AccueilForme et SantéThérapiesSécurité de l’acupuncture pendant la grossesse : ce que vous devez savoir

Sécurité de l’acupuncture pendant la grossesse : ce que vous devez savoir

Écrit par MentorShow
Le 29 September 2023 | 4 minutes de lecture

Chapitres


Pendant la grossesse, les nausées, vomissements, jambes lourdes et troubles du sommeil peuvent être des maux courants qui affectent la qualité de vie des femmes enceintes. Bien que certains médicaments puissent aider à soulager ces symptômes, de nombreuses femmes enceintes cherchent des alternatives naturelles telles que l’acupuncture.
Explorez comment utiliser l’acupuncture pour soulager ces maux de grossesse et ainsi que les avantages potentiels pour une femme enceinte.

L’intérêt de l’acupuncture pendant la grossesse 

L’acupuncture pendant la grossesse peut être une option intéressante pour les femmes enceintes cherchant des méthodes de traitement naturelles et sûres pour soulager les maux courants tels que les nausées, vomissements, douleurs dorsales, douleurs musculaires, troubles du sommeil, jambes lourdes et anxiété accrue. 

En outre, l’acupuncture peut aider à préparer le corps de la femme enceinte à l’accouchement en favorisant l’ouverture du col de l’utérus, la relaxation des muscles pelviens et la stimulation du travail pour faire descendre le bébé, réduisant ainsi le temps de travail et minimisant les risques de complications pendant l’accouchement.

Cette pratique ancestrale de la médecine chinoise implique l’insertion de petites aiguilles dans des points précis du corps, y compris le petit orteil, pour stimuler le flux d’énergie et restaurer l’équilibre. Les femmes enceintes peuvent envisager une séance d’acupuncture en tant que préparation à l’accouchement ou comme recours pour soulager les maux de la grossesse.

La pratique de l’acupuncture peut être sans danger pour les femmes enceintes. Les aiguilles sont insérées très superficiellement, ce qui signifie qu’il n’y a aucun risque de toucher le bébé ou de l’endommager. Par ailleurs, l’acupuncture est une méthode non invasive qui ne nécessite pas de médicaments potentiellement dangereux pour le bébé.

Il est recommandé de discuter avec une sage-femme ou un professionnel de la santé pour déterminer si l’acupuncture est une option appropriée pour vous et pour choisir un praticien qualifié et expérimenté.

Bienfaits de l’acupuncture pour la femme enceinte

L’acupuncture peut offrir de nombreux bienfaits pour les femmes enceintes, notamment :

  • Réduction des nausées et des vomissements matinaux grâce à la stimulation de points spécifiques
  • Diminution des douleurs lombaires, de la sciatalgie et de la symphysio dysplasie pubienne (SPD) grâce à la réduction des tensions musculaires
  • Gestion du stress et de l’anxiété liés à la grossesse pour favoriser un accouchement serein et prévenir la dépression post-partum
  • Amélioration de la qualité du sommeil pour favoriser une récupération optimale
  • Préparation du corps pour l’accouchement en favorisant la détente musculaire, en aidant à l’ouverture du col de l’utérus et en réduisant les risques de césarienne
  • Régulation du système hormonal et immunitaire pour favoriser une grossesse en bonne santé et prévenir les malformations utérines et les accouchements précoces
  • Amélioration de la circulation sanguine et lymphatique pour réduire l’enflure et prévenir les varices pendant la grossesse
  • Renforcement du système digestif pour prévenir la constipation et favoriser l’allaitement
  • Régulation de la tension artérielle pour prévenir la pré-éclampsie et autres complications de grossesse associées.

Il est important de souligner que les femmes enceintes doivent consulter un acupuncteur qualifié et expérimenté pour éviter tout risque pour leur santé ou celle de leur bébé. 

En outre, l’acupuncture peut être utilisée en conjonction avec la péridurale et d’autres traitements médicaux afin d’améliorer le bien-être de la future mère et de faciliter le processus d’accouchement.

Femme enceinte - acupuncture
Femme enceinte – acupuncture

Sécurité de l’acupuncture pendant la grossesse

L’acupuncture est une option sûre et bénéfique pour les femmes enceintes souffrant de maux courants de la grossesse. Recourir à un praticien qualifié et consulter son médecin avant toute séance d’acupuncture permet d’éviter les complications et maximiser les bienfaits de l’acupuncture en préparation à l’accouchement.

Des études ont démontré que l’acupuncture pratiquée par un praticien qualifié et compétent est une thérapie relativement sûre pendant la grossesse.

Toutefois, les femmes enceintes doivent consulter leur médecin avant de recourir à l’acupuncture et choisir un praticien agréé afin d’éviter des complications telles que des hémorragies, des infections, des contractions utérines prématurées ou la chute du bébé.

La médecine chinoise reconnait le traitement par acupuncture comme une méthode ancestrale pour préparer le corps à l’accouchement. Des points d’acupuncture spécifiques peuvent être stimulés à l’aide de petites aiguilles pour soulager les maux liés à la grossesse tels que les nausées, les vomissements, les douleurs dorsales, les jambes lourdes, les troubles du sommeil, etc.

De plus, l’acupuncture peut aider à préparer le col de l’utérus pour l’accouchement et faciliter le travail de la sage-femme.

Points de pression à éviter pendant la grossesse

L’acupuncture est considérée comme une thérapie relativement sûre pendant la grossesse. Néanmoins, certains points de pression sont traditionnellement évités pour éviter de stimuler des zones qui pourraient provoquer une contraction utérine ou mettre la grossesse en danger.

Voici quelques points de pression couramment évités pendant la grossesse :

  1. Point de pression Spleen 6 (SP6) : Ce point est situé sur la face interne de la jambe, à environ quatre doigts au-dessus de la cheville. Il est souvent utilisé pour traiter les douleurs menstruelles, mais il est évité pendant la grossesse car il peut stimuler l’utérus et provoquer des contractions.
  2. Point de pression Large Intestine 4 (LI4) : Ce point est situé dans le creux entre le pouce et l’index, à la base de la main. Il est souvent utilisé pour traiter les maux de tête et les douleurs dentaires, mais il est évité pendant la grossesse car il peut stimuler l’utérus et provoquer des contractions.
  3. Point de pression Bladder 60 (BL60) : Ce point est situé sur la cheville, entre l’os de la cheville et le tendon d’Achille. Il est souvent utilisé pour traiter les douleurs lombaires et les maux de tête, mais il est évité pendant la grossesse car il peut stimuler l’utérus et provoquer des contractions.
  4. Point de pression Large Intestine 10 (LI10) : Ce point est situé sur le bras, à environ deux doigts de la ligne de pliure du coude. Il est souvent utilisé pour traiter les douleurs de l’épaule et du cou, mais il est évité pendant la grossesse car il peut stimuler l’utérus et provoquer des contractions.

Les décisions relatives au traitement doivent être prises en consultation avec un professionnel de la santé qualifié. Un praticien d’acupuncture qualifié pourra conseiller la femme enceinte sur les points de pression à éviter pendant la grossesse et adapter le traitement en conséquence.

Risques possibles pour vous ou votre bébé

L’acupuncture est généralement considérée comme sûre pour les femmes enceintes si elle pratiquée par un praticien qualifié et expérimenté. Toutefois, comme pour tout traitement médical ou alternatif, il existe des risques potentiels dont il faut tenir compte.

Voici quelques risques possibles associés à l’acupuncture pendant la grossesse :

  1. Risques pour la femme enceinte : Bien que les risques soient faibles, il est possible que la femme enceinte éprouve des effets secondaires tels que des saignements, des douleurs abdominales, des nausées ou des vomissements, des étourdissements, une fatigue ou une somnolence. De plus, si l’acupuncture est pratiquée de manière incorrecte, cela peut entraîner des infections ou des lésions.
  2. Risques pour le bébé : L’acupuncture peut parfois stimuler l’utérus et provoquer des contractions. Ainsi, ça peut être préoccupant pendant la grossesse. Si l’acupuncture est pratiquée de manière incorrecte, cela peut également mettre le bébé en danger.

La plupart des risques associés à l’acupuncture pendant la grossesse sont rares et que la majorité des femmes enceintes qui ont reçu des traitements d’acupuncture n’ont pas connu d’effets secondaires graves.

Toutefois, avant de commencer un traitement d’acupuncture pendant la grossesse, il convient de consulter un professionnel de la santé qualifié afin de discuter des risques potentiels et de déterminer si l’acupuncture est une option thérapeutique appropriée pour la femme enceinte.

Laissez-nous un commentaire