment. Envisagez d’essayer certaines des stratégies suivantes.

    Connaître son existence

    La culpabilité peut parfois rester cachée sous d’autres symptômes tels que l’anxiété ou l’insomnie. Il peut alors être difficile de déterminer ce qui vous dérange vraiment.

    Identifier si la culpabilité est la cause première de ces difficultés peut clarifier la situation et vous aider à déterminer les prochaines étapes à suivre.

    Éliminer le discours négatif sur soi

    Bien que la culpabilité puisse être à l’origine d’actions positives, elle peut également vous amener à associer votre comportement à ce que vous êtes en tant que personne. Cela peut conduire à une évaluation inexacte de soi et à un discours négatif tel que « je suis une mauvaise personne »

    Essayez de vous rappeler que même si le comportement n’était pas idéal, il ne définit pas qui vous êtes.

    Découvrez s’il y a une raison de se sentir coupable

    La culpabilité peut parfois être injustifiée parce que la personne concernée a tourné la page ou vous a déjà pardonné.

    Pensez donc à demander à la personne ce qu’elle ressent vraiment. Vous pourriez être surpris de découvrir que vous vous êtes senti coupable sans raison.

    Rappellez-vous tout ce que vous faites

    Lorsque vous vous sentez coupable, vous pouvez avoir du mal à vous souvenir de toutes les choses positives que vous faites. Envisagez de dresser une liste de tous les actes de gentillesse que vous accomplissez à l’égard des autres.

    Vous constaterez peut-être que le nombre d’actions positives sur la liste dépasse de loin toute transgression perçue.

    Réalisez qu’il est normal d’avoir des besoins

    La culpabilité est souvent ancrée dans des inquiétudes selon lesquelles vous êtes égoïste en ce qui concerne votre temps, votre argent ou votre énergie. Cependant, il est utile de se rappeler que personne ne peut être tout pour tout le monde tout le temps.

    Vous avez aussi des besoins, et ils sont tout aussi valables que ceux des autres.

    Établir des limites

    La culpabilité peut résulter de l’imprécision des limites. Par exemple, vous pouvez vous sentir coupable lorsque vous essayez de communiquer vos besoins aux autres, ou vous pouvez vous sentir coupable lorsque vous ne faites pas ce que les autres vous demandent.

    L’établissement de limites saines implique que vous précisiez vos attentes. Cela permet de déterminer les comportements que vous acceptez de la part des autres et ceux que les autres peuvent attendre de vous.

    La mise en place de ces limites peut aider à prévenir la culpabilité dans les relations avec les autres.

    Faire amende honorable

    Parfois, la présence de la culpabilité peut indiquer la nécessité de présenter des excuses pour votre comportement – un appel à l’action, pour ainsi dire. Si vous ne pouvez plus vous excuser, peut-être parce que la personne est décédée, vous pouvez essayer de tenir un journal ou d’écrire une lettre pour dire ce que vous n’avez pas pu dire à ce moment-là.

    Vous pouvez ensuite vous en débarrasser d’une manière ou d’une autre, par exemple en la déchirant ou en la brûlant, afin de tourner la page.

    Comprendre ce que vous pouvez contrôler

    Il peut être utile d’examiner la source de la culpabilité et de déterminer les aspects que vous pouvez gérer.

    Par exemple, supposons que vous vous sentiez responsable d’un événement qui s’est produit il y a plusieurs années. Si rien ne peut changer la situation, gardez à l’esprit que le fait de vous culpabiliser n’apportera probablement pas le changement que vous attendez. Essayez d’avoir un peu de compassion pour vous-même.

    Rappelez-vous que certaines choses sont immuables, et ce n’est pas grave !

    Traiter les problèmes de santé mentale

    Si des problèmes de santé mentale ou des traumatismes passés jouent un rôle dans votre sentiment de culpabilité, il serait bon d’en parler à un professionnel de la santé mentale.

    Ils peuvent travailler avec vous pour identifier les domaines dans lesquels vous avez besoin d’aide et vous proposer des stratégies pour gérer vos sentiments de culpabilité.

    Reconnaître que la perfection n’existe pas

    Si vous vous tenez à un niveau élevé et que la moindre infraction vous laisse criblé de culpabilité, il peut être bénéfique de vous rappeler que personne n’est parfait.

    Nous commettons tous des erreurs.

    Faire des erreurs ne signifie pas que vous êtes une mauvaise personne. Cela signifie simplement que vous apprenez et que vous vous développez tout au long de votre parcours dans ce qu’on appelle la vie – comme tout le monde.

    Récapitulons

    Se débarrasser de la culpabilité peut nécessiter une réflexion personnelle pour identifier l’origine des remords et la raison pour laquelle vous les ressentez. Il faut également déterminer si vous éprouvez une culpabilité mal placée, une culpabilité toxique ou un véritable regret pour quelque chose que vous avez fait.

    Que votre culpabilité soit justifiée ou fondée sur une responsabilité imaginaire, n’oubliez pas que vous êtes humain et que nous commettons tous des erreurs.

    Essayez de reconnaître vos sentiments, faites amende honorable si nécessaire, puis pardonnez-vous. Si vous avez besoin d’aide pour vous défaire de sentiments de culpabilité persistants, envisagez de consulter un professionnel de la santé mentale.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Web-conférence gratuite
    Comment et pourquoi nos défunts communiquent avec nous ?