Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite en direct avec Anne Tuffigo

00
heures
00
minutes
00
secondes

L’empowerment en entreprise : comment renforcer l’engagement et la productivité ?

6 minutes de lecture

Sommaire

    Sommaire

    Au cœur de toute entreprise prospère se trouvent des employés responsabilisés.

    Lorsque les dirigeants donnent à tous les membres de l’organisation la possibilité de contribuer à l’amélioration des systèmes et des processus, de mener des initiatives et des projets de leur propre chef, c’est toute l’entreprise qui en bénéficie.

    L’empowerment est une philosophie de gestion, elle est cultivée avec intention et non par accident. À plusieurs reprises, elle est au cœur de l’amélioration des performances professionnelles, de la satisfaction au travail et de l’engagement envers l’organisation.

    Poursuivez votre lecture pour découvrir neuf avantages de l’autonomisation, comment créer votre propre environnement de travail et ce que l’organisation a à y gagner.

    Apprenez des meilleurs mentors

    Quels sont les avantages de la responsabilisation des employés ?

    Avec un personnel responsabilisé, vous pouvez vous attendre à une productivité accrue, à un meilleur engagement des employés, à une expérience client améliorée et à une meilleure culture de travail.

    Bien que cela puisse être difficile à percevoir, cela se traduit par des aspects tangibles tels qu’une augmentation des bénéfices et des taux de fidélisation du personnel.

    Examinons de plus près les huit avantages de la responsabilisation des employés pour la réussite d’une entreprise.

    Productivité et créativité accrues

    L’autonomisation vise à créer un personnel indépendant impliqué dans la prise de décision. En donnant à vos employés plus de liberté pour faire preuve de créativité et développer de nouvelles idées, vous pouvez améliorer la confiance des employés et cultiver un sentiment de responsabilité dans le déroulement du travail au bureau.

    L’octroi d’un certain degré d’autonomie peut également inciter les employés à s’investir davantage dans leur travail. Vous pouvez même les encourager à se surpasser. 

    Selon une enquête menée par Gallup, seuls 29 % des salariés estiment que leurs supérieurs attendent d’eux qu’ils soient créatifs au travail.

    Des employés plus motivés

    Certes, les bons employés ont tendance à chercher une meilleure façon de faire leur travail, mais vous êtes-vous déjà demandés quel rôle vous jouiez à cet égard ?

    Après tout, un employé motivé ne peut pas faire grand-chose sans un soutien organisationnel adéquat. En fin de compte, cela peut conduire à une baisse d’enthousiasme et à une frustration pure et simple.

    C’est pourquoi les programmes de responsabilisation prévoient de vérifier que les employés disposent des outils et des ressources nécessaires. De cette manière, vous pouvez orienter cette motivation vers des objectifs clairs.

    Une augmentation du chiffre d’affaires

    En général, les employés responsabilisés ont un niveau d’engagement élevé, grâce à l’effet de l’autonomie. Les employés engagés sont plus performants, plus productifs et produisent un travail de meilleure qualité. 

    Selon Gallup, la rentabilité augmente de 21 % par an lorsque les membres de l’équipe sont plus engagés.

    Cela signifie-t-il que les employés non autonomes et désengagés peuvent coûter de l’argent à votre entreprise ? Malheureusement, oui. Une étude souligne que les entreprises américaines perdent entre 450 et 550 milliards de dollars par an en raison d’un faible engagement.

    Amélioration de l’expérience client

    Les clients veulent interagir avec des employés qui savent ce qu’ils font. Ainsi, traiter avec un opérateur ou un vendeur qui demande toujours l’approbation du directeur est loin d’être idéal, c’est le moins que l’on puisse dire.

    Une entreprise dont les employés peuvent traiter les plaintes des clients de manière professionnelle a une longueur d’avance.

    Les employés se sentent responsabilisés au travail

    L’un des moyens d’y parvenir est de donner à votre personnel en contact avec la clientèle les moyens de s’attaquer aux problèmes de manière autonome. Grâce aux ressources qui peuvent les aider à apprendre et à résoudre les problèmes, les employés assumeront davantage de responsabilités dans le traitement des réclamations des clients.

    Une réputation renforcée

    Des employés plus autonomes et plus engagés sont généralement plus heureux dans leurs fonctions et donc plus susceptibles d’avoir une bonne opinion de votre entreprise et de la recommander. 

    36 % des travailleurs donnent la priorité à la réputation de l’entreprise dans leur recherche d’emploi. Votre personnel actuel joue un rôle dans la promotion de votre organisation auprès des futurs employés.

    Les employés sont les ambassadeurs les plus précieux de votre marque. Et ils ne s’améliorent que s’ils comprennent et approuvent la vision de l’organisation. Ils sont susceptibles de parler de la valeur qu’ils trouvent dans leur travail devant leurs amis et même dans les médias sociaux.

    Votre entreprise devient ainsi un pôle d’attraction pour les meilleurs talents, ce qui réduit les dépenses de recrutement. De plus, cela peut vous aider à conserver vos employés actuels plus longtemps, grâce à des niveaux de satisfaction professionnelle plus élevés.

    Une plus grande confiance dans la direction

    La confiance entre la direction et le personnel peut être assez fragile. Elle disparaît dès que les employés ont l’impression que leurs supérieurs les prennent pour acquis ou qu’ils profitent de leur dur labeur.

    Ces risques sont possibles si les employés ne sont pas d’accord avec toutes les tâches importantes et les changements apportés au flux de travail. Les employés peuvent ne pas faire confiance à la vision émanant de la direction et de leurs supérieurs immédiats.

    Un style de leadership responsabilisant s’attaque à ce problème en veillant à ce que tous les membres de l’équipe connaissent les principaux objectifs qu’ils poursuivent et contribuent activement à les façonner.

    Il leur donne la possibilité d’apporter leur contribution et de s’acquitter des tâches qui leur sont déléguées en bénéficiant d’un soutien suffisant en cours de route.

    Lorsque les dirigeants expriment leur appréciation et célèbrent les réalisations des employés, ils bouclent la boucle en instaurant une confiance mutuelle et en créant un sentiment plus profond de responsabilisation au sein de l’organisation.

    Réduction des temps morts

    Les temps morts peuvent sembler anodins au départ, mais ils peuvent devenir préoccupants dans les grandes entreprises. L’un des principaux attraits d’un environnement responsabilisé est qu’il peut réduire cette perte de temps et de ressources.

    Après tout, l’autonomisation consiste à donner à chacun la possibilité de prendre le contrôle et la responsabilité de ses activités quotidiennes. Les employés peuvent utiliser leur temps de manière productive lorsqu’ils savent exactement ce qu’ils doivent faire.

    L’ensemble de l’organisation devient ainsi beaucoup plus productive.

    Une culture du travail enrichie

    L’autonomisation au travail conduit à une plus grande productivité. Les chefs d’entreprise qui responsabilisent leurs employés constatent souvent une amélioration du moral et de l’esprit de collaboration. Cela favorise une culture d’entreprise où les gens prennent des initiatives.

    En effet, les travailleurs savent qu’ils sont capables de prendre des décisions et adoptent donc une attitude positive. Au lieu d’attendre que leur chef ou leur patron décide, les employés responsabilisés agissent et proposent des solutions aux problèmes.

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Pourquoi cela est-il important ?

    Prenons l’exemple de la pandémie. Les entreprises qui responsabilisent leurs employés grâce à une culture d’entreprise enrichie ont pu se remettre sur pied plus rapidement. Un lieu de travail responsabilisé est un lieu de travail plus résilient et plus solidaire.

    L’empowerment repose sur plusieurs principes clés du développement personnel visant à renforcer l’individu et à favoriser son épanouissement.

    Tout d’abord, l’autonomie est essentielle. L’empowerment encourage chacun à prendre des décisions éclairées et à assumer la responsabilité de sa propre vie. Ensuite, l’estime de soi est primordiale. En développant une image positive de soi et en reconnaissant ses propres capacités, on renforce sa confiance en soi et son empowerment.

    Un autre principe important est la communication assertive. Être capable de s’exprimer clairement permet de défendre ses droits et ses besoins de manière respectueuse, renforçant ainsi son empowerment dans les relations interpersonnelles.

    Parallèlement, la gestion des émotions joue un rôle clé. Apprendre à reconnaître, comprendre et gérer ses émotions favorise une prise de décision plus équilibrée et facilite la recherche de solutions aux défis.

    Enfin, la croissance personnelle continue est un principe central. L’empowerment repose sur la volonté de se développer et de s’améliorer constamment. Cela peut être réalisé grâce à la formation, la lecture, la recherche de nouvelles expériences et le développement de compétences.

    Comment soutenir l’autonomisation des employés ?

    Vous connaissez les avantages de l’autonomisation des employés, mais appliquons maintenant ce concept à votre organisation. Voici cinq conseils simples pour soutenir l’autonomisation des employés :

    1. Reconnaître les efforts du personnel

    La reconnaissance est un concept simple, mais il n’est pas toujours appliqué. 41 % des employés déclarent que leur supérieur ne leur accorde pas suffisamment de reconnaissance.

    Les salariés qui se sentent reconnus, en particulier pour les actions et les réalisations que vous leur avez confiées, encouragent davantage la responsabilisation. Ils se sentiront plus respectés, plus confiants et plus déterminés à réaliser des performances professionnelles encore meilleures.

    Un retour d’information honnête fait également partie de la responsabilisation. Il aidera les employés à résoudre les problèmes et à tirer des leçons de leurs erreurs.

    2. Communiquer les objectifs de l’entreprise

    L’autonomisation ne fonctionne pas tant que tout le monde n’est pas sur la même longueur d’onde en termes de vision. Pour que tout le monde travaille dans le même sens, vous devez définir et communiquer clairement la vision de l’entreprise. Veillez ensuite à ce que cette vision se répercute aux différents niveaux de l’encadrement.

    Il est également essentiel de discuter des rôles et des fonctions des employés. Après tout, vous ne voulez pas que les membres du personnel se marchent sur les pieds parce qu’ils ont pris le mauvais type d’initiative ou parce que vous avez laissé les rôles ambigus.

    3. Promouvoir la résolution des problèmes

    Encouragez vos employés à prendre des mesures et à éliminer les obstacles. Gardez l’œil ouvert et soyez toujours prêt à apporter votre soutien, mais encouragez les employés à prendre les devants pour résoudre les problèmes lorsqu’ils sont bloqués sur quelque chose. Ne faites pas de la microgestion.

    La résolution de problèmes est une compétence qui s’améliore continuellement, surtout lorsqu’on lui donne les moyens d’agir. Cela portera ses fruits lorsque vous aurez des travailleurs capables de résoudre efficacement les problèmes par eux-mêmes.

    4. Mettre en place un environnement de travail flexible

    La flexibilité des horaires de travail contribue également à la mise en place d’un environnement responsabilisant.

    Essayez de créer un horaire qui permette aux employés de conduire leurs enfants à l’école le matin. De même, vous pouvez permettre aux employés qui s’occupent d’un membre de leur famille malade de travailler à domicile.

    Même un simple aménagement peut être l’occasion de montrer au personnel que vous conciliez empathie et responsabilité. Tout ce dont vous avez besoin, c’est de laisser les employés trouver la meilleure organisation de travail en fonction de leurs besoins.

    5. Fournir les ressources nécessaires

    Ne vous attendez pas à ce que les stratégies d’autonomisation fonctionnent comme par magie. Elles ne serviraient à rien si elles n’étaient pas assorties des ressources nécessaires.

    Il peut s’agir d’un mentorat et d’une formation continue dispensée par les supérieurs hiérarchiques et les professionnels des ressources humaines.

    Il peut s’agir de documents d’entreprise et de wikis qui guident les employés à travers les processus et les systèmes. Il peut même s’agir de donner aux employés les outils de communication dont ils ont besoin pour communiquer avec n’importe qui au bureau.

    Il est particulièrement utile d’aborder cette question dans le cadre des programmes d’intégration des employés au sein de votre organisation.

    Comment appliquer l’empowerment sur un plan beaucoup plus personnel ?

    L’application de l’empowerment sur un plan personnel implique de prendre les mesures nécessaires pour renforcer votre confiance en vous, votre estime de soi et votre autonomie.

    Cela peut être réalisé en identifiant vos forces, en fixant des objectifs personnels clairs, en développant vos compétences et en cultivant une mentalité positive.

    Pratiquez l’auto-compassion, entourez-vous de personnes positives et inspirantes, et prenez des décisions éclairées qui vous permettent de contrôler votre propre vie. En prenant conscience de votre pouvoir intérieur, vous pouvez vous épanouir et créer une vie alignée sur vos valeurs et vos aspirations.

    Conclusion

    L’empowerment en entreprise revêt une importance capitale dans le monde professionnel moderne. Il s’agit d’un concept qui vise à donner aux employés le pouvoir, l’autonomie et la responsabilité nécessaires pour prendre des décisions éclairées, innover et contribuer activement à la réussite de l’entreprise.

    En favorisant l’empowerment, les entreprises créent un environnement où les employés se sentent valorisés, écoutés et respectés. Cela conduit à une augmentation de la motivation, de l’engagement et de la productivité.

    Lorsque les employés se sentent investis de responsabilités et ont la possibilité de développer leurs compétences, ils sont plus enclins à proposer des idées novatrices et à résoudre les problèmes de manière proactive.

    L’empowerment permet également de renforcer la confiance entre les employés et la direction. En donnant aux employés la latitude de prendre des décisions, la hiérarchie devient plus horizontale, favorisant ainsi une culture d’ouverture, de transparence et de collaboration.

    Cela conduit à des relations de travail plus harmonieuses, une meilleure communication et une synergie accrue entre les membres de l’équipe. De plus, l’empowerment contribue au développement professionnel et personnel des employés.

    En leur donnant la possibilité de se responsabiliser, de développer leurs compétences et de prendre des initiatives, les entreprises favorisent leur croissance individuelle. Cela permet aux employés de se sentir plus épanouis dans leur travail, d’acquérir de nouvelles compétences et de progresser dans leur carrière.

    En somme, l’empowerment en entreprise est un catalyseur puissant de succès organisationnel. Il favorise la motivation, l’engagement, la créativité et la croissance des employés, tout en renforçant la confiance et en favorisant une culture d’innovation et de collaboration.

    Les entreprises qui valorisent l’empowerment sont mieux équipées pour relever les défis, saisir les opportunités et prospérer dans un monde professionnel en constante évolution.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Web-conférence gratuite
    Comment et pourquoi nos défunts communiquent avec nous ?