AccueilBien-êtreÉmotionsLes effets du stress sur votre corps

Les effets du stress sur votre corps

Écrit par MentorShow
Le 13 November 2023 | 4 minutes de lecture

Le stress déclenche la réaction de lutte ou de fuite de l’organisme. Le stress chronique peut avoir des effets négatifs sur l’humeur, les systèmes immunitaire et digestif et la santé cardiovasculaire.

Vous êtes assis dans les embouteillages, en retard pour une réunion importante, et vous regardez les minutes s’écouler. Votre hypothalamus, une petite tour de contrôle dans votre cerveau, décide de donner l’ordre : Envoyez les hormones de stress ! Ces hormones de stress sont les mêmes que celles qui déclenchent la réaction de lutte ou de fuite de votre corps. Votre cœur s’emballe, votre respiration s’accélère et vos muscles se préparent à l’action. Cette réaction a été conçue pour protéger votre corps en cas d’urgence en vous préparant à réagir rapidement. Mais lorsque la réponse au stress continue à se déclencher, jour après jour, elle peut mettre votre santé en danger.

Le stress est une réaction physique et mentale naturelle aux expériences de la vie. Tout le monde ressent du stress de temps en temps. Tout, des responsabilités quotidiennes telles que le travail et la famille aux événements graves de la vie tels qu’un nouveau diagnostic, la guerre ou la mort d’un être cher, peut déclencher du stress. Dans les situations immédiates et à court terme, le stress peut être bénéfique pour la santé. Il peut vous aider à faire face à des situations potentiellement graves. Votre corps réagit au stress en libérant des hormones qui accélèrent votre rythme cardiaque et respiratoire et préparent vos muscles à réagir.

Toutefois, si votre réaction au stress ne s’arrête pas, et si ces niveaux de stress restent élevés bien plus longtemps qu’il n’est nécessaire pour la survie, votre santé peut en pâtir. Le stress chronique peut provoquer toute une série de symptômes et affecter votre bien-être général.

Les symptômes du stress chronique comprennent :

  • irritabilité
  • anxiété
  • dépression
  • maux de tête
  • insomnie

Systèmes nerveux central et endocrinien

Votre système nerveux central (SNC) est responsable de votre réaction de “lutte ou de fuite”. Dans votre cerveau, l’hypothalamus donne le coup d’envoi en demandant à vos glandes surrénales de libérer les hormones du stress que sont l’adrénaline et le cortisol. Ces hormones accélèrent le rythme cardiaque et envoient le sang vers les zones qui en ont le plus besoin en cas d’urgence, comme les muscles, le cœur et d’autres organes importants.

Lorsque la peur perçue disparaît, l’hypothalamus doit demander à tous les systèmes de revenir à la normale. Si le SNC ne revient pas à la normale ou si le facteur de stress ne disparaît pas, la réaction se poursuivra.

Le stress chronique est également un facteur de comportements tels que la suralimentation ou le manque de nourriture, l’abus d’alcool ou de drogues et le retrait social.

Systèmes respiratoire et cardiovasculaire

Les hormones de stress affectent vos systèmes respiratoire et cardiovasculaire. Pendant la réponse au stress, vous respirez plus vite afin de distribuer rapidement du sang riche en oxygène dans votre corps. Si vous avez déjà un problème respiratoire comme l’asthme ou l’emphysème, le stress peut rendre votre respiration encore plus difficile.

Sous l’effet du stress, votre cœur pompe également plus vite. Les hormones de stress provoquent la constriction des vaisseaux sanguins et acheminent plus d’oxygène vers les muscles, ce qui vous donne plus de force pour agir. En conséquence, un stress fréquent ou chronique fait travailler votre cœur trop fort pendant trop longtemps. Lorsque votre tension artérielle augmente, les risques d’accident vasculaire cérébral ou de crise cardiaque augmentent également.

Système digestif

En cas de stress, votre foie produit un supplément de sucre dans le sang (glucose) pour vous donner un regain d’énergie. Si vous êtes soumis à un stress chronique, votre organisme peut ne pas être en mesure de faire face à cet afflux supplémentaire de glucose. Le stress chronique peut augmenter votre risque de développer un diabète de type 2.

La poussée d’hormones, la respiration rapide et l’accélération du rythme cardiaque peuvent également perturber votre système digestif. Vous êtes plus susceptible de souffrir de brûlures d’estomac ou de reflux gastrique en raison de l’augmentation de l’acidité gastrique. Le stress ne provoque pas d’ulcères (une bactérie appelée H. pylori en est souvent la cause), mais il peut augmenter le risque d’en avoir et provoquer des ulcères existants.

Le stress peut également affecter la façon dont les aliments se déplacent dans votre corps, entraînant des diarrhées ou de la constipation. Vous pouvez également avoir des nausées, des vomissements ou des maux d’estomac.

Système musculaire

Vos muscles se contractent pour se protéger des blessures lorsque vous êtes stressé. Ils ont tendance à se relâcher une fois que vous vous détendez, mais si vous êtes constamment stressé, vos muscles n’ont peut-être pas l’occasion de se détendre. Les muscles tendus provoquent des maux de tête, des douleurs au dos et aux épaules et des courbatures. Avec le temps, cela peut déclencher un cycle malsain, car vous arrêtez de faire de l’exercice et vous vous tournez vers les analgésiques pour vous soulager.

Sexualité et système reproducteur

Le stress est épuisant à la fois pour le corps et pour l’esprit. Il n’est pas rare de perdre son désir lorsqu’on est soumis à un stress constant. Si le stress à court terme peut amener les hommes à produire davantage de testostérone, l’hormone mâle, cet effet ne dure pas.

Si le stress persiste pendant une longue période, le taux de testostérone d’un homme peut commencer à chuter. Cela peut perturber la production de spermatozoïdes et provoquer des troubles de l’érection ou l’impuissance. Le stress chronique peut également augmenter le risque d’infection des organes reproducteurs masculins tels que la prostate et les testicules.

Pour les femmes, le stress peut affecter le cycle menstruel. Il peut entraîner des règles irrégulières, plus abondantes ou plus douloureuses. Le stress chronique peut également amplifier les symptômes physiques de la ménopause.

Quelles sont les causes de l’inhibition du désir sexuel ? 

Le stress stimule le système immunitaire, ce qui peut être un atout pour les situations immédiates. Cette stimulation peut vous aider à éviter les infections et à guérir les blessures. Mais avec le temps, les hormones de stress affaiblissent votre système immunitaire et réduisent la réponse de votre corps aux envahisseurs étrangers. Les personnes soumises à un stress chronique sont plus sensibles aux maladies virales telles que la grippe et le rhume, ainsi qu’à d’autres infections. Le stress peut également augmenter le temps nécessaire pour se remettre d’une maladie ou d’une blessure.

Questions fréquentes sur les effets du stress sur le corps

Le stress peut-il changer notre goût ?

Oui, le stress peut parfois être associé à des sensations de goût inhabituelles dans la bouche. C’est ce qu’on appelle la dysgueusie qui se réfère à des altérations temporaires ou permanentes de la perception des goûts. Elle peut causer des goûts désagréables, métalliques, amers ou salés dans la bouche, même en l’absence de substances réelles ayant ces saveurs.

Le stress fait-il prendre du poids ?

Le stress a un impact réel et connu sur la prise de poids de par l’augmentation du taux de cortisol qui stimule l’appétit et favorise l’accumulation de graisse notamment autour de la taille.

Quels sont les effets du stress sur le visage ?

Les effets du stress sur le visage sont nombreux. Il peut notamment provoquer l’apparition d’acné, de teint terne et fatigué, ainsi que d’autres problèmes cutanés en raison des changements hormonaux et inflammatoires qu’il induit. De plus, il peut accélérer le vieillissement de la peau en contribuant à la formation de rides et au relâchement cutané. Sans oublier l’herpès dont l’un des déclencheurs est le stress.

Est-ce que le stress peut donner des bouffées de chaleur ?

Le stress peut déclencher des bouffées de chaleur en raison de son influence sur le système nerveux autonome et les changements hormonaux qu’il engendre, perturbant ainsi la régulation de la température corporelle.

Laissez-nous un commentaire

Apprenez des meilleurs
Anne Tuffigo
Anne Tuffigo
Comment comprendre les signes de l'univers et les synchronicités pour réaliser votre mission de vie.
Boris Cyrulnik
Boris Cyrulnik
La résilience : surmonter ses traumatismes et se reconstruire
Boris Cyrulnik
Boris Cyrulnik
La résilience en pratique : les méthodes et les techniques concrètes pour surmonter les épreuves tout au long de la vie
Christophe André
Christophe André
Apprenez enfin à gérer vos émotions
Christophe André
Christophe André
enseigne la méditation pour retrouver la paix intérieure
Éric Hubler,
Éric Hubler,
Développer votre leadership, devenez la meilleure version de vous-même.
Fabrice Midal
Fabrice Midal
"Foutez-vous la paix" une autre approche de la méditation
Frédéric Lenoir
Frédéric Lenoir
Se connaitre soi-même pour donner du sens à sa vie
Isabelle Filliozat
Isabelle Filliozat
Devenez le parent que vous rêvez d'être
Jonathan Lehmann
Jonathan Lehmann
Les antisèches du bonheur : les clés pour être plus heureux sans changer de vie.
Lise Bourbeau
Lise Bourbeau
Comment guérir de vos blessures pour enfin être vous-même et devenir maître de votre vie.
Major Mouvement
Major Mouvement
Soulager vos douleurs, avoir plus d'énergie et un corps en bonne santé
Maxime Rovere
Maxime Rovere
La méthode philosophique pour développer votre esprit critique.
Michel Cymes
Michel Cymes
La méthode la plus efficace pour atteindre votre poids d’équilibre et le stabiliser sans régime ni frustration.
Michel Onfray
Michel Onfray
Comment retrouver l’estime de soi et cesser de se dévaloriser ?
Natacha Calestrémé
Natacha Calestrémé
Comment ne plus souffrir dans ses relations et retrouver son énergie ?
Stéphane Allix
Stéphane Allix
Comment dépasser la peur de la mort ? Le guide de l’éveil spirituel et des mystères de la conscience.