Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite avec Anne Tuffigo dans

00
heures
00
minutes
00
secondes

Comment se faire des amis quand on souffre d’anxiété sociale ?

4 minutes de lecture

Sommaire

    Sommaire

    Se faire des amis peut être difficile pour n’importe qui, mais cela peut être particulièrement difficile pour les personnes souffrant de troubles de l’anxiété sociale (TAS). L’anxiété sociale est un type d’anxiété qui rend les personnes extrêmement nerveuses et gênées dans les situations sociales. Cela conduit souvent à éviter les situations sociales, ce qui peut rendre difficile la formation et le maintien d’amitiés.

    Si vous vivez avec la dépression saisonnière, il se peut que vous souhaitiez vous faire des amis mais que vous ne sachiez pas par où commencer. Cependant, il y a des choses que vous pouvez faire pour vous faire des amis, élargir votre cercle social et nouer des relations enrichissantes.

    Apprenez des meilleurs mentors

    Pourquoi ai-je du mal à me faire des amis ?

    Pour plusieurs raisons, vous avez du mal à vous faire des amis. De nombreuses personnes ressentent un certain degré d’anxiété lorsqu’elles rencontrent de nouvelles personnes. Il se peut aussi que vous n’ayez jamais eu l’occasion d’apprendre à vous socialiser efficacement. Des facteurs conjoncturels, comme le fait de déménager dans une nouvelle région et de ne connaître personne, peuvent également jouer un rôle.

    Des changements majeurs dans la vie, comme le fait de commencer un nouvel emploi ou de devenir parent, peuvent entraîner un sentiment d’isolement et rendre plus difficile l’établissement de nouvelles relations. Il est important de se rappeler que de nombreuses personnes éprouvent des difficultés à se faire des amis à l’âge adulte. L’un des moyens d’y remédier est de rechercher activement des amitiés et des occasions de rencontrer de nouvelles personnes

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Combattre les pensées négatives

    Les pensées négatives peuvent jouer un rôle important dans l’aggravation de l’anxiété sociale. Parmi les exemples de pensées négatives qui peuvent rendre plus difficile de se faire des amis, citons le fait de penser que personne n’est intéressé par ce que vous avez à dire, d’analyser excessivement les paroles et les actions des gens, de penser que vous pouvez deviner ce que pensent les autres, et de toujours supposer le pire.

    Vous pouvez pratiquer le recadrage cognitif en :

    • Identifier vos pensées négatives
    • Evaluer si ces pensées sont réalistes ou exactes
    • Changer activement vos pensées négatives
    • Remplacer vos pensées négatives par des pensées plus positives et utiles

    Se faire des amis prend du temps, mais si vous avez l’impression que vous ne pouvez pas rencontrer de nouvelles personnes ou que l’idée d’essayer de rencontrer de nouvelles personnes est trop effrayante ou accablante, il peut être judicieux de consulter un thérapeute.

    Travailler sur le traitement de la dépression saisonnière peut vous aider à vous détendre et à apprécier davantage la présence d’autres personnes. Une fois votre anxiété sociale maîtrisée, vous devriez avoir plus de facilité à aborder de nouvelles personnes et à nouer des amitiés.

    Fixez de petits objectifs

    Au lieu d’essayer immédiatement de nouer de nouvelles amitiés, vous pouvez commencer par vous fixer des objectifs plus modestes, puis faire de petits pas pour les atteindre. Voici quelques exemples de petits objectifs que vous pourriez vous fixer :

    • Sourire à un étranger
    • Échanger des plaisanteries avec le caissier à l’épicerie
    • Faire un contact visuel et saluer un voisin
    • Transmettre un message à une connaissance ou un ami pour lui dire bonjour

    Pratiquer les aptitudes sociales

    Alors que vous vous efforcez de vous faire de nouveaux amis, il peut également être utile d’apprendre et de mettre en pratique vos compétences sociales. Cela peut non seulement vous aider à soulager votre anxiété, mais aussi à interagir et à rencontrer des gens plus facilement.

    Parmi les compétences qui peuvent être utiles, citons l’utilisation d’un langage corporel ouvert et l’apprentissage de la manière de faire la conversation avec de nouvelles connaissances. Répéter ces conversations et disposer d’une liste de sujets de conversation peut vous aider à vous sentir plus à l’aise dans ces interactions informelles.

    Considérez toutes vos interactions sociales, que ce soit au travail, à l’école, à l’église ou même à l’épicerie, comme des occasions de mettre en pratique vos compétences.

    Vous ne repartirez pas de chaque rencontre avec un nouvel ami, mais vous aurez pratiqué le sourire, le bavardage et d’autres compétences sociales. Cela vous permettra également de vous entraîner à gérer l’anxiété que ces interactions peuvent provoquer.

    Rencontrez de nouvelles personnes

    Pour trouver des amis potentiels, vous devez rechercher des occasions de faire connaissance avec de nouvelles personnes. Les meilleurs endroits pour commencer sont aussi les plus faciles : vos centres d’intérêt.

    Travaillez-vous avec d’autres personnes ? Connaissez-vous quelqu’un qui a un grand cercle d’amis ? Pourriez-vous rejoindre un groupe ou une organisation afin d’augmenter le nombre de personnes avec lesquelles vous êtes en contact ?

    Il est important de ne pas être trop exigeant au début. N’importe qui peut être un ami potentiel. Les premières impressions ne sont pas nécessairement les meilleurs indicateurs de qui pourrait devenir un ami à long terme.

    Lorsque vous souhaitez rencontrer de nouvelles personnes et des amis potentiels, pensez à.. :

    • Inviter un collègue à déjeuner
    • Participer à un club de lecture à la bibliothèque
    • Volontariat dans une organisation locale à but non lucratif

    Les applications en ligne telles que Meetup et Bumble peuvent également être utiles pour trouver de nouveaux amis. Ces applications peuvent être particulièrement intéressantes pour les personnes souffrant d’anxiété sociale, car elles permettent d’apprendre à connaître quelqu’un jusqu’à un certain point avant de le rencontrer en personne

    En plus d’établir de nouvelles relations, pensez à contacter des connaissances actuelles telles que des voisins, des collègues, des amis d’amis ou d’autres parents de l’école de votre enfant.

    Dites oui aux invitations

    Au fur et à mesure que vous rencontrez de nouvelles personnes, efforcez-vous d’accepter les invitations et de faire des projets avec les autres. Lorsque vous êtes invité à passer du temps avec d’autres personnes, faites de votre mieux pour ne pas refuser. En disant oui, vous montrez que vous êtes intéressé et prêt à faire des efforts pour renforcer la relation.

    De même, vous ne devez pas toujours vous attendre à ce que l’autre personne fasse des projets. Bien qu’il puisse être difficile pour les personnes souffrant de dépression saisonnière de faire des projets, il est important de montrer aux autres que vous vous intéressez à eux et que vous souhaitez les rencontrer. Commencez modestement en leur proposant de prendre un café, de visiter une librairie locale ou d’aller faire des courses ensemble

    Restez en contact

    Une fois que vous avez commencé à nouer des amitiés, il est important de rester en contact. Veillez à obtenir les coordonnées des personnes que vous rencontrez, qu’il s’agisse de leur numéro de téléphone portable ou d’un lien vers leurs pages sur les médias sociaux.

    Au fil du temps, vous apprendrez à connaître la fréquence à laquelle certaines personnes restent en contact. Veillez à contacter vos nouveaux amis et à faire des projets. Il peut être important de se parler en personne ou au téléphone, mais rester en contact peut aussi consister à envoyer un texte ou à partager un lien sur les médias sociaux

    Construire des amitiés demande du temps et des efforts mutuels. Faites de la création de nouvelles amitiés une priorité, mais sachez que la course vers la ligne d’arrivée est un marathon, pas un sprint.

    Un mot de MentorShow

    Les amitiés peuvent être une grande source de soutien, de force et de plaisir. Trouver de nouveaux amis est un défi pour la plupart des gens, mais l’anxiété sociale peut parfois le rendre encore plus difficile.

    Toutefois, l’anxiété sociale ne doit pas vous empêcher de nouer de nouvelles relations. En prenant de petites mesures, en combattant les pensées négatives et en recherchant des occasions de rencontrer de nouvelles personnes, vous pouvez commencer à nouer des amitiés enrichissantes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *