Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite en direct avec Anne Tuffigo

00
heures
00
minutes
00
secondes

Stress émotionnel : signes d’alerte et techniques d’adaptation

2 minutes de lecture
Ce qu'il faut savoir sur le stress émotionnel, y compris les signes d'alerte et les techniques d'adaptation

Sommaire

    Sommaire

    Le stress est inévitable. Oui, vous pouvez maintenir votre niveau de stress à un niveau relativement bas en pratiquant la pleine conscience et en faisant régulièrement de l’exercice, entre autres, mais vivre une vie totalement exempte de stress est malheureusement impossible.

    Le stress, en général, induit toutes sortes d’émotions – la panique, la tristesse, l’excitation – la plupart des stress peuvent être classés comme « stress émotionnel », ou stress qui active vos émotions », explique Adam Borland, PsyD, psychologue au centre de santé comportementale de la Cleveland Clinic. Le stress émotionnel peut également déclencher des manifestations physiques du stress, telles qu’une accélération du rythme cardiaque, une respiration rapide et des problèmes digestifs.

    La clé de la gestion du stress, qu’il s’agisse de ses manifestations émotionnelles ou physiques, consiste à reconnaître ses propres déclencheurs, puis à identifier des mécanismes d’adaptation. Ici, des experts examinent les signes de stress émotionnel à surveiller et ce que vous pouvez faire une fois que vous les avez reconnus.

    Apprenez des meilleurs mentors

    Symptômes de stress émotionnel

    Le stress émotionnel affecte chaque personne différemment, il est donc difficile d’en déterminer les signes et les symptômes spécifiques. Selon le Dr Borland, les deux principaux symptômes du stress émotionnel sont une faible capacité de concentration et des difficultés de mémorisation.

    « Bien que le stress émotionnel se manifeste d’abord sur le plan mental, votre santé physique peut également être affectée », explique le Dr O’Neill. « Le stress peut avoir un impact considérable sur la santé physique, en provoquant un sentiment de fatigue ou d’épuisement« , explique-t-elle. Le Dr O’Neill cite comme autres signes des habitudes alimentaires modifiées, des maux de tête chroniques, des tensions musculaires, des problèmes gastro-intestinaux et même des rythmes de sommeil perturbés.

    La durée pendant laquelle les personnes sont affectées par le stress émotionnel peut également varier. « Selon l’élément déclencheur, le stress émotionnel peut être aigu, épisodique ou prolongé », explique le Dr O’Neill. Le stress émotionnel aigu, par exemple, peut être déclenché par l’attente de résultats de laboratoire critiques, tandis que le stress émotionnel prolongé peut être causé par un environnement de travail hostile. Le stress émotionnel épisodique peut se produire « chaque fois que l’individu se trouve dans une situation spécifique », ajoute le Dr O’Neill, citant comme exemple les rencontres répétées avec un collègue spécifique.

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Faire face au stress émotionnel

    La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de nombreuses façons de gérer le stress émotionnel s’il commence à vous submerger. Votre première étape : Pensez aux habitudes saines que vous savez déjà que vous devriez adopter. « Continuez à répondre à vos besoins fondamentaux : buvez de l’eau, mangez sainement, bougez votre corps, dormez un peu », explique le Dr O’Neill. « Écoutez votre corps et donnez-lui ce dont il a besoin.


    Bien que nous ne soyons pas toujours conscients de ce qui peut déclencher un stress émotionnel, il peut être utile d’être attentif aux signes avant-coureurs, tels que les réactions émotionnelles fortes », explique le Dr O’Neill. (Lorsque vous êtes conscient des situations susceptibles de provoquer un stress émotionnel, il peut être plus facile d’en gérer les effets secondaires.

    En outre, le Dr Borland conseille de s’intéresser à certaines pratiques qui ont fait leurs preuves et qui sont connues pour soulager le stress. « Je recommande souvent l’entraînement à la pleine conscience [et] de se mettre à l’écoute de son corps », explique-t-il. Le Dr Borland recommande de se demander « Où est-ce que je maintiens ma tension ? » pour essayer de localiser les parties du corps qui se sentent tendues, puis de se concentrer sur ces parties spécifiques du corps et d’imaginer qu’on y relâche la tension.

    Les exercices de respiration profonde peuvent également aider à soulager les symptômes du stress émotionnel, tout comme la surveillance de votre consommation de caféine et d’alcool, ces deux substances pouvant affecter votre humeur. Et, comme toujours, si le stress émotionnel devient ingérable, il est préférable de demander l’aide d’un psychologue ou d’un travailleur social agréé, qui pourra vous aider à trouver d’autres stratégies d’adaptation.

    S’il est tout à fait raisonnable de se sentir parfois écrasé par le stress émotionnel, si vous vous retrouvez dans cette situation, essayez de vous souvenir de tous les petits outils efficaces dont vous disposez – depuis la respiration profonde jusqu’à huit heures de sommeil – et de vous rappeler que vous n’êtes pas seul à faire face à ces émotions intenses. « Le stress est inévitable, mais il est possible de le gérer », affirme le Dr O’Neill.

    Mentor Christophe Andre
    Christophe André
    Enseigne la méditation
    12 leçons
    2h

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    CES ARTICLES POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

    Web-conférence gratuite
    Comment et pourquoi nos défunts communiquent avec nous ?