Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Web-conférence gratuite en direct avec Anne Tuffigo

00
heures
00
minutes
00
secondes

Conseils pour mieux s’adapter au changement d’heure d’été

2 minutes de lecture
S'adapter au changement heure

Sommaire

    Sommaire

    Dans la nuit du samedi 25 mars au dimanche 26 mars, nous avancerons nos montres d’une heure dans le fuseau horaire pour le passage à l’heure d’été. À 2 heures du matin, il sera 3 heures en France. Ce nouvel horaire nous permet de profiter davantage de la lumière du jour pendant les mois d’été mais a des effets néfastes prouvés scientifiquement. Voici les solutions pour vous préparer au changement à l’heure d’été !

    Apprenez des meilleurs mentors

    Comment le changement d’heure impact notre santé ?

    Le changement d’heure peut entraîner des perturbations de notre horloge biologique interne, ce qui peut affecter notre sommeil, notre humeur et notre santé en général.
    Si nous ne nous adaptons pas progressivement à la nouvelle heure, cela peut causer de la fatigue et des perturbations dans notre rythme circadien. 
    En suivant ces conseils pratiques, nous pouvons minimiser les effets négatifs du changement d’heure sur notre corps.

    Excellent
    4.8 out of 5
    Programme confiance en soi : formation éligible au CPF. Coaching individuel et collectif.

    Comprendre notre horloge biologique interne

    Notre rythme biologique, également connu sous le nom de rythme circadien, régule nos cycles de sommeil, notre humeur, notre température corporelle et notre métabolisme. Cette horloge interne est influencée par la lumière du jour et de la nuit, ainsi que par la sécrétion d’hormones, notamment la mélatonine produite par la glande pinéale.

    Lorsque survient le passage à l’heure d’été, cela peut perturber notre rythme biologique interne, affectant notre cycle de sommeil et entraînant des nuits trop courtes. 

    Pour bien dormir et minimiser les effets négatifs du changement d’heure, il est recommandé de s’habituer progressivement à la nouvelle heure en modifiant son horaire de sommeil quelques jours avant le changement. 

    Comment s’adapter au changement d’heure?

    Le changement d’heure d’été peut perturber notre horloge biologique interne, qui régit notre rythme circadien. 

    Conseils pratiques pour mieux s’adapter au changement d’heure

    Pour aider notre organisme à s’adapter à la nouvelle heure, il est important de respecter notre rythme naturel en suivant ces conseils pratiques :

    • Préparer son corps au changement en modifiant progressivement son cycle de sommeil. Avancez l’heure de coucher de 15 à 30 minutes chaque jour pour habituer progressivement votre organisme à la nouvelle heure.
    • Modifier son horaire de sommeil progressivement en se levant quelques minutes plus tôt que d’habitude pour aider notre corps à s’ajuster à la nouvelle heure. Cependant, il est important de dormir suffisamment et de ne pas perturber son horaire de sommeil habituel, en essayant de se coucher et se lever à des heures régulières.
    • Éviter l’exposition à la lumière bleue des appareils électroniques avant de dormir pour ne pas perturber la glande pinéale qui régule la production d’hormone du sommeil la mélatonine et ainsi perturber le sommeil.
    • Dormir dans le noir complet pour favoriser la production de mélatonine et garantir des nuits suffisamment longues pour permettre à notre corps de récupérer.
    • Réduire la consommation de caféine pour ne pas nuire au cycle de sommeil et éviter les nuits trop courtes. Évitez de boire des boissons contenant de la caféine après 14 heures pour aider à mieux dormir et vous réveiller plus facilement le lendemain matin.

    En suivant ces conseils pour aider votre corps à s’adapter au changement d’heure d’été, vous pouvez préserver votre rythme circadien interne et éviter les effets négatifs d’un décalage horaire sur votre santé et votre bien-être.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Web-conférence gratuite
    Comment et pourquoi nos défunts communiquent avec nous ?