Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite en direct avec Anne Tuffigo dans

00
heures
00
minutes
00
secondes

Qu’est-ce que la conscience de soi ?

5 minutes de lecture
conscience de soi

Sommaire

    Sommaire

    Bien que la conscience de soi soit au cœur de votre identité, ce n’est pas une chose sur laquelle vous vous concentrez à chaque instant de la journée. Au lieu de cela, la conscience de soi est tissée dans le tissu de votre identité et émerge à différents moments en fonction de la situation et de votre personnalité

    C’est l’une des premières composantes de l’image de soi à émerger. On ne naît pas complètement conscient de soi. Cependant, des données suggèrent que les nourrissons ont un sens rudimentaire de la conscience de soi.

    Les nourrissons ont conscience d’être des êtres distincts des autres, comme en témoignent des comportements tels que le réflexe d’enracinement, par lequel un nourrisson cherche un mamelon lorsque quelque chose effleure son visage. Les chercheurs ont également constaté que même les nouveau-nés sont capables de faire la différence entre le toucher du soi et celui du non-soi

    Des études ont démontré qu’un sens plus complexe de la conscience de soi émerge vers l’âge d’un an et devient beaucoup plus développé vers l’âge de 18 mois. Les chercheurs Lewis et Brooks-Gunn ont mené des études sur le développement de la conscience de soi.

    Les chercheurs ont appliqué un point rouge sur le nez d’un enfant, puis l’ont placé devant un miroir. Les enfants qui se reconnaissaient dans le miroir tendaient leur nez plutôt que le reflet dans le miroir, ce qui indiquait qu’ils avaient au moins un certain niveau de conscience de soi.

    Lewis et Brooks-Gunn ont constaté que presque aucun enfant de moins d’un an ne tendait la main vers son propre nez plutôt que vers son reflet dans le miroir.

    Environ 25 % des nourrissons âgés de 15 à 18 mois ont atteint leur propre nez, tandis qu’environ 70 % de ceux âgés de 21 à 24 mois l’ont fait.

    Il est important de noter que l’étude de Lewis et Brooks-Gunn n’indique que la conscience visuelle de soi d’un nourrisson ; les enfants peuvent en fait posséder d’autres formes de conscience de soi, même à ce stade précoce de leur vie. Par exemple, les chercheurs Lewis, Sullivan, Stanger et Weiss ont suggéré que l’expression des émotions implique une conscience de soi ainsi qu’une capacité à penser à soi en relation avec les autres.

    Des chercheurs ont proposé qu’une zone du cerveau connue sous le nom de cortex cingulaire antérieur et située dans la région du lobe frontal joue un rôle important dans le développement de la conscience de soi. Des études ont également utilisé l’imagerie cérébrale pour montrer que cette région s’active chez les adultes qui ont conscience d’eux-mêmes.

    L’expérience de Lewis et Brooks-Gunn suggère que la conscience de soi commence à émerger chez les enfants vers l’âge de 18 mois, un âge qui coïncide avec la croissance rapide des cellules fusiformes dans le cortex cingulaire antérieur.

    Cependant, une étude a montré qu’un patient conservait la conscience de soi malgré des lésions importantes dans certaines zones du cerveau, notamment l’insula et le cortex cingulaire antérieur.

    Apprenez des meilleurs mentors

    Niveaux de conscience de soi

    Comment les enfants prennent-ils conscience d’eux-mêmes en tant qu’êtres distincts ? L’une des principales théories de la conscience de soi, présentée par le psychologue du développement Philippe Rochat, suggère qu’il existe cinq niveaux de conscience de soi. Les enfants passent par ces étapes entre la naissance et l’âge de 4 ou 5 ans environ:

    • Différenciation : Le bébé commence à reconnaître son propre reflet. Il peut remarquer qu’il y a quelque chose de différent ou de spécial dans le fait de regarder son reflet.
    • Situation : Un bébé commence à reconnaître son propre reflet, son être et ses mouvements comme étant distincts de ceux qui l’entourent.
    • Identification : C’est le stade au cours duquel un enfant sait parfaitement qu’il s’agit de son propre reflet dans un miroir. Il sait qu’il s’agit bien de lui.
    • Permanence : l’enfant a une perception complète de lui-même et peut s’identifier sur des photos ou des vidéos, même si son apparence change.
    • Conscience de soi : L’enfant adopte un point de vue à la troisième personne sur lui-même ; il prend conscience de l’idée que les autres le perçoivent d’une certaine manière. Il peut en résulter des sentiments tels que la fierté ou la honte.
    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Types de conscience de soi

    Les psychologues divisent souvent la conscience de soi en deux types différents, soit publique, soit privée.

    Sensibilisation du public

    Ce type de conscience apparaît lorsque les gens sont conscients de l’image qu’ils donnent d’eux-mêmes aux autres. La conscience publique de soi apparaît généralement dans les situations où les personnes sont au centre de l’attention.

    Ce type de conscience de soi oblige souvent les gens à adhérer aux normes sociales. Lorsque nous savons que nous sommes observés et évalués, nous essayons souvent de nous comporter d’une manière socialement acceptable et souhaitable.

    La conscience de soi en public peut également conduire à une anxiété d’évaluation, dans laquelle les personnes deviennent angoissées, anxieuses ou inquiètes de la façon dont elles sont perçues par les autres.

    Conscience de soi en privé

    Ce type de trouble survient lorsque les personnes prennent conscience de certains aspects d’elles-mêmes, mais uniquement de manière privée. Par exemple, voir son visage dans le miroir est un type de conscience de soi privée.

    Exemples de conscience de soi en privé

    Sentir son estomac se retourner lorsque l’on se rend compte que l’on a oublié de réviser pour un examen important ou sentir son cœur battre la chamade lorsque l’on voit une personne qui nous attire sont également des exemples de conscience privée de soi.

    Comment améliorer votre conscience de soi

    Comment développer la conscience de soi ? Il existe de nombreuses façons de s’entraîner à être présent à soi-même et à ses émotions, ce qui, en retour, peut contribuer à améliorer la conscience de soi.

    Méditation

    La méditation peut être une pratique particulièrement utile car vous n’avez pas à vous soucier de changer quoi que ce soit – le simple fait de constater ce qui se passe pendant une méditation peut vous permettre de mieux prendre conscience de vos pensées et de vos sentiments.

    Peut-être avez-vous remarqué que vous maintenez des tensions dans votre corps en serrant la mâchoire, par exemple, ou que vous avez tendance à vous inquiéter tellement de l’avenir qu’il vous est difficile d’être dans le moment présent. Il s’agit là d’informations précieuses qui peuvent vous aider à mieux vous connaître et à mieux cerner vos tendances.

    Journaling

    La tenue d’un journal est une pratique d’autoréflexion qui peut vous aider à remarquer vos modes de pensée et de comportement, et même les aspects de votre vie que vous souhaitez améliorer. Il peut s’agir d’un moyen thérapeutique de mieux comprendre les événements et les relations de votre vie.

    Thérapie par la parole

    Au cours d’une thérapie, telle que la thérapie cognitivo-comportementale (TCC), un thérapeute travaille avec vous sur des schémas de pensée ou des comportements négatifs.

    En comprenant la cause sous-jacente de vos pensées négatives, par exemple, vous êtes dans une position plus avantageuse pour les changer et utiliser des mécanismes d’adaptation sains à la place.

    Développez votre intelligence émotionnelle

    Supplémentaire

    La conscience de soi et l’intelligence émotionnelle (QE) vont de pair. Le QE fait référence à la capacité d’une personne à percevoir ses propres émotions et celles des autres. Une personne dotée d’un QE élevé est capable de réagir efficacement aux émotions avec empathie et compassion.

    Bien sûr, personne n’est parfait et le QE est une compétence comme une autre. Mais en apprenant à exprimer vos propres émotions de manière saine et en pratiquant l’écoute active dans vos relations, vous contribuez également à l’expansion de votre propre conscience de soi.

    Conscience de soi

    Parfois, les gens peuvent devenir trop conscients d’eux-mêmes et basculer dans ce que l’on appelle la conscience de soi. Avez-vous déjà eu l’impression que tout le monde vous observait, jugeait vos actions et attendait de voir ce que vous alliez faire ensuite ? Cet état de conscience accrue de soi peut vous rendre maladroit et nerveux dans certains cas.

    Dans de nombreux cas, ces sentiments de gêne ne sont que temporaires et surviennent dans des situations où nous sommes « sous les feux de la rampe » Pour certaines personnes, cependant, une gêne excessive peut être le reflet d’une maladie chronique telle que le trouble de l’anxiété sociale.

    Bien que la conscience de soi joue un rôle essentiel dans la manière dont nous nous comprenons et dont nous sommes en relation avec les autres et le monde, une conscience de soi excessive peut entraîner des problèmes tels que l’anxiété et le stress.

    Si vous êtes gêné, discutez de vos symptômes avec un médecin ou un professionnel de la santé mentale pour en savoir plus sur ce que vous pouvez faire pour faire face à ces sentiments

    Questions fréquemment posées

    Qu’est-ce que cela signifie d’avoir conscience de soi ?

    Être conscient de soi, c’est comprendre ses propres pensées, sentiments, valeurs, croyances et actions. Cela signifie que vous comprenez qui vous êtes, ce que vous voulez, ce que vous ressentez et pourquoi vous faites ce que vous faites.

    Quelles sont les quatre clés de la conscience de soi ?

    Il existe de nombreuses façons d’envisager la conscience de soi, mais quatre clés sont souvent mentionnées : la pleine conscience, l’autocompassion, la réflexion et le retour d’information.La pleine conscience permet aux gens de devenir plus conscients d’eux-mêmes dans le présent, tandis que la compassion leur permet de le faire sans porter de jugement sur eux-mêmes. La réflexion et le retour d’information permettent aux gens de prendre ce qu’ils ont appris et de s’améliorer afin d’atteindre leurs objectifs et de réaliser leur plein potentiel.

    Quels sont les cinq éléments de la conscience de soi ?

    • La conscience : Il s’agit d’être conscient de ses expériences internes, y compris de ses émotions et de ses pensées.
    • La connaissance de soi : Cet élément est axé sur la compréhension de qui vous êtes, y compris vos croyances, vos valeurs et vos motivations.
    • L’intelligence émotionnelle : Cet élément est axé sur la capacité à comprendre et à gérer les émotions.
    • L’acceptation de soi : Cet aspect est centré sur l’acceptation de ce que vous êtes et sur la compassion et la gentillesse à votre égard.
    • L’autoréflexion : Cet élément de la conscience de soi implique la capacité de réfléchir profondément à vos sentiments, à vos pensées et à vos objectifs afin de mieux comprendre qui vous êtes et la place que vous occupez dans le monde.
    Mentor Lise Bourbeau
    Lise Bourbeau
    Enseigne comment guérir de vos blessures
    15 leçons
    4h

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Web-conférence gratuite
    Comment et pourquoi nos défunts communiquent avec nous ?