Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite en direct avec Anne Tuffigo dans

00
heures
00
minutes
00
secondes

Est-il normal de se parler à soi-même ?

4 minutes de lecture

Sommaire

    Sommaire

    Les gens se parlent à voix haute pour de nombreuses raisons. Cela peut être dû à la solitude, au stress, à l’anxiété ou même à un traumatisme. En général, cependant, se parler à soi-même est une façon saine, normale et même bénéfique de traiter ses pensées et ses expériences.

    Cet article explique la différence entre un monologue intérieur sain et un monologue intérieur inquiétant, donne des conseils pour adopter le monologue intérieur et des moyens de l’arrêter, et fournit des informations sur les maladies mentales qui y sont associées.

    Apprenez des meilleurs mentors

    Pourquoi certaines personnes se parlent-elles à elles-mêmes ?

    Tout le monde a un monologue intérieur ; certains s’y adonnent en se parlant à voix haute, tandis que d’autres se taisent. Deux théories expliquent pourquoi les gens se parlent à eux-mêmes :

    • Lathéorie de l’isolement social: Si l’on passe beaucoup de temps seul, on est plus enclin à se parler à soi-même.
    • Lathéorie de la perturbation cognitive: Le fait de se parler à soi-même se produit lorsque l’on est confronté à une situation difficile ou traumatisante qui a un impact sur le bien-être psychologique

    Les différentes fonctions du dialogue avec soi-même sont les suivantes :

    • L’autocritique: « J’ai eu l’air ridicule pendant cette réunion »
    • Renforcement de soi: « Je suis préparé et je me débrouillerai très bien lors de la présentation de demain
    • Autogestion: « N’oublie pas de prendre ce rendez-vous aujourd’hui »
    • Évaluation sociale: « Si je l’invite à sortir, il est probable qu’il accepte »

    Le raisonnement, la résolution de problèmes, la planification, l’attention et la motivation sont d’autres raisons pour lesquelles une personne peut se parler à elle-même.

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Les avantages du dialogue avec soi-même

    Le dialogue avec soi-même peut être utile à plusieurs égards. Il peut vous aider à éviter de céder à vos impulsions, vous guider dans des situations difficiles et vous aider à rester sur la bonne voie pour atteindre vos objectifs. Les athlètes, par exemple, ont souvent recours à l’autoréflexion pour rester motivés et atteindre leurs objectifs.

    Quand le dialogue avec soi-même commence-t-il ?

    La plupart des enfants commencent à se parler à eux-mêmes vers 2 ou 3 ans. Après l’âge de 5 ans, le dialogue avec soi-même devient généralement plus interne, mais ne disparaît jamais complètement.

    Comment l’adopter ?

    Essayez d’utiliser le dialogue avec vous-même pour vous motiver ou vous encourager. Une courte phrase comme « Continue ! » est plus efficace qu’une conversation. Précisez ce sur quoi vous devez vous concentrer, par exemple ne pas dire le mot « Um » lors d’une présentation importante, et utilisez l’auto-parole pour rester sur la bonne voie. Le dialogue avec soi-même, qui vise à la fois à motiver, comme « Tu peux y arriver ! », et à donner des instructions, comme « Ne quitte pas le ballon des yeux », s’est révélé tout aussi bénéfique.

    Expériences de l’enfance et dialogue avec soi-même

    Les recherches montrent que les adultes qui ont eu un ami imaginaire ou qui ont été des enfants uniques dans leur enfance sont plus susceptibles de se parler à eux-mêmes à l’âge adulte.

    Comment arrêter de se parler à soi-même ?

    Étant donné que le dialogue avec soi-même fait naturellement partie de l’existence humaine, il peut être difficile de s’en empêcher, surtout s’il est fréquent. Voici quelques conseils pour se parler moins souvent à soi-même :

    • Soyez observateur: Remarquez quand vous vous parlez à vous-même et prêtez attention aux raisons qui vous poussent à le faire. Plus vous comprendrez pourquoi vous vous parlez à vous-même, plus vous réussirez à vous arrêter.
    • Utilisez une action alternative: Chaque fois que vous remarquez que vous vous parlez à vous-même, faites quelque chose d’autre à la place, comme écrire ou simplement penser à vos pensées.
    • Sachez vousentourer: L’une des raisons pour lesquelles les gens se parlent à eux-mêmes est la solitude. Identifiez les personnes vers lesquelles vous pouvez vous tourner lorsque vous voulez parler et assurez-vous que vous ne vous isolez pas des autres.
    • Utilisez des outils d’organisation: Si vous vous parlez à vous-même pour rester organisé, essayez d’écrire des listes de choses à faire, d’utiliser un calendrier ou de vous fixer des rappels pour ne pas perdre de vue vos tâches.

    Quand faut-il s’inquiéter ?

    Si le dialogue avec soi-même peut être bénéfique, il peut aussi être préjudiciable. Lorsqu’il devient négatif ou critique, il crée un récit malsain qui peut nuire à l’estime de soi.

    La recherche soutient également l’idée que certaines personnes qui se parlent plus souvent à elles-mêmes le font par solitude ou parce qu’elles n’ont pas de relations sociales saines ou suffisantes.

    Consultez un prestataire de soins de santé mentale si le fait de se parler à soi-même est associé à un sentiment de solitude ou à des symptômes d’anxiété ou de dépression.

    Conditions de santé mentale associées au fait de se parler à soi-même

    Certaines maladies mentales sont associées à des niveaux plus élevés de perturbation cognitive, ce qui peut amener les gens à parler d’eux-mêmes pour les résoudre. Utilisé de cette manière, le dialogue avec soi-même peut être réconfortant et vous aider à faire face à la situation. Voici quelques-unes des maladies mentales associées à l’autoconfrontation :

    L’une des façons de distinguer un dialogue intérieur sain d’une psychose potentielle (perte de contact avec la réalité) est de prêter attention à la façon dont les voix apparaissent. Un dialogue intérieur sain est davantage une conversation consciente. Si vous répondez à des voix dans votre tête sans avoir consciemment créé le dialogue, s’il y a plus d’une voix qui dialogue à la fois, ou si les voix sont accompagnées de sons, d’odeurs ou d’images vivantes, il est important de parler à un prestataire de soins de santé mentale.

    Quand demander l’aide d’un professionnel

    Si vous voulez arrêter de vous parler à vous-même mais que vous avez du mal, que vous vous sentez très anxieux ou que vous entendez d’autres voix vous parler, il est essentiel de consulter un prestataire de soins de santé mentale pour écarter la possibilité d’une maladie mentale.

    Résumé

    Le dialogue avec soi-même est un aspect normal et naturel de l’être humain. Les gens se parlent à eux-mêmes pour de nombreuses raisons, notamment l’autocritique, l’auto-renforcement, l’autogestion, l’évaluation sociale, la résolution de problèmes et la motivation.

    Parfois, cependant, le dialogue avec soi-même peut être une source d’inquiétude. Il peut s’agir d’un symptôme de maladie mentale s’il est incontrôlable, s’il est associé à des niveaux élevés d’anxiété ou à des symptômes de dépression, ou si les mots sont confus et n’ont pas de sens. Si c’est le cas, parlez-en à un professionnel de la santé mentale.

    Un mot de Verywell

    Vous vous demandez peut-être pourquoi ou à quelle fréquence vous vous parlez à vous-même, mais dans la plupart des cas, il est tout à fait normal et sain de parler à voix haute. Cela peut être un moyen utile de s’encourager ou de rester motivé. Si vous vous sentez seul, triste, anxieux ou hors de contrôle, parlez-en à un prestataire de soins de santé mentale.

    QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

    Est-il courant de se parler à voix haute ?

    Il est extrêmement courant de se parler à voix haute. Bien que certains se parlent à eux-mêmes plus que d’autres, de nombreuses personnes se parlent à voix haute à elles-mêmes et tout le monde a des dialogues internes. Les enfants en bonne santé commencent automatiquement à se parler à voix haute dès leur plus jeune âge.

    Quel est le trouble mental qui vous fait parler tout seul ?

    Le dialogue avec soi-même peut être le symptôme d’un certain nombre de maladies mentales. Il peut être le signe d’un trouble anxieux, d’une dépression, d’un syndrome de stress post-traumatique ou d’un trouble obsessionnel-compulsif. La schizophrénie et la psychose sont des maladies mentales plus graves associées au dialogue avec soi-même.

    Les personnes intelligentes se parlent-elles à elles-mêmes ?

    Bien qu’il existe différentes raisons pour lesquelles les gens se parlent à eux-mêmes, des personnes de tous niveaux d’éducation et d’intelligence le font. Le dialogue avec soi-même est un comportement sain et normal.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Web-conférence gratuite
    Comment et pourquoi nos défunts communiquent avec nous ?