Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite avec Anne Tuffigo dans

00
heures
00
minutes
00
secondes

Quand votre besoin de contrôle devient incontrôlable

2 minutes de lecture

Sommaire

    Sommaire

    Le syndrome du triple coup dur :

    • Perfectionnisme – exiger que les choses soient faites parfaitement
    • Obsessivité – s’accrocher à des pensées trop longtemps
    • Rigidité – être inflexible, inflexible, intransigeant

    Des choses lourdes ! Un peu de légèreté s’impose, non ?

    Quelle est la différence entre un rottweiler et une personne trop contrôlante ?

    Un Rottweiler finit par lâcher prise.

    Comme vous pouvez l’imaginer, le syndrome du triple coup dur n’est pas drôle. Il rend la vie et l’amour extrêmement difficiles. Alors, si votre besoin de contrôle est incontrôlable, écoutez ce que vous avez à dire pour vous détendre.

    Revenir à l’essentiel

    La chose la plus élémentaire dans la vie est le rythme de la respiration. Prenez quelques instants pour ne rien faire d’autre que de vous concentrer sur des respirations profondes – inspirer lentement, expirer lentement. Sentez votre corps et votre esprit se détendre. Dites-vous qu’il est normal de laisser tomber vos préoccupations et vos responsabilités, au moins pour quelques minutes.

    Si vous avez fait cet exercice, vous vous sentez déjà plus détendu. N’est-ce pas agréable ?

    Accepter ce qui est

    La philosophie occidentale insiste sur l’importance d’avoir le contrôle, tandis que la philosophie orientale met l’accent sur l’abandon du contrôle, l’acceptation de « ce qui est » Il y a un temps et un lieu pour chacun de ces systèmes de croyance. Beaucoup d’entre nous ont besoin qu’on leur rappelle que tout n’est pas sous notre contrôle. Nous devons accepter ce qui est et cesser de nous reprocher (et de reprocher aux autres) ce qui s’est passé.

    Déléguer le contrôle

    Si vous avez un fort besoin de contrôle, vous vous sentez probablement surchargé et stressé. Pourtant, vous hésitez à laisser quelqu’un d’autre prendre le relais parce que cette personne ne fera pas les choses « comme il faut » Pourtant, beaucoup de choses ne doivent pas être faites d’une seule manière. Tout comme il y a « 50 façons de quitter son amant », il y a de nombreuses façons de faire la lessive, de préparer un repas, de répondre à une demande.

    Concentrez-vous sur ce qui est réaliste, et non sur ce qui est idéaliste

    Bien que le perfectionnisme dans l’abstrait puisse sembler être une vertu, dans la vie réelle, c’est souvent une malédiction. Si votre besoin de contrôle est fort, vous serez souvent en colère contre vous-même et contre les autres. Essayez donc de rechercher l’accomplissement, et non la perfection. Pour certaines tâches, vous voudrez peut-être déployer des efforts considérables pour en faire un accomplissement de premier ordre. D’autres, en revanche, doivent simplement être accomplies et éliminées. Pas besoin d’étoile d’or. Et d’autres encore, si vous y réfléchissez bien, n’ont pas besoin d’être accomplies du tout.

    Acceptez vous – avec tous vos défauts

    Vite, pensez à cinq choses qui sont « bonnes » chez vous. Maintenant, pensez à cinq choses qui sont « fausses » à votre sujet. À laquelle de ces questions avez-vous eu le plus de facilité à répondre ? Si vous êtes plus conscient de vos vices que de vos vertus, rendez vous service à vous-même (et aux autres) en inversant ce schéma. Non seulement vous vous ménagerez, mais comme nous avons tendance à traiter les autres comme nous nous traitons nous-mêmes, vous réduirez vos attentes à l’égard des autres.

    Faites quelque chose de différent

    Prouvez-vous que vous pouvez faire les choses différemment en changeant délibérément comment et quand vous faites une tâche. Empruntez un nouvel itinéraire ! Répondez à une demande d’une manière différente ! Dites « oui » à une chose à laquelle vous auriez habituellement dit « non » !

    Lorsque vous avez toujours le contrôle, la vie est prévisible, sûre et ennuyeuse. Essayez donc de renoncer au contrôle. Vous constaterez que la plupart des choses se passent très bien. Et dans les rares cas où ce ne sera pas le cas, ayez confiance en votre capacité à relever le défi, en devenant plus fort et plus sage grâce à cette expérience.

    Ok, vous avez lu l’article. Maintenant, combien de ces idées allez-vous mettre en pratique ?

    Je sais, c’est difficile à faire. Ou peut-être ne croyez-vous pas que la mise en œuvre de l’une d’entre elles fera une différence. Qui sait, peut-être que ce ne sera pas le cas.

    Mais j’ai observé que, si vous pratiquez ces comportements pendant un certain temps, vous commencerez à apprécier vos relations, à prendre plaisir à votre travail et à aimer le voyage de votre vie.

    Quoi de mieux que cela ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *